]]>

Kyun ! Ho Gaya Na…

Traduction : C'est arrivé n'est-ce pas

Bande originale

Pyar Mein Sau Uljhanne Hai
No No !
Aao Na
Main Hoon
Baat Samjha Karo
Dheere Dheere (Kyun ! Ho gaya na…)

En savoir plus

Fiche IMDB
Page Wikipedia
La critique de Fantastikindia

Par Laurent - le 7 juillet 2009

Note :
(7/10)

Article lu 6260 fois

Galerie

Diya Malhotra (Aishwarya Rai) est une étudiante, élevée par son père après la mort de sa mère. Sur la demande de son père, elle s’installe à Bombay pour aider un ami à lui (Amitabh Bachchan) à diriger un petit orphelinat qu’il a créé chez lui. Diya est hébergée par les Khanna, qui sont aussi des amis de son père. Elle fait la connaissance d’Arjun (Vivek Oberoi), un jeune homme qui se révèle être le fils des Khanna…

Kyun ! Ho Gaya Na… est une pure comédie romantique bollywoodienne de qualité, un genre qui commence à se raréfier actuellement avec la diversification des films de genres dans le cinéma hindi. Le film réunit le couple le plus médiatique de l’industrie de l’époque, Aishwarya Rai et Vivek Oberoi. Ce genre de roublard coup de casting n’est pas nouveau, c’est même la spécialité d’Aishwarya, qui a l’habitude de tourner avec son compagnon du moment, que ce soit avec Salman Khan dans Hum Dil De Chuke Sanam en 99, ou bien plus récemment avec son fiancé puis mari Abhishek Bachchan (Umrao Jaan, Dhoom 2, Guru). Et force est de constater ici que l’alchimie est parfaite entre les deux stars, condition sine qua non pour que ce type de film soit un brin crédible. Deux ans après Saathiya, une romance plus grave, Vivek nous rappelle notamment qu’il peut être aussi convaincant en jeune premier qu’en héros de films musclés.

Mais le véritable atout du film est comme souvent l’infatigable Amitabh Bachchan, qui retrouve sa future belle-fille Aishwarya quelques mois seulement après le très bon polar Khakee (le sexagénaire a d’ailleurs participé à pas moins de 11 films cette année-là !). Ce second rôle n’a pas une réelle utilité scénaristique, il a très bien pu être ajouté au montage au dernier moment, l’acteur ayant d’abord refusé plusieurs fois le rôle (il l’a finalement accepté à une condition : que le producteur Boney Kapoor confie le rôle principal de Run à son fils Abhishek la même année), mais le numéro d’Amitabh, qui passe le plus clair de son temps à s’amuser comme un gamin avec la bande d’enfants qu’il héberge chez lui, est irrésistible ; pour une fois, son léger cabotinage, habituel dans ses scènes comiques, est euphorisant parce qu’il est destiné à distraire des bambins… Décidément, lorsque même les bons sentiments fonctionnent, on est certain d’être tombé dans un masala réussi !

Ce film fluide et sans heurt, qui prend heureusement soin de ne jamais nous surprendre trop violemment, est ainsi pour notre plus grand plaisir semé de bonnes intentions, de chansons agréables, et bien entendu des passages obligés de toute comédie romantique qui se respecte : le héros qui ne veut pas s’avouer son amour pour l’héroïne et qui finalement croit s’en apercevoir trop tard, l’héroïne plus franche sur le sujet qui va être obligée d’avoir recours à un stratagème pour tester l’amour de celui qui l’aime secrètement…

Naïf mais évitant les lourdeurs, Kyun ! Ho Gaya Na… est donc un agréable divertissement, une romance classique saupoudrée d’humour qui tient bien sa longueur, avec le minimum de guimauve et de fraîcheur requises pour que tout amateur de comédie romantique passe un bon moment. Le film témoigne du savoir-faire des cinéastes hindis dans le domaine (ce n’est que la première réalisation de Samir Karnik), capables de trousser de très efficaces feelgood comedies si les ingrédients en sont bien dosés.

Si ce film, qui a déjà quelques années, vous a comblé, vous pourrez toujours vous ruer les yeux fermés sur Khushi, une petite perle de 2003 du même genre avec Fardeen Khan et Kareena Kapoor.

Commentaires
4 commentaires