]]>

L’Eté Indien au Musée Guimet

Publié mercredi 3 juillet 2013
Dernière modification mardi 2 juillet 2013
News lue 308 fois

Par Alineji

Rubrique News
◀ Résultats concours Welcome to Bollywood
▶ Quinzaine du cinéma indien à Orléans du 3 au 16 juillet

L’édition 2013 du programme cinématographique dédié à l’Inde au Musée Guimet, à Paris, est un grand cru. Pour sa 10e édition, placée sous le Haut Patronage de l’Ambassade de l’Inde, l’Eté Indien célèbre, du 9 septembre au 30 octobre, les 100 ans du cinéma indien d’heureuse manière. Des œuvres originaires de presque tout le sous-continent, en hindi, malayalam, urdu, marathi, bengali et tamoul, seront projetées. Au total, trente films dont vingt et un inédits en France.



Des premières bobines muettes jusqu’au cinéma populaire contemporain, en passant bien entendu par les films d’auteur comme par quelques grands classiques de Bollywood et d’ailleurs, il y en aura pour tous les goûts. Loin des clichés rebattus qui ont encore cours, hélas !, les spectateurs pourront se faire une idée de la richesse et de la diversité des productions du pays. L’Inde est en effet aujourd’hui le premier producteur mondial, loin devant les Etats-Unis ; entre 1000 et 1500 films sortent sur les écrans chaque année.

De très émouvants fragments du premier film mythologique, projeté en 1913, Raja Harishchandra, de D. G. Phalke, le père du cinéma indien, ont été retrouvés et restaurés par la National Film Archive of India. Ils seront projetés en ouverture, le 9 septembre. D’autres films de Phalke ainsi qu’un passionnant documentaire, making-of avant l’heure, montrant le cinéaste à l’œuvre suivront.

Le programme élaboré par Martine Armand, qui donnera une conférence à l’auditorium le 12 septembre, comporte aussi comme les années précédentes des spectacles de danse bharatanatyam et un concert de shehnai, la flûte des rois, par les frères Shankar. L’Eté Indien rendra aussi un hommage particulier au réalisateur à la production éclectique, Shyam Benegal, qui viendra présenter plusieurs de ses films. Pas moins de cinq seront projetés, du déjà classique Bhumika, au plus récent et plus léger Well done Abba !

La rentrée 2013 sera donc l’occasion de découvrir quelques chefs-d’œuvre du 7e art indien, comme le film marathi, Sant Tukaram, l’un des premiers parlants, montré à la 5e Mostra de Venise en 1937 et reconnu internationalement. Alors, tous à vos agendas ! Le calendrier des projections est ici, sur le site du Musée Guimet.

Commentaires
1 commentaire