]]>

L’actrice Charmee crée la sensation en Andhra Pradhesh !

Publié samedi 22 décembre 2007
Dernière modification samedi 22 décembre 2007
News lue 273 fois

Par Jawadsoprano

Rubrique News
◀ Bombay to Bangkok, pas si neuf que ça ?
▶ Shahid et Kareena se retrouveront pour la Saint-Valentin

Alors que les rôles des actrices sont souvent limités, aussi bien dans l’industrie du nord que dans celle du sud, une actrice réussit à attirer un public en étant la star du film. Charmee a toujours joué un rôle à part parmi les actrices du cinéma telugu. Sa performance dans le film Anukokunda Oka Roju (2005) y est pour quelque chose.

Son dernier film, Mantra, est un thriller auquel se mêle un brin d’épouvante. L’histoire se passe dans une ancienne demeure situé en retrait de la ville. Mantra (Charmee) veut la vendre afin de payer ses dettes, mais la maison est hantée selon les dires du quartier. Des gens se seraient fait tuer à l’intérieur de cette maison. Un professeur lui fait une offre pour racheter la maison. Elle doit y faire vivre pendant 3 mois un groupe de personnes. C’est alors qu’un parrain local ( Sivaji ) y emmenage avec trois de ses amis. Un jour, l’un d’entres eux manque à l’appel….

La performance de Charmee est encensée, et le film est apparemment regardable, même si ce n’est pas un chef d’oeuvre. Cependant, ce film à petit budget étonne l’industrie car il est en train de devenir un bon succès, avec entre 80 et 90 % de fréquentation à Hyderabad en première semaine.

Au casting, c’est Charmee qui porte le film. Si l’acteur Sivaji a une part importante dans le film, c’est Charmee qui a assuré la promo avec des photos très glamour, ou très sombres. Si tout le monde savait que Charmee était l’héroine telugu préférée des jeunes et des hommes (ses choix de rôles y sont pour beaucoup), on ne pouvait attendre une telle réponse à un si petit film. La musique très urbaine fait sensation parmi la jeunesse de Hyderabad. C’est l’autre facteur qui a joué en faveur de Mantra.

Bravo à Charmee qui va encore accentuer sa popularité, et la conforter dans des choix de rôles forts et différents.

Commentaires
1 commentaire