]]>

La ’south touch’ des prochains films hindis

Publié lundi 17 septembre 2012
Dernière modification jeudi 20 septembre 2012
News lue 379 fois

Par Didi

Rubrique News
◀ Jeu-concours La Nouvelle Revue de l’Inde, 100 ans de cinéma
▶ Sorties du vendredi 21 septembre

La tendance "south touch" à la mode depuis près de deux ans dans le cinéma hindi avec son lot de remakes de films du Sud, en particulier les massalas d’action, d’acteurs, réalisateurs ou chorégraphes initiant ou confirmant leur carrière au Nord n’est pas prête de s’arrêter. On la retrouve d’autant plus marquée dans les chansons du prochain film d’Akshay Kumar et Paresh Rawal, OMG Oh my God, sortie prévue le 28 septembre, et dans celui de Rani Mukherjee, Aiyyaa, sur les écrans le 12 octobre.

Dans la chanson promotionnelle, "Go Govinda", de OMG Oh my God, ce n’est ni plus ni moins que le danseur/acteur/réalisateur/chorégraphe, Prabhu Deva en personne, qui vient faire quelques pas de danse en compagnie de Sonakshi Sinha. Il est vrai que le maître de danse aux multiples casquettes a dirigé Akshay Kumar dans son dernier opus Rowdy Rathore et qu’il vient à son tour soutenir la production de son acteur et ami.

Pour Aiyya, qui marque les débuts au cinéma hindi, de l’acteur d’origine keralaise, mais habitué du cinéma trans-Sud (cinématographie malayalam et tamoule), Prithviraj Sukumaram (Pakal, Raavanan). La chanson promotionnelle intitulée "Dreamum Wakeuppam" s’inspire explicitement de l’Englishu du phénoménal succès de Dhanush "Why this Kolaveri" et de l’esthétique de Oh la la la de The Dirty Picture.

Commentaires
2 commentaires