]]>

Le 4 avril, Parveen Babi aurait fêté ses 60 ans

Publié dimanche 5 avril 2009
Dernière modification dimanche 5 avril 2009
News lue 5581 fois

Par Maya

Rubrique News
◀ Les stars de Bollywood adoptent des villages
▶ Shahid et Anushka dans une production Yash Raj

Ce 4 avril, Parveen Babi aurait dû fêter son 60ème anniversaire.

Parveen Babi a été l’un des sex-symbols des années 70 et 80. Elle est souvent comparée à Zeenat Aman, parce que les deux femmes se ressemblaient et avaient la même liberté de ton et de mouvement. Elles ont toutes les deux contribué à libérer l’image des héroïnes indiennes, ouvrant le passage pour Kajol, Preity et les autres.

Parveen a connu son premier succès avec Amitabh Bachchan dans Majboor et a enchaîné pas moins de 7 autres films avec lui : Deewaar, Amar Akbar Anthony, Shaan, Kaalia, Mahaan, Khud-Daar et Do Aur Do Paanch. Amitabh Bachchan dit d’elle qu’"elle était pleine de joie de vivre, aimant s’amuser".

Elle n’avait que faire des tabous et menait sa vie comme elle l’entendait, y compris avec les hommes. Elle ne s’est jamais mariée, on lui a prêté plusieurs liaisons avec des hommes mariés, dont une avec Amitabh Bachchan. Elle a vécu plusieurs années avec Kabir Bedi, qu’elle a suivi en Italie, abandonnant sa carrière, puis après être revenue, avec Mahesh Bhatt. Le succès accompagne son retour en Inde, mais c’est à ce moment-là qu’elle commence à souffrir de paranoïa et autres troubles mentaux (la schizophrénie est évoquée), peut-être dus ou accentués par une consommation excessive d’alcool, de drogues et de médicaments. En 1983 elle disparaît sans prévenir, laissant tout derrière elle, notamment des films qu’elle vient de tourner et qui sortiront jusqu’en 1988. Elle vit aux Etats-Unis, où elle reste un moment avec le guru U.G. Krishnamurti.

Lorsqu’elle revient en Inde en 1992, elle est méconnaissable, elle souffre toujours de paranoïa et vit en recluse dans son appartement jusqu’à sa mort, le 20 janvier 2005.

Mahesh Bhatt n’a jamais vraiment fait son deuil de Parveen Babi et lui a dédié deux beaux films inspirés de leur vie ensemble, et de la maladie de la jeune femme : Arth en 1982 avec Shabana Azmi, qu’il écrit et réalise et Woh Lamhe en 2006 avec Shiney Ahuja et Kangna Ranaut, qu’il écrit et produit.

Pour en savoir plus : Bollywood Hungama et Rediff.com

Commentaires
4 commentaires
Galerie