]]>

Le DVD de Lagaan enfin disponible en Inde

Publié vendredi 28 septembre 2007
Dernière modification lundi 19 novembre 2007
News lue 186 fois

Par Lalita

Rubrique News
◀ SRK reste dans le milieu du sport
▶ Toujours des projets pour Sanjay

Six ans après sa sortie dans les salles indiennes, une renommée mondiale, un Prix du Public au Festival de Locarno en 2001 et une nomination aux Oscars en 2002, l’édition DVD de Lagaan voit enfin le jour en Inde. L’occasion de reparler de ce film aujourd’hui devenu culte.

Disponible en France depuis longtemps déjà, il fallut attendre 6 ans avant la sortie du DVD de Lagaan en Inde le 15 Juin dernier. Cette longue attente s’esplique par le fait qu’Aamir Khan - acteur et producteur - a dû signer un contrat avec Columbia Tristar (société américaine coproductrice du film) qui stipulait qu’il devait attendre au moins 5 ans avant de sortir la version DVD / VCD de Lagaan !

C’est enfin chose faite avec ce DVD contenant de nombreux bonus : un documentaire (Chale Chalo) retraçant la sortie du film sur les écrans, le making off de la musique (The Spirit of Lagaan : The music… The Magic !), une galerie de plus de 100 photos, 30 minutes de scènes coupées, une chanson inédite (Re Bhaiyya Choote Lagaan). 10 000 exemplaires d’un coffret anniversaire ont aussi été édité avec en plus du DVD, une diapositive composée d’images du film en 35 mm choisie spécialement par Ashutosh Gowariker (le réalisateur), et une pièce de monnaie marquée au nom de Bhuvan (le héros) accompagnée d’un message personnel d’Aamir Khan ! Tout ceci dans une boîte couleur bois avec pour illustration les acteurs dessinés pour l’occasion par Dhimant Vyas, un grand artiste indien.

Lagaan fut à la grande surprise de l’industrie du cinéma hindi (et peut-être aussi pour les autres industries régionales) une œuvre clé dans son histoire. D’abord parce qu’elle lui a permis de revenir sur le devant de la scène internationale (son succès a servis plus tard celui du Devdas de Sanjay Leela Bhansali présenté au festival de Cannes en 2002 et nominé aux Oscars en 2003). Ensuite parce qu’il a profondément redéfini les codes du cinéma commercial de Bollywood. Certes, Lagaan reprend ses règles les plus connus : chants, danses et longueur (3h 40). Mais son réalisateur les détourne allègrement pour servir un sujet qui lui tient à cœur (et qu’il évoquera dans son deuxième film Swades) : les inégalités dans la société indienne.

Devenu culte, son influence s’explique (au-delà de sa qualité indéniable) par le fait que sa sortie coïncide à une époque charnière pour le cinéma indien. Avec le boom des multiplexes et la découverte du poids économique des indiens vivants à l’étranger, est née la possibilité de monter des projets plus risqués. Les réalisateurs ce sont ainsi mis à expérimenter et une vague de films « différents » a vu le jour, surtout des films de genre. Et même si le succès n’est pas toujours au rendez-vous, ces œuvres n’ont cessé de se multiplier pour convenir aux goûts d’un public de plus en plus exigeant.

Commentaires
Pas encore de commentaires
Galerie