]]>

Le box-office de Février-Mars 2011

Publié jeudi 31 mars 2011
Dernière modification dimanche 20 mars 2011
News lue 1764 fois

Par Jawadsoprano

Rubrique News
◀ Item numbers pour Mallika et Bipasha
▶ Résultats du jeu-concours : Raam

Comme chaque mois, Fantastikindia vous informe de la destinée des films sortis, pour savoir quel film a été apprécié par le public, ou quel film a fait un flop.

Commençons comme d’habitude avec l’industrie hindi, qui n’a pas connu un mois de février à la hauteur de l’excellent mois de janvier (voir news de janvier).

Dil Toh Baccha Hai Ji avait bien démarré mais il est vite rentré dans le rang avec une deuxième semaine peu prolifique. Le film est finalement entre l’échec et le succès, même si les producteurs l’ont rentabilisé grâce à la vente des droits satellites.

Yeh Saali Zindagi fut l’une des bonnes surprises de ce début d’année. Le nouveau film de Sudhir Mishra ne comportait guère de stars de premier plan, mais le sujet a intéressé le public des multiplexes qui a permis à ce petit film de capitaliser un bon petit succès.

Le nouveau film de Nikhil Advani avec Akshay Kumar n’a pas réussi à répondre aux attentes du public. Patiala House bénéficiait pourtant d’une musique populaire et d’un casting réussi, mais le film n’a pas attiré les familles comme l’industrie le pensait.

Saat Khoon Maaf, le film-événement de Vishal Bhardwadj mettant en scène la plantureuse Priyanka Chopra dans sept rôles différents, a désorienté le public. Si les multiplexes ont accueilli le film fraîchement, le reste l’a plutôt ignoré. Dommage, la performance de Priyanka avait conquis la presse…

Heureusement, février se conclut sur une note d’espoir. Le petit film Tanu Weds Manu est l’outsider que personne n’attendait. Fort de son succès musical, le film a obtenu des retours très positifs de la presse et du public. Il est devenu en toute logique un des succès de l’année avec plus 30 crore à son compteur.

Au Sud, c’est le cinéma tamoul qui s’est fait le plus remarquer. Deux films ont réussi à sortir du lot. Tout d’abord, Nadusini Naaygal, le nouveau film de Gautham Menon, a réussi à intéresser les multiplexes avec son thème sombre et dérangeant.

Ensuite, c’est la production de Prakash Raj, intitulée Payanam, qui se maintient très bien au box-office grâce à un bon bouche-à-oreille.

Dans les autres industries, c’est le calme plat. Aucun film n’a suscité d’engouement du côté du cinéma telugu ou malayalam. Côté Bangalore, l’industrie kannada a elle aussi connu une période peu faste. Le mois d’avril sera peut-être plus clément…

Commentaires
2 commentaires