]]>

Le cinéma va bien en France

Publié vendredi 7 janvier 2005
Dernière modification samedi 8 janvier 2005
News lue 643 fois

Par David Roussé (Meldon)

Rubrique News
◀ Aishwarya Rai encore au top ?
▶ Encore + Libre avec Bollywood

Voilà une « news » qui n’est pas exclusivement asiatique, mais qui ne peut qu’intéresser les cinéphiles que nous sommes.

Plus de spectateurs ne peut qu’inciter les distributeurs à diversifier leurs « produits », et 2004 a vu 190 millions de spectateurs dans les salles françaises (nouveau record).

Il y a peu, les oiseaux de mauvaise augure prédisaient la fin des salles de cinéma. La fréquentation avait touché le fond en 1992, les chiffres de vente des DVD atteignent des sommets, 36% des films sortis en salle sont piratés et diffusés sur Internet, les chaînes payantes inondent les satellites et bientôt les airs. Comment, alors, expliquer que 21 films sortis en 2004 ont dépassé les 2 millions de spectateurs (avec des films français comme Les choristes, Un long dimanche de fiançailles ou Podium ) ?

La fréquentation des salles dépend de l’appétit de nouveaux films, mais pas seulement (même si nous avons été particulièrement gâtés l’année dernière). Les circuits comme UGC, Gaumont ou Pathé ont considérablement modernisé leurs salles et construit d’attrayants multiplexes. En 20 ans, ils ont dépensé 1,5 milliards d’euros à cet effet. Mille salles sont nées durant les 10 dernières années (amenant le total de salles à 5 829). Le territoire français est bien couvert avec même le tiers des villes de moins de 10 000 habitants qui a une salle. On rajoutera que les « seniors » se sont largement mis au cinéma en réalisant 27.7% des entrées et en se montrant assidus. Cerise sur le gâteau, le prix des billets qui n’a pas suivi l’évolution du coût de la vie (5.74€ en moyenne au lieu de 6.30€ si on l’alignait sur les indices de l’INSEE) et les cartes d’abonnement qui font du cinéma un loisirs accessible.

Source : Challenges

Commentaires
Pas encore de commentaires