]]>

[Edit 12/03] Le premier film Kannada en France : Rangitaranga - une vague colorée

Publié samedi 12 mars 2016
Dernière modification mercredi 16 mars 2016
News lue 310 fois

Par L’équipe Fantastikindia

Rubrique News
◀ Séance spéciale Vazhakku Enn 18/9 à Nantes
▶ Sortie de Pugazh en France

[Edit 12/03] La séance unique de RANGITARANGA - une vague colorée aura lieu au Cinéma Publicis, sur les Champs Élysées, à 18h30. Le film est en vostfr et promet beaucoup. Ne ratez pas cette occasion.

___

Au tout début de l’année 2016, Ayngaran International était sorti de son créneau de prédilection, le cinéma tamoul, pour offrir au public le premier film malayalam en France. C’était Su Su Sudhi Vathmeeka. Deux mois plus tard, c’est au tour de Night ED Films de s’aventurer vers un autre cinéma régional indien : le cinéma kannada avec Rangitaranga - une vague colorée.

Là également, il s’agira d’une séance unique, au cinéma Publicis sur les Champs Élysées, mais en vostfr afin d’être accessible au plus grand nombre.

Rangitaranga - une vague colorée est un premier film, écrit et réalisé par Anup Bhandari et produit par H. K. Prakash. La distribution compte également des nouveaux venus comme Nirup Bhandari (frère du réalisateur), Avantika Shetty et Radhika Chethan qui donnent la réplique à l’illustre Saikumar, dont la célèbre voix et la présence inquiétante, bien connues dans l’industrie du cinéma d’Hyderabad, ont été mises au service de l’atmosphère pesante du projet. Enfin, sachez aussi que la bande son du film est signée Anup Bhandari, qui a multiplié les responsabilités pour l’occasion, en endossant la triple casquette de scénariste-réalisateur-compositeur de musique.

Rangitaranga - une vague colorée raconte l’histoire d’un couple d’artistes, formé par Indu, une peintre, et Gautam, un romancier, dont le dernier livre s’appelle Rangitaranga. Leur chemin croise celui de Sandya, une journaliste d’investigation, qui est sur la piste d’une mystérieuse plume anonyme, connue sous le pseudo d’Anashku. L’intrigue prend une tournure inattendue lorsque l’épouse de Gautam est victime de cauchemars répétés. Persuadé que le problème a peut-être des origines surnaturelles, le couple décide de se rendre dans la maison familiale d’Indu, située dans le village de Kamarottu, pour y accomplir des rituels religieux, afin de conjurer le sort.

Le film sélectionné a remporté de nombreux prix en Inde et a fait partie des films indiens en course pour les Oscars 2016. Voici qui promet de passer un bon moment pour tous les cinéphiles.

La bande-annonce

Les horaires

Commentaires
1 commentaire