]]>

Les Winners du Sud en 2010

Publié dimanche 2 janvier 2011
Dernière modification samedi 29 janvier 2011
Article lu 1013 fois

Par Jawadsoprano

Dossier Bilan Cinéma indien 2010
◀ 2010 : Business et musique
▶ Bollywood : les Winners de 2010

Au Sud, les industries cinématographiques se sont bien maintenues avec divers succès permettant de renflouer les caisses après une année 2009 calamiteuse. Le succès de l’année est Endhiran en tamoul, doublé en Robot dans les autres langues.

Tamoul

Beaucoup de productions à gros budget se sont présentées cette année, et un bon nombre a réussi à sortir avec les honneurs. Mais comme chaque année, les petits budgets ont encore conquis le coeur du public.

Endhiran est le grand gagnant de l’année avec des recettes records et un bon retour de la part du public. Shankar a une fois de plus réussi son pari.

Les films d’action Singam, Paiyaa et Aayirathil Oruvan ont montré que l’adrénaline faisait encore recette.

Les comédies se sont également montrées à leur aise, avec notamment le surprenant Thamizh Padam, premier spoof movie tamoul. Manmadhan Ambu et Uthama Puthiran ont eux aussi plutôt bien marché.

Les films romantiques comme Vinnaithaandi Varuvaayaa et Madrasapattinam ont créé la sensation alors que Naan Mahaan Alla a ravi les critiques.

Les films d’auteur à petit budget ont encore une fois séduit public et critiques avec des films réalistes comme le superbe Angadi Theru, le touchant Nandhalala ou le dérangeant Mynaa

C’est l’acteur Karthik qui sort vainqueur cette année avec trois films qui ont marqué 2010. Mention spéciale pour Arya, Trisha et Surya.

Telugu

Le cinéma telugu n’a pas connu une glorieuse année, mais certains films se sont faits remarquer.

Les grosses productions comme Simha ou Vedam n’ont pas manqué le coche.

Les films plus personnels comme Ye Maaya Chesaave, Andhari Banduvayya ou le thriller Prasthanam ont également marqué 2010.

Après s’être fait remarquer dans Gamyam, l’acteur Sharvanand est devenu le nouveau héros telugu avec Prasthanam et Andhari Banduvayya.

Malayalam

Même si les films commerciaux comme In Ghost House Inn, Pokiri Raja, Shikhar, Happy Husbands, Paapi Appacha ou Elsamma Enna Aankutty ont été les grands gagnants au box-office, trois films se sont distingués autrement.

Avec pas moins de 5 National Awards à son actif, le grandiloquent Kutty Sranku a fait parler la poudre.

Le superbe TD Dasan Std VI B a montré qu’on pouvait faillir au box-office et malgré tout rester dans les films majeurs de l’année grâce à sa qualité artistique fantastique.

Athmakadha a touché le public par des prestations grandioses de ses acteurs principaux.

Kannada

Le film d’action Jackie avec Puneet Kumar a réécris les chiffres de l’histoire du cinéma kannada.

Aptarakshaka s’est inspiré de Arundhati pour devenir un succès.

Le très joli Pancharangi s’est illustré par sa musique et sa fraîcheur auprès du public.


Retrouvez les Winners et Losers côté Bollywood dans notre dossier "Le cinéma indien en 2010"

Commentaires
5 commentaires
Galerie