]]>

Les fabuleuses aventures d’un Indien malchanceux qui devint milliardaire

Publié vendredi 23 janvier 2009
Dernière modification vendredi 8 mai 2015
Article lu 1447 fois

Par Elisheva Zonabend Marciano, Lili

Rubrique Littérature
◀ Une nuit @thecallcenter
▶ Contes des Indes

Lorsque le jeune Ram Mohammad Thomas remporte la somme ultime au jeu télévisé Qui veut gagner un milliard de roupies ?, la production l’accuse de tricherie et le fait arrêter. Heureusement, la providence lui envoie une avocate bien décidée à le défendre, et fort curieuse de savoir comment un serveur de dix-huit ans, pauvre et inculte, a été capable de répondre à toutes les douze questions posées par le présentateur. C’est alors que le prévenu entreprend de lui raconter son étonnante odyssée car ce ne sont ni l’école ni les livres qui lui ont permis de trouver les réponses, mais le hasard de ses aventures mouvementées, ainsi qu’une mémoire phénoménale.

À première vue, le héros du roman de Vikas Swarup, Les fabuleuses aventures d’un Indien malchanceux qui devint milliardaire, n’est pas né sous une bonne étoile. Abandonné dès la naissance, il est recueilli, après une tentative d’adoption qui tourne court, par un prêtre, le père Timothy Francis qui, sous la pression de représentants du culte hindou et du culte musulman faisant valoir que rien n’indique que l’enfant est d’origine chrétienne, l’affuble du triple prénom de Ram Mohammad Thomas. Malheureusement, la malchance s’abat de nouveau sur lui quelques années plus tard avec la mort brutale du prêtre.

Livré à lui-même, il lutte pour sa survie, dans un pays qui n’est pas tendre pour ses déshérités, confronté à la misère, à l’inceste, au harcèlement sexuel, aux affrontements intercommunautaires, au vol, à la corruption. Échappant de justesse à la mutilation destinée à le transformer en petit mendiant pour le compte d’une bande de truands, il entre au service d’une star bollywoodienne sur le retour, devient domestique chez un diplomate australien, s’improvise guide à Agra, pour finir par échouer à Dharavi, le plus grand bidonville d’Asie, en plein cœur de Mumbai. Tout cela sans jamais se laisser envahir par l’amertume et la rancœur et en conservant sa fraîcheur, sa bonté et sa générosité naturelles. À Mumbai, il travaille dans un bar tout en espérant être sélectionné pour le jeu télévisé Qui veut gagner un milliard de roupies ?. Et c’est ainsi que, après avoir remporté le plus gros jackpot du monde, il se retrouve au poste de police !

Pour raconter sa vie à son avocate, il procède à une succession de récits à la structure itinérante dont chacun d’entre eux contient l’explication d’une des réponses au quiz, et au cours desquels il va se trouver en contact avec toutes les couches de la société indienne. Construction très astucieuse qui déroule la biographie du personnage de façon non linéaire, non chronologique, avec de nombreux retours en arrière, tout en plongeant le lecteur dans une Inde impitoyable, à mille lieues du glamour et des fastes de Bollywood. Ce premier roman, qui dépeint le côté obscur de l’Inde, n’est jamais noir, les situations qu’il décrit, bien que tragiques, sont toujours drôles. Malgré le réalisme qui fait ressortir certains des aspects les moins plaisants de la réalité, malgré la gravité du sujet, malgré l’intention satirique évidente, le ton est toujours léger. Toutes ces caractéristiques, alliées à son côté rocambolesque, en font un véritable roman picaresque, facile et agréable à lire, qui sait éveiller l’empathie du lecteur pour le personnage principal, particulièrement attachant, et ses aventures invraisemblables. Autre atout : la fin, inattendue, car si vous pensez que c’est dans le but de gagner de l’argent que le héros s’est inscrit au jeu télévisé, vous vous trompez ! Jamais en effet il n’aurait imaginé pouvoir répondre ne serait-ce qu’à une seule des questions ! Alors, pourquoi tenait-il tant à participer à l’émission ? Vous le saurez en lisant le livre…

Les fabuleuses aventures d’un Indien malchanceux qui devint milliardaire, publié chez Belfond et traduit par Roxane Azimi, a remporté le prix Grand public du Salon du Livre 2007. Son auteur, Vikas Swarup, né en 1963 à Allahabad, en Inde, est marié et père de deux garçons. Diplomate, il s’est lancé avec bonheur dans l’écriture. Son roman Q & A (titre original), a connu un succès phénoménal en Inde et a été traduit en plusieurs langues. Il vient d’être adapté au cinéma par le Britannique Danny Boyle sous le titre Slumdog Millionaire, est sorti en France mercredi 14 janvier et semble d’ores et déjà promis à une belle carrière, 4 fois primé aux Golden Globes dimanche 11 janvier à Los Angeles. Gageons que les récompenses pleuvront lors de la cérémonie des Oscars qui seront décernés le 22 février.

Retrouvez la critique du film Slumdog Millionaire d’après Vikas Swarup : ici.

Titre : Les fabuleuses aventures d’un Indien malchanceux qui devint milliardaire
Année de parution : 2006
Auteur : Vikas Swarup
Traduction : traduit de l’anglais « Q & A » (2005) par Roxane Azimi
Editeur : Belfond
Nombre de pages : 363 p.

Commentaires
8 commentaires