]]>

Les films de Bollywood Sur Seine au MK2 Bibliothèque (2004)

Publié lundi 30 août 2004
Dernière modification mardi 12 août 2008
Article lu 539 fois

Par Maya

Dossier Bollywood Sur Seine - Mk2 Bibliothèque (2004)
◀ Festival Bollywood par Bollywood 4 Dream

Parmi les films diffusés lors du festival Bollywood Sur Seine au cinéma MK2 Bibliothèque en 2004, plusieurs ont fait l’objet d’un article sur Fantastikindia :

Koi…Mil Gaya
Premier film de science fiction indien, de Rajesh Roshan (2003)
D’aucuns diront qu’il ne s’agit que d’un remake indien d’E.T. (la rencontre et l’amitié entre un enfant et un Extra-Terrestre) et de Rencontre du troisième type (une petite musique lancinante pour communiquer avec des êtres venus d’ailleurs). D’autres y verront avant tout l’aventure humaine d’un "attardé mental" au cœur pur et de son guide spirituel qui conduit le jeune héros dans l’accomplissement de sa destinée… Les puristes de la science fiction argumenteront que le film n’a rien de novateur. Au-delà de toutes ces références, l’innocence qui sous-tend chaque image de ce film, vaut le détour… Voir l’article complet : Koi…Mil Gaya

*

Jism
Un film d’Amit Saxena (2003)
Elle est belle, jeune et riche… son époux, un homme violent, est souvent absent pour ses « affaires ». Son amant est un petit avocat à la limite de l’honnêteté, plutôt mal dans sa peau, qui noie ses états d’âme dans l’alcool. Un film qui a fait couler beaucoup d’encre, malgré sa médiocrité cinématographique, en misant nettement sur les charmes dévoilés de l’actrice. Voir l’article complet : Jism

*

Dil Ka Rishta
Jai (Arjun Rampal) est un milliardaire qui a tout pour lui et pense rencontrer l’âme soeur en croisant Tia (Aishwarya Rai). Malheureusement, la jeune fille en aime un autre. Celui-ci meurt dans un accident causé par Jai. Tia devenue amnésique l’ignore. Jai la recueille. Les acteurs sont attachants même s’ils ne sont pas toujours à l’aise avec un scénario trop "tiré par les cheveux". Voir l’article complet  : Dil Ka Rishta

*

Aetbaar
La trame toute classique de l’amant vénéneux est traitée avec soin, avec un suspens bien mené, même s’il ne réserve que peu de vraies surprises. John Abraham devient même inquiétant par moments, avec ses yeux injectés de sang et sa mine patibulaire. Son jeu « brut de décoffrage » s’oppose à celui bien lustré d’Amitabh Bachchan. Et cela fonctionne à merveille ! Les scènes de tension assez réussies dans l’ensemble captent l’attention. Voir l’article complet  : Aetbaar

Commentaires
Pas encore de commentaires