]]>

Les livres consacrés à Shah Rukh Khan

Publié lundi 2 novembre 2015
Dernière modification vendredi 6 novembre 2015
Article lu 332 fois

Par Alineji

Rubrique Littérature
◀ L’Eléphant et la Maruti
▶ Ma marche avec les camarades

Et de nouveau : Bon anniversaire Shah Rukh ! Happy Birthday ! Janamdin Mubāraka Ho ! जन्मदिन मुबारक हो

Notre cher Shah Rukh Khan qui fête son demi-siècle, pour ceux qui l’ignoreraient encore, ce 2 novembre, a plusieurs fois manifesté l’intention d’écrire sa biographie. On le sait amateur de littérature et heureux possesseur d’une bibliothèque aussi éclectique que bien fournie. Mais, il est probable que ce jeune homme (oui ! oui !) pressé ne trouvera pas de sitôt le temps de se mettre devant son clavier pour un retour sur image. Par ailleurs, payer un nègre pour rédiger l’histoire de sa vie, comme cela se pratique fréquemment en France, n’apporterait rien à sa gloire et n’entre certainement pas dans ses projets.

Il semble se livrer en toute spontanéité lors de ses tweets, de ses nombreuses interviews ou même de ses interventions devant des parterres d’étudiants [1]. Et bien qu’il s’agisse d’une image contrôlée —n’oublions pas que Shah Rukh Khan est avant tout un acteur —, les innombrables articles qui lui sont consacrés de par le monde [2], sans compter ceux de la presse people, en livrent encore un peu plus sur ce qui le fait réagir à chaud, ou sur les événements marquants de sa vie. Mais connaît-on pour autant Shah Rukh Kahn ? Ce qui le meut et l’émeut réellement ? L’homme qui passe son temps devant les projecteurs, ausculté par les médias dès qu’il bouge un cil, reste plein de mystère.

Dans la même veine, les exercices auxquels il s’est livré au moins à deux reprises devant les caméras de télévision, pour des documentaires dont il était l’unique sujet, The Inner / Outer World of Shah Rukh Khan, en deux volets, réalisé par Nasreen Munni Kabir en 2004, et surtout le second, Living with a Superstar Shah Rukh Khan, série en dix épisodes de la chaîne Discovery Travel & Living, tous deux produits par sa propre maison Red Chillies, n’apportent pas davantage de réponses. Certes l’acteur se montre sous toutes les coutures, sur ses tournages ou chez lui, avec sa femme, ses enfants, etc., mais Shah Rukh contrôle ce qu’il livre de lui et demeure entièrement son personnage public. Sauf à de très rares moments fascinants où il fend la cuirasse, laissant apparaître sa solitude d’individu surexposé, lorsqu’il s’interroge sur sa célébrité, sur le mythe qu’il est devenu et qu’il est contraint d’entretenir parce qu’il a définitivement choisi cette vie.

Qu’en est-il maintenant des livres qui lui ont été consacrés ? Ils sont nombreux, la plupart sont en anglais. Ne reculant devant aucun sacrifice, nous vous donnons toutes les références pour vous les procurer, dans leur édition d’origine. Beaucoup d’entre eux ont été traduits dans plusieurs langues à travers la planète, hélas aucun ne l’a été en français. Nous ne reviendrons pas sur le seul ouvrage à ce jour publié en France sur Shah Rukh Khan, celui de Gin Piau. Il avait d’autant plus déçu les membres de Fantastikindia que nous l’avions beaucoup appelé de nos vœux. La critique est ici.

Parmi les toutes premières monographies consacrées à Shah Rukh, qu’avec un peu de chance vous pouvez vous procurer, figure :

  • Biswadeep Ghosh, Hall of Fame Shah Rukh Khan, Magna, 2004 (1re édition), 147 pages ISBN-10 : 8178092379
    ISBN-13 : 978-8178092379
    Nous n’avons pas consulté, cette première monographie. Pour les curieux, elle est parfois disponible sur de grands sites de vente en ligne. Mais il s’en est passé depuis 14 ans dans la vie et dans la carrière du King Khan, autant se référer aux ouvrages parus depuis.

Trois ans plus tard :

  • Sunil Mehra, Shah Rukh Khan Bollywood megastar, VGS, 2007,192 pages
    ISBN-10 : 3802536223
    ISBN-13 : 978-3802536229

Ce titre en allemand, un peu trop daté lui aussi, s’en remet beaucoup au livre précédent et semble plutôt être un beau livre d’images. A conseiller donc exclusivement aux collectionneurs.

Maya vous a parlé des deux ouvrages suivants à la fin de sa biographie du Baadshah, n’y revenons pas :

  • Mustaq Sheik, Still reading Khan, Om Book International, janvier 2007 (1re parution indienne en octobre 2006, à Bombay), 458 pages
    ISBN -108187107618
    ISBN – 13 9788187107613

  • Anupama Chopra, King of Bollywood Shah Rukh Khan, Shah Rukh Khan and the seductive world of Indian cinema, Grand Central Publishing, 2007, 272 pages
    ISBN 04 46578584 (ISBN13 – 9780446578585)

Un des meilleurs, sinon le meilleur ! Il existe 18 autres éditions de ce livre, également disponible en e-book.

Pour mémoire, mentionnons :

  • Mustaq Sheik, Shah Rukh can : The Life and Time of Shah Rukh Khan, Om Books, 2009, 354 pages
    ISBN – 10 80187108576

L’ami de la star et le familier du monde du cinéma hindi a récidivé deux ans après son premier essai. Il reprend à peu près les mêmes textes que dans Still reading Khan, avec moins de photos. Sérieux mais un peu frustrant pour les fans.

Et une bd, maintenant :

  • A Brand of its own Shah Rukh Khan, Virtuous publication, New Delhi, 2010, 20 pages
    ISBN 9789350310427

Une courte bande dessinée pour les enfants, qui a l’air d’être seulement disponible en ligne. Pédagogique et naïf. En quelques planches au graphisme assez sommaire, incluant des photos de Shah Rukh (les auteurs anonymes des dessins ne se sont pas risqués à le représenter), des parents répondent aux questions de leurs enfants sur la carrière et la vie de la star.

Et le dernier en date, paru il y a un peu plus d’un an :

  • Koral Dasgupta, Power of a common man, Connecting with consumers the SRK Way, Westland Books, 2014, 310 + XV pages
    ISBN : 978-93-84030-15-5

L’auteure, conseillère en management, refuse de succomber au charme du King Khan. Elle aborde donc Shah Rukh sous un angle économique, exclusivement comme une marque et analyse son succès comme celui d’une stratégie d’entreprise. Elle prend en particulier comme étude de cas Chennai Express. Cela ne l’empêche pas, d’après les critiques, de manquer parfois de distance et de se montrer superficielle. Ne l’ayant pas encore lu, il nous est difficile de savoir si ces reproches sont fondés. Bien qu’il soit « l’ambassadeur » d’autant de marques qu’il y a de feuilles qui tombent d’un arbre en automne, il nous paraît impossible d’ignorer ses grands films et d’appréhender les grands rôles de l’acteur sous l’aspect marketing en occultant, ou en leur niant, toute valeur artistique et esthétique. On n’en citera que trois : Dil Se…, Devdas et Asoka.

Les fans et les simples curieux devront donc patienter encore avant de lire LE livre définitif sur Shah Rukh Khan et en savoir plus sur l’homme réel qui se cache derrière ce nom.


[1la dernière en date, largement médiatisée et "Youtubée", comme tout ce qui le regarde, a eu lieu à l’Université d’Édimbourg qui lui a accordé le titre de docteur Honoris Causa, le 15 octobre 2015.

[2En France, un des derniers est celui de Paris Match du 16 novembre 2012, à l’occasion du festival international de Marrakech où il était l’un des invités d’honneur, la couverture internationale reproduisait sa photo, dans l’Hexagone nous avons eu droit à celle de Caroline de Monaco, sans doute plus « vendeuse ».

Commentaires
Pas encore de commentaires
Galerie