]]>

Madhuri Dixit

Fonction : actrice
Surnoms : Madhu, Dhak Dhak Girl
Née le : 15 mai 1967 (51 ans)
à : Bombay (Maharashtra)
Nationalité : indienne
Famille : mariée au docteur Sriram Nene, mère de deux fils, nés en 2003 (Arin) et 2005 (Aryan)

En savoir plus

Fiche IMDB
Page Wikipedia
La biographie de Fantastikindia

Par Maya, Angel-Mumtaz - le 28 janvier 2006

Dernière mise à jour le 26 août 2014

Article lu 11758 fois

Galerie

Madhuri voulait devenir microbiologiste, mais le destin en a décidé autrement. Une proposition de Rajshri Productions lui donne son premier rôle dans Abodh en 1986, un film qui ne rencontre pas les faveurs du public. Il permet cependant à Madhuri de se faire remarquer par Subhash Ghai, réalisateur reconnu, qui décèle en elle un potentiel fabuleux. Il lui propose peu après un rôle dans Ram Lakhan. Le film est une formidable réussite commerciale et le public voit alors en Madhuri une réincarnation de l’actrice Madhubala.

Le film qui la propulse au top est sans aucun doute Tezaab de N.Chandra en 1988. La performance de Madhuri dans le clip Ek do tin fait sensation et lui assure une reconnaissance populaire.

Subhash Ghai n’en reste pas là. Il veut faire de sa protégée la nouvelle reine de Bollywood en lieu et place de Sridevi. Il y parvient grâce à Khalnayak et à la superbe et déroutante chorégraphie de Choli ke peeche.

Beta, réalisé en 1992 par Indra Kumar, est un "blockbuster" et lui donne son premier Award pour le meilleur rôle féminin. Elle y joue une jeune femme décidée à déjouer les manigances de sa belle-mère. Après une série de films boudés par le public et les critiques, deux films lui permettent de renouer avec le succcès en 1995 : Raja et Hum Aapke Hain Kaun qui lui offre un nouvel Award de Meilleure Actrice. Puis Dil To Pagal Hai avec Shah Rukh Khan et Karisma Kapoor, réalisé par Yash Chopra en 1997, confime son retour avec une double récompense pour le rôle de Puja : l’Award de meilleure actrice aux Fimfare Awards et aux Zee Cine Awards. On retiendra aussi Pukar en 2000, qui lui permet d’exploiter toutes les facettes de son talent, et Lajja, un rôle dramatique pour lequel elle reçoit le Zee Cine Award de meilleure actrice de support en 2002.

Car si Madhuri Dixit sait remarquablement jouer de sa séduction, elle est aussi capable d’endosser des rôles tragiques, comme elle l’a prouvé notamment dans Anjaam aux côtés de Shah Rukh Khan, où elle incarne de façon sidérante une meurtrière animée par la haine et la vengeance.

On a prêté à Madhuri une liaison avec l’acteur Sanjay Dutt, idylle qui s’est arrêtée brutalement lorsque l’acteur a été accusé d’avoir pris part au attentats de Bombay.

Désormais elle est mariée à un chirurgien indien installé aux USA et partage sa vie entre la Californie où vivent aussi son frère et ses sœurs (dont sa soeur jumelle), et Bombay. Elle a deux petits garçons et se consacre à sa vie de famille.

Avant de s’éloigner du cinéma, elle a bouleversé des millions de spectateurs avec son interprétation de Chandramukhi dans Devdas de Sanjay Leela Bhansali. Elle a eu le courage d’interpréter une prostituée et son talent a donné à son personnage une dimension particulière.
Dans ce film, Madhuri donne un aperçu de sa parfaite maîtrise du Kathak ; cette danse classique du Nord de l’Inde se caractérise par des mouvements élaborés des mains, du visage et surtout des yeux où elle excelle particulièrement. Son regard si expressif et son sourire incomparable, lui assurent une place de choix dans le cœur des fans de Bollywood. Elle a gagné le Filmfare Award de "best supporting Actress" pour Devdas en 2002.

L’attente du public et des professionnels du cinéma après Devdas, reste très vivace. Madhuri Dixit est une telle icône qu’un film sorti en octobre 2003, Main Madhuri Dixit Banna Chahti Hoon, raconte l’histoire d’une jeune villageoise qui veut devenir une star comme Madhuri Dixit.

Régulièrement, certaines rumeurs annoncent son retour… Enfin, ce retour tant attendu est bien réel, fin 2007, avec Aaja Nachle d’Anil Mehta, produit par Yash Raj Production, où elle joue le rôle d’une danseuse partie aux USA qui revient dans son village natal redonner vie à un lieu de théâtre et de danse. Une belle façon pour Madhuri Dixit de fêter ses 40 ans, plus éclatante que jamais !
Mais depuis, la belle est retournée à sa vie de famille.

En 2014, l’actualité de Madhuri Dixit, c’est son grand retour, aux côtés de Juhi Chawla, dans Gulaab Gang. Elle y joue le rôle principal et ne fait pas que danser, elle se bat beaucoup également.

Commentaires
3 commentaires
Filmographie sélective

2014 - Gulaab Gang - d’Anubav Sinha, avec Juhi Chawla.

2007 - Aaja Nachle - d’Anil Mehta, avec Akshaye Khanna.

2002 - Devdas - Sanjay Leela Bhansali - Shah Rukh Khan, Aishwarya Rai - Musique d’Isamël Darbar

2002 - Hum Tumhare Hain Sanam de K.S. Adhiyaman avec Shahrukh Khan, Salman Khan - Musique de Rajesh Roshan

2001 - Lajja - Rajkumar Santoshi - Rekha, Manisha Koirala, Anil Kapoor, Jackie Shroff, Ajay Devgan - Musique d’Anu Malik

2001 - Yeh Raaste Hai Pyar Ke - Deepak Shivdazani - Ajay Devgan, Preity Zinta - Musique de Sanjeev Darshan

2000 - Pukar - Rajkumar Santoshi - Anil Kapoor - Musique de A.R. Rahman

1997 - Dil To Pagal Hai - de Yash Chopra, avec Shah Rukh Khan, Karisma Kapoor, Akshay Kumar. Musique de Uttam Singh

1997 - Koyla - Mahesh Bhatt - Shah Rukh Khan, Amrish Puri - Musique de Rajesh Roshan

1995 - Anjaam - Rahul Rawal - Shah Rukh Khan - Musique de Anand Milind

1994 - Hum Aapke Hain Koun - Suraj Barjatya - Salman Khan - Musique de Ram Laxman

1993 - Khal Nayakde Subhash Ghai, avec Sanjay Dutt, Jacke Schroff, Anupam Kher. Musique de Laxmikant Pyarelal.

1992 - Beta - Indra Kumar - Anil Kapoor - Musique d’Anand Milind

1992 - Dharavi - Sudhir Mishra - Om Puri - Musique de Rajat Dholakia

1991 - Saajan - Lawrence D’Souza - Sanjay Dutt, Salman Khan - Musique de Nadeem Shravan

1990 - Dil - Indra Kumar - Aamir Khan - Musique de Anand Milind

1989 - Parinda - Vinu Vinod Chopra - Anil Kapoor, Nana Patekar, Jackie Shroff - Musique de RD Burman

1988 - Tezaab - N.Chandra - Anil Kapoor - Musique de Laxmikant Pyarelal