]]>

Mallika Sherawat

Fonctions : actrice, danseuse
De son vrai nom : Reema Lambha
Née le : 24 octobre 1976 (41 ans)
à : Karnal (Haryana)
Nationalité : indienne
Famille : divorcée

En savoir plus

Fiche IMDB
Page Wikipedia

Films notables

Pyaar Ke Side Effects
Murder
Ugly Aur Pagli

Chansons notables

Mayya
La biographie de Fantastikindia

Par Surya - le 8 octobre 2015

Dernière mise à jour le 9 octobre 2015

Article lu 349 fois

Galerie

Aujourd’hui, Fantastikindia décide de donner un coup de projecteur sur une actrice encore trop peu connue : la sulfureuse Mallika Sherawat. Si vous ne voyez pas de qui il s‘agit, c’est celle qui chante « Maya Maya » dans le film Guru qui réunit notre couple fétiche : Aishwarya Rai et Abhishek Bachchan.

Mallika Sherawat, de son vrai nom Reema Lambha, est née à Karnal, ville située dans l’Etat d’Haryana en Inde, le 24 Octobre 1976 [1]. Elle est issue d’un famille sikh de haute lignée. Ses grands-parents étaient des propriétaires terriens et sa famille possède, aujourd’hui encore, de vastes terres dans son village natal. La maison familiale impressionne toujours par son opulence.

Elle obtient un diplôme de philosophie à Miranda House, l’université de Delhi, puis elle devient hôtesse de l’air chez Kazakistan Airlines. Elle rencontre alors Karan Singh Gill, pilote pour Jet Airways, avec qui elle se marie. Malheureusement, cette union se solde rapidement par un divorce car les rêves de Mallika de devenir actrice sont déjà très ancrés dans son esprit.
Ayant déjà des relations tumultueuses avec sa famille et particulièrement avec son père de par ses choix professionnels, cet échec marital ne fait qu’ajouter à la déception de ses parents. Mais Mallika est déterminée : elle veut devenir actrice. C’est pourquoi elle décide de changer son nom. Craignant que le prénom de Reema ne soit trop répandu dans le monde du cinéma, elle choisit Mallika et préfère à Lambha le nom Sherawat, le nom de jeune fille de sa mère.

La vie lui montre finalement qu’elle a eu raison de s’engager dans cette voie puisqu’elle tourne son premier film en 2002 : Jeena Sirf Mere Liye où elle a un petit rôle mais où elle partage l’affiche avec Tusshar Kapoor et Kareena Kapoor. Ce n’est qu’un an plus tard qu’elle est repérée pour son rôle dans Khwahish dans lequel elle arbore des tenues plutôt provocantes avec de grands décolletés et des hauts courts dévoilant son ventre. Après ce premier succès, elle continue sur sa lancée du politiquement incorrect en interprétant une femme adultère dans Murder en 2004 qui lui vaut une nomination au Zee Cine Award 2005, dans la catégorie Meilleure Actrice. Le film reçoit des appréciations mitigées à sa sortie par les critiques les plus en vogue du cinéma indien comme, par exemple, de la part de Taran Ardash, du magasine Bollywood Hungama, qui lui met la note de trois sur cinq. Pourtant, au box-office indien, le film rapporte cinq cent quatre vingt millions de roupies et est directement propulsé au rang de « super hit ». C’est le neuvième plus grand succès de 2004 et le vingt-neuvième film Bollywood le plus rentable de tous les temps.

L’année 2005 est, pour elle, un genre de consécration. Pour la première fois depuis le début de sa carrière, elle tourne dans un film américain, The Myth, aux cotés de Jackie Chan. Sa venue sur le tapis rouge du festival de Cannes lors de la promotion du film est tellement remarquée que, dans le Time Magazine, le journaliste américain Richard Corliss la surnomme « the next big thing », la prochaine révélation. Si ces dernières années, on la retrouve fidèle au tapis rouge du festival, c’est qu’elle fait partie de la délégation indienne.

En 2006, elle partage l’affiche avec Rahul Bose dans le film Pyaar ke Side Effects et s’attire le respect d’une grosse partie de l’industrie cinématographique indienne par sa performance dans cette comédie romantique. En 2007, la belle rencontre encore un triomphe avec Welcome puis se contente de quelques apparitions dont la plus notable est celle dans Guru pour le clip de Mayya Mayya aux côtés d’Abhishek Bachchan.

L’année suivante, elle est au casting de deux films pour lesquels le succès n’est pas au rendez-vous : Ugli Aur Pagli et Maan Gaye Mughal-e-Azam qui n’ont pas été jugés crédibles par le public et la critique. Ils ont été qualifiés de « mauvais délire » malgré la performance des acteurs qui, elle, a été reconnue.

En 2010, sa notoriété est redorée grâce à Hisss dans lequel son partenaire de jeu est Irrfan Khan. L’histoire relate la légende du Naga, un objet capable de rendre immortel son propriétaire. Ce film indo-américain réalisé par Jennifer Lynch, est très apprécié du public et est même nominé à l’Absurde Festival 2011 de Nantes lors de sa troisième édition. Pour promouvoir le film comme il se devait, Mallika Sherawat a même défilé au Festival de Cannes accompagnée d’adorables serpents (vivants bien entendu). En 2011, elle joue dans Double Dhamaal qui est très bien accueilli par la critique et par le public, puisqu‘elle donne la réplique à un autre grand acteur du cinéma indien j’ai nommé Sanjay Dutt. La chanson Jalebi Bai devient alors un véritable tube sur lequel grand nombre d’indiens se sont déhanchés.

Cette même année, elle tourne le film Politics of Love qui raconte une romance entre une coordinatrice soutenant Barak Obama à un mois de l’élection présidentielle de 2008 et son concurrent républicain.
En 2013 et 2014, on la voit surtout dans des shows télévisés notamment dans The Bachelorette India et dans la série Hawai Five-0 où elle apparaît en tant que guest-star pour un petit rôle dans un épisode.
Aujourd’hui, et pour la seconde année consécutive, la jeune femme a été sacrée « l’actrice la plus sexy du monde » par les lecteurs du célèbre magazine Glam’Mag, un magazine féminin américain assez populaire aux États-Unis, dans son numéro de juin 2015. Enfin, on peut déjà la voir dans son dernier film Dirty Politics, un thriller sur fond de politique, sorti le 6 mars dernier. A l’international, elle a également tourné dans le clip de Bruno Mars, Whatta Man.

Malgré un talent certain et une carrière toujours croissante, il est vrai que la charmante Mallika a aussi fait parler d’elle à travers des polémiques et des controverses à cause de ses tenues jugées toujours trop provocantes et des scènes plutôt osées dans plusieurs de ses films. Pourtant, si Mallika Sherawat est la première femme indienne à qui le célèbre magazine Playboy a proposé de poser nue, la jeune femme a refusé, car cela pourrait choquer le public indien très pudique et elle garde, malgré sa sensualité dans ses films, des principes qu’elle met même au service de sa patrie. En effet, c’est une actrice qui a, récemment, créé un scandale lors de la conférence de presse destinée à lancer son émission de télévision « Bachelorette India » où elle a osé dire que « l’Inde était un pays régressif envers les femmes. » Elle veut se battre contre les fœticides féminins, les viols et les mariages forcés dont sont victimes beaucoup de femmes, en particulier dans son état natal d’Haryana.
Côté cœur, certaines rumeurs annoncent le remariage de l’actrice mais rien de réellement fondé.

On peut dire que Mallika Sherawat est quand même un sacré bout de femme, pleine de qualités mais qui prend un malin plaisir à créer la polémique.


[1D‘après Wikipédia car tous les sites ne sont pas d‘accord sur son année de naissance.

Commentaires
Pas encore de commentaires
Filmographie sélective

2015 - Dirty Politics de K. C. Bokadia, avec Naseeruddin Shah, Jackie Shroff et Anupam Kher

2011 - Politics of Love de William Dear, avec Brian J White et Loretta Divine

2011 - Double Dhamaal d’Indra Kumar, avec Sanjay Dutt, Kangana Ranaut et Ritesh Deshmukh

2010 - Hisss de Jennifer Lynch, avec Irfan Khan et Divya Dutta

2008 - Dasavatharam de K.S. Ravikumar, avec Kamal Hassan et Asin

2008 - Ugly Aur Pagli de Sachin Kamlakar Khot, avec Ranvir Shorey et Tinnu Anand

2008 - Maan Gaye Mughall-E-Azam de Sanjay Chhel, avec Paresh Rawal, Kay Kay Menon et Rahul Bose

2007 - Aap Kaa Surroor de Prashant Chadha, avec Himesh Reshammiya et Hansika Motwani

2007 - Welcome d’Anees Bazmee avec Akshay Kumar, Katrina Kaif et Anil Kapoor

2006 - Pyaar ke Side Effects de Saket Chaudhary, avec Rahul Bose et Ranvir Shorey

2005 - The Myth de Stanley Tong avec Jackie Chan et Kim Hee-Sun

2004 - Murder d’Anurag Basu, avec Emraan Hashmi et Ashmit Patel

Item Numbers

2012 - Tezz de Priyadarshan, avec Anil Kapoor et Ajay Devgan

2007 - Guru de Mani Ratnam, avec Aishwarya Rai Bachchan et Abhishek Bachchan