]]>

Manoj Bajpai

Fonction : acteur
De son vrai nom : Manoj Bajpayee
Né le : 23 avril 1969 (49 ans)
à : Belwa (West Champaran)
Nationalité : indienne
Famille : marié à Neha (2006), une fille, Ava Nayla (2011)

Films notables

Veer-Zaara
Gangs of Wasseypur
Satyagraha
Shool
Zubeidaa
La biographie de Fantastikindia

Par Alineji - le 13 mars 2015

Dernière mise à jour le 13 mars 2015

Article lu 413 fois

Galerie

Des traits marqués et anguleux, l’œil noir et la mine sévère, alliés à une surprenante douceur, il n’en fallait pas davantage pour faire de Manoj Bajpai à la fois un des plus « classe » et le plus ignoble des méchants de Bollywood. Rappelez-vous en 2004, dans Veer-Zaara, l’horrible fiancé de Zaara à cause de qui le pauvre Shah Rukh –Veer allait passer plus de vingt ans en prison. C’était lui. Plus récemment, le politicien abject de Satyagraha, c’était encore lui, et le monstrueux parrain au crâne rasé, mégalo et coureur, Sardar Khan, de Gangs of Wasseypur, toujours lui. Lors des cérémonies de récompenses annuelles il a été nommé plus souvent qu’à son tour pour le prix du « Best Villain ».

JPEG - 69.1 ko
L’ignoble Sadar Khan de Gangs of Wasseypur

Mais on aurait tort de ne le voir que dans ces rôles de personnages négatifs. Manoj Bajpai a une palette de jeu beaucoup plus variée, et qui n’attend que d’être exploitée par les metteurs en scène. ll l’a prouvé par exemple, dès 1999, dans Shool de Ram Gopal Varma. Son rôle du policier intègre Samar Pratap Singh lui vaudra son premier Award de meilleur acteur. Il le prouve encore dans Zubeeidaa, en 2001, où le personnage romantique du très amoureux maharaja Vijayendra Singh lui a été confié par Shyam Benegal pour donner la réplique à Karisma Kapoor. Dans Chittagong aussi, il incarne le professeur Surya Sen à l’origine du soulèvement du groupe de jeunes gens qui en 1930 tentèrent de libérer la ville éponyme – aujourd’hui au Bengladesh – du joug britannique. Pour la petite histoire, ce long métrage de 2012 a fait l’objet de polémiques, car il est sorti la même année que Khelein Hum Jee Jaan Sey, le film de Gowariker, sur le même sujet, dans lequel Abhishekh Bachchan tenait le même emploi.

Né le 23 avril 1969 à Belwa, un petit village du Bihar, au Nord de l’Inde, près de la frontière népalaise et de la ville de Narkatiaganj, Manoj Bajpai (que l’on trouve aussi orthographié Bajpayee), grandit dans une famille de six enfants. Ses parents sont fermiers. S’il n’a aucun souvenir de ce qui a déclenché son envie d’être acteur, il se rappelle bien son admiration d’enfant pour Amitabh Bachchan, Om Puri, Naseeruddin Shah et Pankaj Kapur. Il étudie d’abord dans l’école des missionnaires de son village du district du West Champaran, avant de poursuivre des études d’histoire à Delhi. Antérieurement à sa carrière de comédien, Manoj Bajpai fut professeur pour l’organisation non gouvernementale Salaam Balak Trust qui œuvre pour les enfants des rues.

JPEG - 54 ko
Le maharadja de Zubeidaa, face à Karisma Kapoor

Ayant échoué à quatre reprises à intégrer la prestigieuse National School of Drama, l’école nationale d’art dramatique de la capitale, le jeune homme intègre la Barry’s Drama School où il apprend le métier auprès de John Barry. On peut trouver pire formation. Un certain Shah Rukh Khan y a également fait ses premières armes. On lit parfois qu’ils ont été condisciples, c’est possible mais incertain, étant donné la différence d’âge de quatre ans qui les sépare. Au début des années 1990, il commence à se faire un nom dans le monde du théâtre à Delhi. Mais sa rencontre avec Shekhar Kapoor va changer sa vie. Le réalisateur le remarque et lui donne son premier rôle au cinéma – à l’exception d’une brève apparition non créditée dans Droh Kaal –, celui du dacoït Man Singh dans Bandit Queen, en 1994. Il crève déjà l’écran.

C’est Kapoor qui l’encourage à quitter Delhi et à aller tenter sa chance à Bombay. Mais la fortune se fait tirer l’oreille et Manoj Bajpai entame une période de vaches maigres qui va durer trois ou quatre ans. Dans la capitale du rêve et du cinéma commercial, sa carrière connaît pas mal de hauts et de bas, surtout beaucoup de bas au début… Les rôles sont rares. Après Bandit Queen, il tourne dans une série télévisée de Mahesh Bahtt, Swabhimaan, en 1995, et dans quelques autres séries. Mais cela ne suffit pas à le faire vivre décemment, et son premier mariage avec une jeune fille de Delhi n’y résiste pas. Ils divorcent au bout de deux ans. Aujourd’hui et depuis avril 2006, Manoj Bajpai est remarié en secondes noces avec l’actrice Shabana Raza, connue aussi sous le nom de Neha. Ils ont une fille, Ava Nayla, née en 2011.

JPEG - 83.2 ko
En famille, avec Neha et Ava Nayla

Puis, la reconnaissance arrive enfin. Il commence à travailler auprès de Ram Gopal Varma. Ce dernier lui offre d’abord un tout petit rôle dans Daud, en 1997. Mais dans le film qu’il réalise dans la foulée, Satya, l’année suivante, il lui attribue celui plus étoffé d’un petit malfrat au grand cœur. Son interprétation juste de Bhiku Mhatre vaut alors à Manoj Bajpai de gagner le National Award du meilleur second rôle. Il croise sur le plateau du tournage, Anurag Kashyap qui fait quant à lui ses débuts de scénariste, et les deux hommes deviennent amis. Il faudra toutefois patienter jusqu’en 2012 pour voir leurs deux noms associés, à travers le succès de Gangs of Wasseypur. Il partagera dans cette œuvre la vedette avec son autre ami Nawazuddin Siddiqui qui a connu un parcours à peu près similaire.

JPEG - 77 ko
Manoj Bajpai dans Chittagong

Dès 1999 et surtout le début des années 2000, le travail du jeune acteur est finalement apprécié à sa juste valeur. Dans des films aussi variés, et parfois inégaux, que le thriller d’horreur Kaun, le drame Fiza dont le thème central est le terrorisme, le bizarre et fantastique Aks, ou un peu plus tard, les deux films de guerre, LOC et 1971, qui portent sur deux conflits indo-pakistanais récents, Manoj Bajpai cultive son jeu intériorisé et sobre qui lui vient de son passage par le théâtre. Sa palette tout en finesse lui vaut d’être souvent choisi par des metteurs en scène un peu en marge de l’industrie du cinéma commercial et jouant avec ses codes, comme Shyam Benegal et surtout Prakash Jha qui, depuis 2010, l’a déjà fait tourner dans pas moins de quatre films.

Cette collaboration avec Prakash Jha mérite d’être rappelée. Si les œuvres du réalisateur sont parfois inégales, les thèmes qu’il traite et l’interprétation de Manoj Bajpai valent toujours que l’on s’y plonge. On a du mal à choisir celle où il est le meilleur, entre Raajneeti, Aarakshsan, Satyagraha ou Chakravyuh. Peut-être celles d’Aarakhsan, et de Chakravyuh. Dans le premier, l’acteur joue le neveu du retors ministre, le veule et ambitieux proviseur Mithilesh Singh. Affublé de lunettes et d’une coiffure impayable, Manoj Bajpai est transformé en vraie tête à claques sirupeuse. Dans le second, viril et barbu jusqu’aux oreilles, il est un très redoutable et charismatique chef des naxalites, Rajan. Comme à chaque fois, en vrai caméléon, on sent qu’il subit avec jubilation les véritables métamorphoses physiques qui lui sont imposées pour entrer dans la peau de ses personnages.

JPEG - 69 ko
Manoj Bajpai dans Chakravyuh

Dans ses films les plus récents, il tient de nouveau des emplois de personnages négatifs. Tevar, sorti en janvier avec Arjun Kapoor dans le rôle du héros, n’a pas convaincu le public. On attend aussi Manoj Bajpai en 2015 dans le remake, par Rajesh Pillai, d’un thriller malayalam de 2011, Traffic, dans lequel il reprend le rôle de l’agent de police. Souhaitons-lui de trouver maintenant des personnages qui le sortent de cette niche de méchant ou de policier, pourquoi pas un rôle comique où il excellerait sans aucun doute tout autant et nous dévoilerait de nouvelles facettes de son très grand talent.

Commentaires
Pas encore de commentaires
Filmographie

2015 – Traffic de Rajesh Pillai, avec Jimmy Shergill, Prosenjit Chatterjee, Vishal Singh, Kaveri, Divya Dutta (en postproduction)

2015 - Tevar de Amit Sharma, avec Arjun Kapoor, Sonakshi Sinha, Sruthi Hassan (9 janvier 2015)

2014 – Anjaan de Narain Lingusamy (tamil), avec Surya, Samantha, Vidyut Jamwal

2013 – Mahabharat de Aaman Khan (animation 3D), voix avec Amitabh Bachchan, Ajay Devgan, Sunny Deol, Vidya Balan, Anil Kapoor

2013 – Satyagraha de Prakash Jha, avec Amitabh Bachchan, Kareena Kapoor, Ajay Devgan, Arjun Rampal, Amrita Rao

2013 - Shootout at Wadala de Sanjay Gupta, avec Sunny Leone, Priyanka Chopra, Anil Kapoor, Sonu Sood

2013 - Special 26 de Neeraj Pandey, avec Akshay Kumar, Kajal Agarwal, Anupam Kher, Jimmy Shergill, Rajesh Sharma, Mukesh Bhatt

2013 - Samar de Thiru, avec Trisha, Vishal Krishna, Sunaina

2012 - Chakravyuh de Prakash Jha, avec Om Puri, Sameera Reddy, Arjun Rampal, Esha Gupta

2012 - Chittagong de Bedabrata Pain, avec Nawazuddin Siddiqui, Raj Kumar Yadav

2012 - Gangs of Wasseypur, (1ère et 2e parties) de Anurag Kashyap, avec Reemma Sen, Nawazuddin Siddiqui, Huma Qureshi, Richa Chadda, Tigmanshu Dhulia

2012 – Krishna Aur Kans de Vikram Veturi, avec Om Puri, Juhi Chawla, Prachi Save, Anupam Kher

2011 - Aarakshan de Prakash Jha, avec Deepika Padukone, Amitabh Bachchan, Saif Ali Khan

2011 - Lanka de Maqbool Khan, avec Arjan Bajwa, Tia Bajpai

2010 - Dus Tola de Ajoy Varma, avec Asrani, Vidya Malvade

2010 – Komaram Puli de S. J. Surya (telugu), avec Shriya Saran, Pawan Kalyan, Nasseer, Nikesha Patel, Ali

2010 – Raajneeti de Prakash Jha, avec Ajay Devgan, Katrina Kaif, Ranbir Kapoor, Arjun Rampal, Nana Patekar, Naseeruddin Shah

2010 - Ramayana : The Epic dessin animé de Chetan Desai, avec (les voix de) Juhi Chawla, Ashutosh Rana

2010 - Vedam de Krish, avec Anushka Shetty, Allu Arjun, Brahmanandam, Manoj Kumar Manchu

2009 - Acid Factory de Suparn Verma, avec Dino Morea, Danny Dengzongpa, Dia Mirza, Gulshan Grover, Irrfan Khan

2009 - Jail de Madhur Bhandarkar avec Atul Kulkarni, Neil Nitin Mukesh

2009 - Jugaad de Anand Kumar, avec Hrishita Bhatt, Vijay Raaz, Sanjay Mishra, Akshat Kumar, Govind Namdeo

2008 - Money Hai Toh Honey Hai de Ganesh Acharya, avec Hansika Motwani, Prem Chopra, Govinda

2007 – 1971 de Amrit Sagar, avec Ravi Kishan, Piyush Mishra

2007 - Dus Kahaniyaan (collectif, 5 metteurs en scène, 10 courts-métrages) avec Anupam Kher, Sanjay Dutt, Vidya Balan, Nana Patekar, Dino Morea

2007 - The Whisperers de Rajeev Virani, avec Rahul Bose, Sayaji Shinde

2007 – Swami de Ganesh Acharya, avec Juhi Chawla, Mithun Chakraborty, Amey Pandya

2006 - Happy de A. Karunakaran (telugu) avec Genelia D’Souza, Allu Arjun, Brahmanandam

2006 - Phir Hera Pheri de Neeraj Vora, avec Akshay Kumar, Sunil Shetty, Paresh Rawal, Bipasha Basu, Rimi Sen, Johny Lever

2006 – Return to Rajapur de Nanda Anand, avec Lynn Collins, Kelli Garner, Justin Therous, Rita Joshi, Yusuf Hussain

2005 - Fareb de Dipak Tijori avec Shilpa Shetty, Milind Gunaji

2005 - Beewafaa de Darmesh Darshan avec Kareena Kapoor Khan, Akshay Kumar, Anil Kapoor

2004 – Inteqaam : The Perfect Game de Pankaj Parashar, avec Isha Koppikar, Sharat Saxena

2004 - Veer-Zaara de Yash Chopra, avec Shah Rukh Khan, Preity Zinta, Rani Mukherjee, Amitabh Bachchan, Hema Malini

2004 - Jaago de Khijir Hayat Khan avec Hansika Motwani, Raveena Tandon

2004 - Hanan de Makrand Deshpande, avec Manoj Bajpai, Sonali Kulkarni, Satyadev, Suhasini Mulay, Seema Biswas

2003 - LOC Kargil de J. P. Dutta, avec Kareena Kapoor Khan, Sanjay Dutt, Abhishek Bachchan

2003 – Pinjar de Chandra Prakash Dwivedi, avec Urmila Matondkar, Farida Jalal, Kulbhushan Kharbanda, Sanjai Suri

2002 - Road de Rajat Mukherjee,avec Vivek Oberoi, Rajpal Yadav, Antara Mali

2001 – Aks (The Reflection) de Rakeysh Omprakash Mehra, avec Amitabh Bachchan, Raveena Tandon, Nandita Das

2001 - Zubeidaa de Shyam Benegal, avec Karisma Kapoor, Rekah, Rajit Kapoor, Farida Jajal, Shakti Kapoor, Amrish Puri

2000 - Ghaath de avec Sachin Khedekar, Anupam Kher, Johnny Lever

2000 - Dil Pe Mat Le Yaar !! de Hansal Mehta, avec Tabu, Saurabh Shukla

2000 – Fiza de Khalid Mohammed, avec Hrithik Roshan, Karisma Kapoor, Jaya Bhaduri Bachchan, Sushmita Sen, Johny Lever

1999 - Shool de Eeshwar Nivas, avec Shilpa Shetty, Raveena Tandon, Rajpal Yadav

1999 - Prema Katha de Ram Gopal Varma(telugu), avec Radhika Sarathkumar, Antara Mali

1999 – Kaun de Ram Gopal Varma, avec Urmila Matdonkar, Sushant Singh

1998 – Satya de Ram Gopal Varma, avec Paresh Rawal, Urmila Matondkar, Saurabh Shukla

1997 - Daud de Ram Gopal Varma, avec Sanjay Dutt, Paresh Rawal, Urmila Matondkar

1997 - Tamanna de Mahesh Bhatt, avec Paresh Rawal, Pooja Bhatt

1996 - Dastak de Mahesh Bhatt, avec Sharad Kapoor, Sushmita Sen, Tiku Talsania, Mukul Dev

1995 - Swabhimaan, série TV, Mahesh Bhatt, avec Kittu Gidwani, Anju Mahendru, Rohit Roy

1994 - Droh Kaal de Govind Nihalani avec Om Puri, Naseruddin Shah, Amrish Puri

1994 - Bandit Queen de Shekhar Kapoor, avec Seema Biswas, Aditya Srivastav