]]>

Mardaani bien accueilli par le public

Publié vendredi 29 août 2014
Dernière modification lundi 1er septembre 2014
News lue 347 fois

Par Jawadsoprano

Rubrique News
◀ Le Secret de Kanwar (Qissa), sortie le 3 septembre
▶ Bollywood à l’honneur au Rex de Châtenay-Malabry

Le nouveau film de Rani Mukherjee et produit par Yash Raj a reçu des critiques médias très favorables, notamment des louanges envers son actrice principale jusqu’alors jamais vue dans un rôle aussi violent et énergique. Le film d’action Mardaani a démarré mollement au box office vendredi dernier, mais un bouche à oreille en faveur du film lui a permis de ramener du monde durant le week-end. Le public a visiblement apprécié le message puisque les chiffres de lundi et mardi sont stables, ce qui est encourageant pour un film qui a déjà remboursé son budget en 5 jours ; et qu’il va bénéficier de l’exemption de taxes dans certains états afin de contribuer à l’aspect "éducatif et sensibilisateur" du film.

Il faut dire que ce n’était pas gagné pourtant :

  • Le réalisateur Pradeep Sarkar enchaînait les flops depuis Parineeta en 2005,
  • Rani Mukherjee se maintient en tant que star mais n’est plus la reine du box office comme il y a quelques années,
  • Le film parle du trafic d’enfants et n’est pas forcément très divertissant dans un contexte où les médias nous bombardent d’informations de ce genre,
  • Le film faisait l’objet d’une certification A, c’est à dire uniquement visible par un public adulte, ceci étant dû à la violence et surtout au langage cru du film.

Les goûts du public indien changent depuis une quinzaine d’années, en particulier dans les métropoles, et Mardaani est l’exemple d’une mouvance actuelle qui fait la part belle aux films dont l’héroïne est une femme. Après les Kahaani et Dirty Picture de Vidya Balan en 2012, le Fashion de Priyanka Chopra en 2008 ou encore le récent Queen de Kangana Ranaut en début d’année, voici donc un autre film porté par une femme et qui ne sombre pas au box office.

Cela ouvre des opportunités fantastiques pour les actrices de la nouvelle génération, des Alia Bhatt (récemment brillante dans Highway), Deepika Padukone (merveilleuse dans Ram-Leela) ou encore Sonam Kapoor (troublante dans Ranjhaana et bientôt à l’affiche du remake de Khoobsurat).

En tout cas, cette année, a priori les awards du meilleur rôle féminin sont déjà attribués, ça se jouera entre Kangana et Rani.

Commentaires
Pas encore de commentaires
Galerie