]]>

Mira Nair

Fonctions : réalisatrice, productrice
Née le : 18 octobre 1957 (61 ans)
à : Bhubaneshwar (Orissa)
Nationalité : indienne
Famille : mariée, un fils

En savoir plus

Fiche IMDB
Page Wikipedia
La biographie de Fantastikindia

Par Suraj 974 - le 12 février 2006

Dernière mise à jour le 26 août 2014

Article lu 3622 fois

Galerie

Née d’un père fonctionnaire, elle est la dernière d’une famille de trois enfants. Elle s’intéresse tout d’abord au théâtre, qu’elle pratique dans une troupe amateur, puis qu’elle étudie à l’université de Delhi en parallèle avec des études de sociologie. En 1976, elle obtient une bourse et va continuer ses études aux Etats-Unis, à l’université de Harvard. Elle obtient son diplôme en sociologie en 1979 et s’oriente vers le documentaire. Elle réalise des films pour Alfred Guzzeti, Richard Leacock et D.A. Pennebaker. Elle réalise quatre documentaires avant de se tourner vers la fiction.

Son expérience du documentaire est pour beaucoup dans la réussite exceptionnelle de son premier film en 1989, Salaam Bombay !, sur les enfants des rues de la métropole indienne. Il connaît un succès international énorme, glanant des dizaines de récompenses à travers le monde, dont le prix du public du festival de Cannes, et la Caméra d’Or récompensant le meilleur premier film. Fidèle à ses convictions, elle utilise une partie des recettes du film pour créer une structure venant en aide aux enfants des rues dont parle le film : la Salaam Balak Trust, qui fournit des services médicaux, éducatifs, et aide ces enfants à avoir une formation professionnelle.

Elle réalise ensuite des films où reviennent régulièrement ses thèmes de prédilection : sa culture, l’exil, l’identité.
En 1997, elle réalise Kama Sutra : Une histoire d’amour sur les liens entre une princesse indienne et sa servante dans l’Inde du XVIe siècle, et leur façon d’utiliser cet enseignement dans leurs relations avec les hommes. Le film a failli être censuré en Inde et elle a dû se battre longuement pour qu’il soit projeté normalement dans tout le pays. Parallèlement à son activité de cinéaste, elle continue à réaliser des documentaires et des téléfilms pour la télévision, où elle n’hésite pas à aborder des sujets plus graves voire polémiques, comme les ravages du sida en Afrique (Mon Propre Pays, 1998) ou le phénomène des femmes qui veulent se faire avorter quand elles apprennent qu’elles sont enceintes d’une fille ( Les enfants du sexe désiré, 1982).

En 2001, elle obtient un deuxième grand succès international avec son film Le Mariage des Moussons, qui reçoit le Lion d’or au festival de Venise. Le film relate les préparatifs d’un mariage traditionnel dans une famille de Delhi. C’est le deuxième film indien à recevoir un tel prix, près d’un demi-siècle après La Complainte du Sentier de Satyajit Ray en 1957.
Tout un symbole, puisque non contente d’être une des rares femmes à avoir réussi dans ce métier en Inde, elle s’est imposée comme l’un des cinéastes indiens les plus importants depuis son illustre prédécesseur.

Naviguant entre Hollywood et l’Inde, elle s’est imposée comme une réalisatrice incontournable. Récemment elle s’est vue proposer la réalisation de Harry Potter et L’Ordre du Phoenix, qu’elle a déclinée parce qu’elle ne le trouvait pas assez créatif !

Cependant ses derniers films n’ont pas rencontré un grand succès, même si la critique reconnaît leurs qualités cinématographiques. The Namesake, adapté du succès littéraire de Jhumpa Lahiri, est sorti sur les écrans français sous le titre Un nom pour un autre, avec Tabu et Irfan Khan.

Prochainement sortira New York, I Love You : le producteur de Paris, je t’aime, Emmanuel Benbihy, a réuni une douzaine de réalisateurs venus de tous les horizons, dont Mira Nair, Park Chan-Wook, Fatih Akin et Yvan Attal.

Parmi ses futurs projets, on a parlé d’elle à un moment donné pour réaliser le remake hollywoodien de Munna Bhai MBBS, ainsi que Shantaram avec Johnny Depp et Amitabh Bachchan.

Mais elle semble avoir mis ces projets de films de côté, au moins provisoirement, puisqu’elle réalise en 2009 aux Etats-Unis Amelia, un biopic de l’aviatrice américaine du début du vingtième siècle Amelia Earhart. Le personnage est incarné par Hilary Swank, détentrice de deux Oscars, qui est entourée notamment de Richard Gere et Ewan McGregor.

Commentaires
Pas encore de commentaires
Filmographie sélective

2009 - Amelia - Hilary Swank, Richard Gere, Ewan McGregor (sortie France : 20 janvier 2010)

2006 - The Namesake - Tabu, Irrfan Khan, Kal Penn

2004 - Vanity Fair - Reese Witherspoon, Gabriel Byrne

2002 - 11’09’01 - September 11 (film collectif, a réalisée la partie sur l’Inde)

2001 - Le Mariage Des Moussons - Vasundhara Das, Naseeruddhin Shah

1998 - Mon Propre Pays (TV)

1996 - Kama Sutra : Une histoire d’amour - Sarita Choudhury, Rekha

1995 - La Famille Perez - Marisa Tomei, Alfred Molina, Anjelica Huston

1991 - Mississippi Masala - Sarita Choudhury, Denzel Washington, Sharmila Tagore, Roshan Seth

1988 - Salaam Bombay ! - Shafiq Syed, Nana Patekar, acteurs amateurs

1987 - Les enfants du sexe désiré (Documentaire)

1985 - Indian Cabaret (Documentaire)

1982 - Si Loin de l’Inde (Documentaire)

1979 - Jama Masjid Street Journal (Documentaire)