]]>

My Name Is Khan dans la tourmente

Publié jeudi 11 février 2010
Dernière modification mercredi 10 février 2010
News lue 787 fois

Par Maya

Rubrique News
◀ Shahid, Nana, Ayesha et les enfants
▶ Sortie du vendredi 12 février

Quand le sport, le cinéma et la politique s’emmêlent, la situation dérape vite en Inde.

Tout a commencé avec une remarque de Shah Rukh Khan s’insurgeant contre la mise à l’écart des joueurs pakistanais de l’IPL (Indian Premier League), "la" compétition de cricket qui mobilise l’Inde entière pendant plusieurs mois. Pour mémoire, Shah Rukh Khan est le propriétaire de l’équipe de cricket des Kolkata Knight Riders depuis début 2008.

Un parti politique nationaliste extrémiste implanté au Maharashtra, le Shiv Sena, a vivement critiqué cette prise de position, et menacé Shah Rukh Khan d’empêcher la projection de My Name Is Khan dans les salles de Mumbai.

Cette polémique enfle depuis le 2 février, et ce 10 février, alors que My Name Is Khan ne sortira pas avant deux jours, plusieurs salles de cinéma ont été pour les unes intimidées, pour les autres vandalisées, des affiches ont été déchirées ou noircies.

Les dirigeants politiques appellent au calme, les stars (même Salman Khan) ont soutenu en choeur SRK qui a refusé de présenter ses excuses et maintient son point de vue en disant "Mumbai est à tous". La police surveille l’approche des salles de cinéma les plus importantes et a confirmé son plein soutien à Karan Johar.

Au-delà de la prise de position politico-sportive de Shah Rukh Khan, on peut se demander si ce n’est pas le thème du film de Karan Johar qui dérange. On souhaite bon courage aux spectateurs et on croise les doigts pour que l’intimidation en reste là.

Source : Bollywood Hungama

Commentaires
5 commentaires