]]>

My Name Is Khan sur le podium

Publié jeudi 27 mai 2010
Dernière modification mercredi 30 juin 2010
Article lu 1435 fois

Par Gandhi Tata

Dossier Sortie nationale de My Name Is Khan en France
◀ My Name Is Khan : les avis de la presse
▶ My Name Is Khan : le verdict de ce week-end

Jour de sortie hier pour le film de Karan Johar et le moins qu’on puisse dire, c’est que My Name Is Khan (MNIK) n’a pas loupé son entrée, mieux, il s’est même payé le luxe de truster le podium pour une entrée remarquée :

1 - Prince of Persia : les sables du temps - 2937 entrées (21 copies)
2 - Ça commence par la fin - 626 entrées (11 copies)

3 - My Name Is Khan - 354 entrées (7 copies)

4 - Infectés - 290 entrées (8 copies)
5 - L’Autre rive - 51 entrées (2 copies)
6 - Marathon Man - 39 entrées (une copie)
7 - Aisheen (chroniques de Gaza) - 38 entrées (2 copie)
8 - La Fête des voisins - 35 entrées (3 copies)
9 - Amélie au pays des Bodin’s - 27 entrées (une copie)

Compte tenu du nombre de copies et d’un film populaire comme Prince of Persia en face, MNIK n’a pas à rougir de son score, de plus, la presse continue à le plébisciter et son sujet global suscite l’intérêt.


Retour de la presse sur les sorties :

Première : "My Name is Khan, film Bollywooodien porté par Shahrukh Khan clôt ce top trois, avec 354 petits billets vendus. Ce qui annonce une belle semaine au box-office pour Prince of Persia, qui sort sans concurrence de poids."

La tribune : "Pas de chefs-d’œuvre à se mettre sous la dent cette semaine mais une grosse production Disney (Prince of Persia), un film d’auteur sud-africain (Triomf) et un Bollywood moins formaté qu’il n’y paraît (My name is Khan). (…) Alors autant porter son regard vers Bollywood. "My name is Khan" de Karan Johar ne répond pourtant pas à tous les critères imposés par les studios de Bombay. Si l’image reste belle, les couleurs chatoyantes, il n’y a pour autant aucune scène chantée ou dansée. Et l’histoire est plus solide qu’à l’accoutumée. Il y est question d’un indien musulman atteint du syndrome d’Asperger (Shah Rukh Khan, excellent). Emigré aux Etats-Unis, il tombe amoureux d’une mère célibataire hindoue. Tout irait pour le mieux si l’Amérique ne succombait à la paranoïa post- 11 septembre.

Racisme, guerre de religion, terrorisme, handicap, catastrophes naturelles… le réalisateur embrasse une multitude de thèmes, trop même, parfois traités de manière abracadabrantesque. Reste que son road-movie façon "Rainman" nous emporte. Et l’on ne voit plus le temps passer."

Ozap : "Aucun autre film n’est parvenu à dépasser la barre du millier de spectateurs. Ca commence par la fin, drame français de Michael Cohen avec Emmanuelle Beart, se classe deuxième avec seulement 626 spectateurs (11 salles). Il précède My name is Khan, un drame indien, qui totalise 354 entrées (7 salles). Enfin, le film américain Infectés, passé inaperçu aux Etats-Unis, effectue un démarrage du même ordre avec 290 spectateurs (8 salles)."

Avec un début de carrière encourageant, le meilleur est à venir pour MNIK. On lui souhaite de confirmer ce week-end et de marquer tous les esprits comme un certain Devdas le fit en son temps.

Commentaires
20 commentaires