]]>

Mynaa


Année2010
LangueTamoul
GenreMélodrame / Romance
RéalisateurPrabu Solomon
Dir. PhotoM. Sukumar
ScénaristePrabu Solomon
ActeursAmala Paul, Vidharth, Sethu, Tambhi Ramaiah, Susan George, Sevvalai, Manroadu Manickam
Dir. MusicalD. Imman
ParoliersYugabharathi, Eknaath
ChanteursShreya Ghoshal, Sadhana Sargam, Benny Dayal, Shaan, Naresh Iyer, Harini, Sriranjani, S. Srimathi, G. Aathireya, Lakshman Aravind, Solar Sai, Kalpana
ChorégrapheBobby Antony
ProducteurJohn Max
Durée146 mn

Bande originale

Mynaa Mynaa
Kichu Kichu Thambalam
Neeyum Naanum
Jingu Chikka
Kaiya Pudi

En savoir plus

Fiche IMDB
Page Wikipedia
La critique de Fantastikindia

Par Kendra - le 24 mai 2013

Note :
(8/10)

Article lu 660 fois

Galerie

Suruli et Mynaa sont inséparables depuis leur enfance, leur amitié profonde se muant peu à peu en un amour inconditionnel l’un envers l’autre. La mère de Mynaa, voyant d’un mauvais œil les deux jeunes gens se rapprocher, décide alors d’arranger le mariage de sa fille avec un meilleur parti. Suruli, qui ne peut laisser sa belle lui échapper, finira en prison pour quelques semaines suite à sa réaction excessive. Mais en entendant dire que le mariage de Mynaa avec un autre est maintenu et avancé, Suruli décide alors de s’échapper et de tout faire pour arrêter cette union. L’inspecteur Bhaskar et l’un de ses policiers, Ramaiah, se lancent alors à la poursuite de notre fugitif amoureux.

Une histoire d’amour qui se transforme en une sorte de road movie émouvant, voilà ce que propose de vous faire vivre Prabhu Salomon. Le réalisateur, qui jusque-là avait proposé des films assez éloignés de l’univers de Mynaa fait d’un premier essai un coup de maître, le plaçant dans la droite lignée des films réalistes à la Kadhal ou Paruthi Veeran. La réalisation et la photographie qui passent de l’intime au majestueux des collines de la région de Theni avec une beauté déconcertante permettent d’appuyer l’histoire, mettant en exergue d’un côté l’amour si délicat de ces deux jeunes gens et leur immense solitude face à reste du monde.

Mynaa est typiquement le genre de film qui donne au cinéma tamoul ses lettres de noblesses, jonglant avec les émotions, filmant la passion, les tragédies, la vie, comme aucune autre industrie ne sait le faire. Les techniciens sont irréprochables, tout comme les acteurs.

Le casting est la raison première de l’attachement à ce film. Vidharth et Amala Paul ont chacun débuté leur carrière avant, mais c’est grâce à Mynaa qu’ils ont acquis la reconnaissance du public, ainsi que de l’industrie, la jeune femme notamment est depuis très demandée. Les deux acteurs insufflent de la tendresse et du corps aux personnages brillamment écrits.
La grande force du film, celle qui laisse une marque indélébile, c’est bien l’utilisation constante et pertinente des seconds rôles, pertinents et tout aussi importants que le couple principal. Sans eux, l’histoire ne serait que banale et sans intérêt. Thambi Ramaiah apporte une note d’humour irrésistible qui allègera quelque peu les situations plus sérieuses.
Tout cela est bien entendu souligné avec finesse par les compositions de D. Imman et vous fredonnerez surement avec plaisir la chanson Mynaa Mynaa, qui a acquis une grande popularité.

Mynaa n’est cependant pas un film parfait et souffre notamment d’un scénario qui s’avère parfois assez léger il faut l’avouer. Il est à craindre que les cinéphiles amateurs de films tamouls comprennent rapidement les tenants et les aboutissants et le rythme qui ralentit un peu trop en milieu de film pourrait parfois laisser quelques spectateurs sur le côté.

Non seulement Mynaa a été plébiscité par le public, mais il a également raflé multitudes de prix dont un National Award du meilleur second rôle pour Thambi Ramaiah, le Filmfare Award du meilleur film tamoul, ainsi que quatre Vijay Awards en 2011.

Le sourire de Mynaa et la maladresse de Suruli resteront longtemps avec vous après le visionnage. Ne passez donc pas à côté de ce film à la beauté sauvage, au propos si juste et bouleversant.

Bande-Annonce

Commentaires
3 commentaires