]]>

Nenjinile nenjinile

Publié vendredi 30 septembre 2005
Dernière modification vendredi 30 septembre 2005
Article lu 577 fois

Par Rédacteur invité

Dossier Uyire
◀ Thayya Thayya

nenjinilae nenjinilae
Dans mon cœur,dans mon coeur

nenjinilae nenjinilae oonjalae
Dans mon cœur ,dans mon cœur,une balançoire

naanangaL en kannilae
De l’hésitation dans mes yeux

Ca c’est du malayaalam
konjiri thanjik konjikkoa mundhiri muththoli sindhikkoa
Cajole sans retenue,et fait tomber avec bruit,les perles en forme de raisin

manjali varnach chundhari vaavae
Viens Beauté en jaune(mariage)

thaanginnakkath thakadhimiyaadum thanganilaavae hoay
La lune d’or qui danse le thakadimi

konjiri thanjik konjikkoa mundhiri muththoli sindhikkoa
manjoli varnach chundhari vaavae
thaanginnakkath thakadhimiyaadum thanganilaavae

thangak kolusallae kolung kuyilallae maarana mayilallae hoay
N’est ce pas l’oiseau portant des bracelets d’or aux chevilles, le joli paon

thangak kolusallae kolung kuyilallae maarana mayilallae

nenjinilae nenjinilae oonjalae naanangaL en kannilae
Dans mon cœur,dans mon cœur,une balançoire, les hésitations dans mes yeux

sivandhadhae en manjalae
Le safran sur mon corps rougis

kalyaanak kalyaanak kanavu en ullae
Des rêves de mariage en moi

nenjinilae nenjinilae oonjalae naanangaL en kannilae
sivandhadhae en manjalae
kalyaanak kalyaanak kanavu en ullae
nenjilae…oonjalae…

oarap paarvai veesuvaan uyirin kayiril avizhumae
il m’envoie un regard en coin, et le fil de la vie se défait

oarap paarvai veesuvaan uyirin kayiril avizhumae

sevvidhazh varudumboadhu thaegaththangam urugumae
lorsque mes oreilles tremble,le désir dorée fond en moi

ulagin oasai adangumboadhu uyirin oasai thodangumae
Quand le bruit du monde se calme ,le bruit de la vie commence

vaannilaa naanumae mugilizhuththuk kaN moodumae
La lune ,de honte ,prend les feuille du saule pleureur pour se couvrir les yeux

(nenjinilae)

haeyk kuruvaarik kiliyae kuruvaarik kiliyae
Hey l’oiseau,hey !l’oiseau !

kukkuru kurukuru koovik kurugik kunnimanaththai
En chantonnant, dans un petit arbre

ooyal aadik kooduvagukkik koottu vizhikkinnae
Tu joues à la balançoire ,et tu dégage le nid pour te réveiller

maaran ninnaik koogik kurugik koottu vizhikkinnae
Prince elle se réveille dans ton nid

kukkuru kurukuru koovik kurugik kunnimanaththai
ooyal aadik kooduvagukkik koottu vizhikkinnae
maaran ninnaik koogik kurugik koottu vizhikkinnae

(thangak)

kungumam aen soodinaen
Pourquoi ai je mis du Kungumam ?

koalamuththaththil kalaiyaththaan
Pour qu’il se disperse sous une farandole de baisers

kooraippattu aen uduththinaen
Pourquoi ai je mis ce saree de mariée ?

koodal pozhudhil kasangaththaan
Pour qu’il se froisse dans la journée

mangaik koondhal malargaL edharku
Pourquoi des fleurs sur les cheveux de la belle ?

kattilmaelae nasungaththaan
Pour qu’elle s’écrasent sur le lit

dheepangaL anaippathae pudhiya porul naandhaedaththaan
On éteint les lampes, pour que je me mette à chercher de nouvelles choses !

(nenjinilae)

Gulabi
Commentaires
Pas encore de commentaires