]]>

Cannes : l’album photo du reporter. Partie 2

Publié mercredi 21 mai 2014
Dernière modification dimanche 1er juin 2014
Article lu 299 fois

Par Brigitte L. K., L’équipe Fantastikindia

Dossier L’album photo du reporter
◀ Cannes : l’album photo du reporter. Partie 1
▶ Cannes : l’album photo du reporter. Partie 3

Qu’est-il arrivé à Brigitte, notre reporter à Cannes lors de sa première semaine sur la Croisette ?

Tout d’abord, il y a eu Kamal Haasan qui a dialogué sur le stand indien. C’est l’animatrice Anuparma Chopra qui a animé la conférence, puis l’a interviewé sur la terrasse.

En tant que véritable institution, la danse dans le cinéma indien a eu droit à sa conférence. Elle fut illustrée par des démonstrations. Celle de Sandip Soparrkar et son épouse Jesse Randhawa (top model et actrice). Puis, par celle de Raghunath Manet.

JPEG - 133.2 ko
Démonstration de danse par Raghunath Manet

Au passage, Brigitte interviewe Sandip Soparrkar. Il s’agit d’un chorégraphe à qui l’on doit des danses de The Rising : Ballad of Mangal Pandey et Kites.

JPEG - 145 ko
Brigitte en compagnie de Sandip le chorégraphe

Mais ce n’est pas la seule interview de la semaine car vient ensuite celle de Ramesh Sippy (cela fait 50 fois au moins qu’on vous rappelle qu’il est le réalisateur du mythique Sholay) et de son épouse Kiran Juneja qui est actrice (on l’a vu dans des rôles de mamans mais aussi à la TV dans une série sur le Mahabharat.

JPEG - 193.3 ko
Ramesh Sippy, son épouse et Brigitte

Enfin, il y a la projection de Titli, sélectionné dans la catégorie Un certain regard. Un film très rude et sans concessions, en décor naturel, sur la dureté de la pauvreté et les pressions familiales impossibles à dénouer.
Alors forcément, il faut une interview de Kanu Behl, le réalisateur. Celui-ci axe tout son cinéma sur la psychologie des personnages. Suit une rencontre avec Guneet Monga, la productrice. Depuis 2007, elle a travaillé avec Anurag Kashyap sur des films comme Peddlers.

Commentaires
Pas encore de commentaires
Galerie