]]>

Okkadunnadu

Traduction : Un jour

Année2007
LangueTelugu
GenresFilm d’action, Masala
RéalisateurChandra Sekhar Yeleti
Dir. Photo Jaya Krishna Gummadi
ScénaristeChandra Sekhar Yeleti
ActeursGopichand, Mahesh Manjrekar, Rahul Dev, Nasser, Suman, Neha Julka, Tanikella Bharani
Dir. MusicalM. M. Keeravani
ParoliersAnanth Sreeram, Seetharama Sastry, Jonnavithula
ChanteursShreya Ghoshal, Devi Sri Prasad, Geetha Madhuri, Ganga, Sunita, M. M. Keeravani, Nani
Chorégraphes Krishna Vamsi, Noble
ProducteurCherry
Durée119 mn

Bande originale

Manakakkarledu
Adugadugunaa
I Say Enjoy
Abbo Vadento
Ivaala Naa Pilupu

En savoir plus

Fiche IMDB
Page Wikipedia
La critique de Fantastikindia

Par Jawadsoprano - le 5 décembre 2007

Note :
(6/10)

Article lu 1457 fois

Galerie

Après deux réalisations remarquées et pour le moins acclamées (Aithe et Anukokunda Oka Roju), le réalisateur Chandra Shekar Yeleti revient et s’essaye au film commercial avec au casting la nouvelle star des films d’actions Gopichand.

Gauthami (Neha Jhulka) fait partie d’une agence immobilière et de prêt à Mumbai. Elle fait signer un contrat entre Gowri Shankar (qui possède une banque) et Seth pour la vente d’un appartement. Les 3 mois de délai obligatoires ne conviennent pas à Kiran (Gopichand), le fils de Gowri Shankar.

JPEG - 17.2 ko
Complicité tellement rare

Il vient presser la jeune fille en demandant l’argent instantanément mais voit ses réclamations refusées malgré ses efforts. Mais dans le même temps, Kiran va se retrouver lié malgré lui au chef de la mafia locale. Sonu Bhai (Mahesh Manjrekar), a besoin d’une transplantation urgente de coeur. Il possède un groupe sanguin très rare, à savoir le groupe sanguin Bombay, c’est pourquoi il recherche les rares personnes qui peuvent l’aider, quitte à les éliminer ensuite. Kiran est également du même groupe sanguin, mais les intimidations de Sonu Bhai et ses méthodes vont plonger Kiran dans une course poursuite impitoyable.

JPEG - 19 ko
La méthode de Gopichand pour se faire des amis

Le thème du film est original et l’histoire est plutôt captivante. Le début est haletant, et la recherche des personnes possédant le même groupe sanguin que Sonu Bhai permet au réalisateur de montrer ses talents de monteur et de cadreur. Cependant, l’intrigue amoureuse est assez ennuyeuse. La façon inhabituelle d’aborder la relation en opposant toalement les deux amoureux est distrayante au début, mais par contre le réalisateur n’arrive pas faire évoluer cette relation. Du coup, même à la fin, on ne perçoit que peu de sentiments entre le couple.

JPEG - 24.8 ko
Promenade dans la rue

Les rebondissements sont dans l’ensemble bien amenés,mais de nombreux clichés sont présents et alourdissent le film. Ainsi on a l’impression d’avancer en terrain conquis et la seconde partie n’offre que peu de suspens. Le héros est tellement supérieur à la mafia locale que l’on sait très bien comment le film se terminera. De même, la fin du film est assez abrupte et on a l’impression que le réalisateur a été pressé de finir. Après ses deux films Aithe et Anukokunda Oka Roju, tous deux semi commerciaux et excellents, on était en droit d’attendre un passage au film commercial orchestré de manière explosive. Ce n’est pas le cas, et un autre réalisateur aurait pu arriver à un résultat similaire. Si, au niveau de l’histoire, les bons ingrédients côtoient les moins bons, la partie technique est sans discussions. Les combats sont tout simplement excellents. Certaine scènes comme celle de l’entrepôt sont saisissantes de réalisme et laissent le souffle coupé. Malgré la présence de câbles et de pirouettes totalement improbables dans plusieurs combats, les scènes d’actions sont le point fort du film.

JPEG - 21.8 ko
Peu académique mais efficace

La musique est signée par M.M. Kreem, mais elle est moyenne. Certaines chansons sont très efficaces (Manakakkarledu et Adugadugunaa), d’autres passent assez inaperçu. Les clips sont de bonne qualité, le clip tourné à Dubai est vraiment spécial, avec Gopichand qui joue à Salman Khan le temps de la chanson. On espère vraiment qu’il s’agit plus d’un clin d’oeil que d’une volonté de se prendre au sérieux.

JPEG - 24.2 ko
Un héros pas content

Gopichand porte clairement le film. L’excellent acteur réussit aussi bien les scènes d’actions, la comédie, et surtout il sait très bien jouer "The young angry man". Ses précédents rôles de méchant lui ont servi pour avoir l’air à ce point dans la peau du personnage revanchard. Neha Jhulka n’est pas très crédible. D’une part, son rôle n’est pas bien écrit. D’autre part, son allure et ses expressions sont complètement standard, une autre actrice à la place aurait pu prendre le rôle et lui donner plus de présence. Le méchant principal, joué par l’acteur hindi Mahesh Manjrekar est assez moyen. Il ne surjoue pas mais n’est pas servi par l’écritue du rôle. Ce supossé chef de mafia locale est entouré d’incapables et a plus l’allure d’une marionnette guignolesque que d’un truand sans pitié. C’est Rahul Dev dans un rôle à contre-emploi qui laisse la plus grande impression.

JPEG - 25.7 ko
Un peu bourrin pour faire ses courses !

A partir du sujet traité, on aurait pu avoir un film d’action à suspens, et bourré d’adrénaline. On se retrouve avec un masala typique plutôt facile à regarder, mais qui est en deçà des attentes. La déception ne vient pas du film en lui-même, mais du réalisateur qui avait proposé des films de qualité et originaux. A part le thème qui sort de l’ordinaire, le reste est un film d’action standard, bien réalisé, assez efficace et surtout porté par Gopichand. Si vous n’aimez pas les films d’actions et que vous n’êtes pas fan de Gopichand, oubliez Okkadunadu. Sinon, regardez-le et vous passerez un moment divertissant.

Commentaires
Pas encore de commentaires