]]>

Palmarès 2013 à Bollywood

Publié jeudi 2 janvier 2014
Dernière modification lundi 7 décembre 2015
Article lu 1053 fois

Par Mel

Rubrique Box-office
◀ Palmarès 2012 à Bollywood
▶ Palmarès 2014 à Bollywood

L’année 2013 s’achève sur une fréquentation exceptionnelle des films hindi. Dhoom 3 s’annonce même en toute fin d’année comme le record absolu, surpassant Chennai Express qui avait lui-même écrasé le score de 3 Idiots remontant à 2009. On ne peut pas non plus passer sous silence le succès controversé de Krrish 3. Les spectateurs se sont certainement précipités en masse pour admirer la spectaculaire musculature du super-héros indien, mais combien ont-ils laissé dans les caisses ?

Il n’y a pas en Inde d’organisme indépendant comme le CNC français qui comptabilise les entrées en salle. D’ailleurs, le nombre de spectateurs ne semble intéresser ni les producteurs ni les analystes. Seules les roupies engrangées comptent. Et à ce petit jeu, tous les coups sont permis. Ainsi, comme à la grande époque du Top 50 de Marc Toesca, clamer prématurément un record agit comme un argument massue pour bourrer les salles et donc le tiroir-caisse. Il semble clair que tous les producteurs ont une inclination naturelle à ce genre de pratiques. Pour ne citer que l’exemple le plus flagrant, les fêtes du succès des films les plus obscurs se succèdent à grande vitesse alors même que tout le monde sait qu’ils ont coûté leur chemise à leurs investisseurs. Pour revenir à Krrish 3, les chiffres de recette annoncés sont peu vraisemblables. Alors comment faire un classement des résultats au boxoffice ?

Comme l’année dernière, je ferais plutôt confiance à BoxofficeIndia.co.in car leurs estimations semblent à la fois réalistes, complètes et indépendantes des producteurs et des distributeurs. De plus, le fait qu’ils ne fournissent pas de chiffre au jour le jour mais seulement à la fin de la semaine, les dédouane de l’accusation de produire des résultats faussés par des raisons inavouables. Enfin, ils ne délivrent pas de verdict du type super-hit, flop, disaster etc. qui sont une mesure du retour sur investissement. Or l’investissement justement n’est jamais connu précisément, ce qui fait que ce « verdict » donné par les « analystes » est en général totalement fantaisiste.

JPEG - 103.6 ko
Les pépettes viennent en suant…

Voici donc la liste des 171 films hindi [1] sortis cette année en salle en Inde. Il y en a un peu plus que l’année dernière, mais à bien regarder, les films supplémentaires n’ont quasiment pas été vus. Et comme en 2012, environ 140 films ont atteint au moins un lakh (100 000 roupies) de recette nette. Le marché semble en grande forme avec une croissance de 17% des revenus, tiré par quatre locomotives impressionnantes : Dhoom 3, Chennai Express, Krrish 3 et Yeh Jawaani Hai Deewani. Ces grands spectacles familiaux ne font pas mal à la tête et sont très éloignés de la réalité des spectateurs, quand ils ne sont pas délocalisés en occident comme le Chicago de Dhoom 3.

Mais les chiffres montrent aussi qu’il n’y a pas que les films décérébrés qui puissent plaire. Ram-Leela, Matru Ki Bijlee Ka Mandola ou The Lunchbox pour n’en citer que quelques-uns au hasard, ont su trouver leur public. Certains pourraient objecter qu’il faut arborer le six-pack ou donner l’impression d’avoir besoin d’un soutien-gorge comme Aamir Khan pour remplir massivement les salles. L’examen des recettes montre que cela aide peut-être, mais ni Shah Rukh Khan ni Ranbir Kapoor n’ont eu besoin de tomber la chemise pour faire se pâmer les foules indiennes. L’année 2013 qu’on aurait pu craindre faite de recettes éprouvées a été au contraire pleine de surprises, dont certaines très agréables. Et on retiendra ainsi la performance de John Abraham dans Madras Cafe plutôt que l’exposition de ses biscoteaux (et la danse de Sunny Leone) dans Shootout At Wadala.

Nous avions noté avec plaisir que l’année dernière, plusieurs films hindi avaient pu être présentés au en salle au public français. La tendance s’est renforcée cette année et, en particulier grâce à Aanna Films [2], nous avons pu voir dans des conditions idéales les plus grands succès du moment. La généralisation du cinéma numérique en Inde a permis des sorties simultanées en France. Mais la technologie ne laissait pas entrevoir la qualité remarquable des sous-titres, tellement importants pour un public francophone.

Et puis Aanna Films n’est pas le seul, Night Ed Films a distribué BOSS et Hapiness Distribution The Lunchbox. Quelle joie de voir la petite foule se masser en attendant patiemment le début de la séance ! Certes, c’est encore modeste, mais on peut espérer que le public sera au rendez-vous encore plus nombreux en 2014.

JPEG - 129.2 ko
Effectivement, personne ne l’a vu ni ne le verra

Voici donc les chiffres, compilés par mes soins. Ils comprennent tous les films dont il a été possible d’établir qu’ils étaient sortis en salle. Cela va des plus grands succès, aux films que seule la famille du producteur a vu (et encore). Une centaine environ est ou sera disponible en DVD/BluRay ou sur les plateformes de visionnage comme Erosnow.com. Les autres tomberont dans les oubliettes, et nous n’en connaîtrons jamais rien d’autre qu’une bande-annonce sur Youtube.

Au moment où ces lignes sont écrites, 11 films sont encore en exploitation. Leurs recettes totales ne sont donc pas connues. Comme il fallait écrire quelque-chose, le revenu indiqué est une estimation personnelle. Comme l’année dernière, ils seront affinés affinés au cours des semaines à venir, à mesure que les résultats définitifs seront disponibles.

Rang Titre Revenu net
(Rs crore)
1Dhoom 3261.250
2Chennai Express218.530
3Krrish 3198.650
4Yeh Jawaani Hai Deewani185.830
5Bhaag Milkha Bhaag108.930
6Ram-Leela105.640
7Race 296.340
8Grand Masti93.810
9Aashiqui 278.420
10Special 2666.800
11R… Rajkumar66.100
12Satyagraha62.030
13Raanjhanaa58.940
14Once Upon Ay Time In Mumbai Dobaara !55.560
15Shootout At Wadala54.690
16Besharam54.020
17BOSS52.430
18Kai Po Che48.580
19Himmatwala47.450
20Shuddh Desi Romance45.250
21Madras Cafe41.790
22Chashme Baddoor41.680
23Matru Ki Bijlee Ka Mandola38.060
24Phata Poster Nikhla Hero36.530
25Bullett Raja36.270
26ABCD - AnyBody Can Dance35.110
27Fukrey34.620
28Jolly LLB31.430
29Ghanchakkar29.650
30Yamla Pagla Deewana 228.980
31Ramaiya Vastavaiya27.870
32Singh Saab The Great26.660
33Lootera25.950
34Ek Thi Daayan25.440
35Go Goa Gone25.160
36Aurangzeb22.350
37Saheb Biwi Aur Gangster Returns21.960
38Nautanki Saala !21.700
39Commando - A One Man Army21.480
40The Lunchbox20.190
41D-Day19.560
42Murder 318.310
43Policegiri16.810
44Gori Tere Pyaar Mein16.320
45Zila Ghaziabad15.730
46Zanjeer14.340
47The Attacks Of 26/1113.600
48Vishwaroop12.190
49Mere Dad Ki Maruti11.550
50Table n°2110.890
51Inkaar8.900
52I, Me Aur Main8.790
53Aatma8.780
54Bombay Talkies8.490
55B.A. Pass8.400
56Mickey Virus7.660
57War… Chhod Na Yaar6.540
58Rangrezz6.370
59Bajatey Raho6.370
603G5.910
61Jackpot5.230
62Horror Story4.830
63Chhota Bheem And The Throne Of Bali4.330
64Gippi4.310
65Nasha3.860
66Issaq3.810
67Warning3.630
68David3.370
69Jayantabhai Ki Luv Story2.580
70Shortcut Romeo2.580
71Shahid2.220
72Akaash Vani2.110
73Satya 21.980
74Luv U Soniyo1.900
75Ishkq In Paris1.870
76Mumbai Mirror1.840
77Rajjo1.730
78Enemmy1.710
79John Day1.590
80Sixteen1.440
81Mahabharat1.360
82The Reluctant Fundamentalist1.340
83Super Model1.120
84Rabba Main Kya Karoon1.090
85Saare Jaahan Se Mehnga0.842
86Hum Hain Rahi Car Ke0.724
87What The Fish0.650
88Ankur Arora Murder Case0.587
89Ship Of Theseus0.489
90I Don’t Luv U0.454
91Club 600.449
92Ziindagi 50-500.388
93Dehraadun Diary0.359
94Rajdhani Express0.354
95I Don’t Luv U0.342
96Ishk Actually0.331
97Shree0.320
98Rise Of The Zombie0.311
99Main Krishna Hoon0.298
100Raqt - Ek Rishta0.238
101Sona Spa0.238
102Baat Bann Gayi0.149
103The Light : Swami Vivekananda0.145
104Maazii0.125
105Deewana Main Deewana0.124
106Bhadaas0.106
107Bandook0.097
108Chashme Baddoor (version 1981, re-sortie)0.096
109Mai…0.088
110Chor Chor Super Chor0.080
111Listen…Amaya0.079
112Prague0.073
113Bloody Isshq0.069
114Dilli Gang0.066
115Meri Shadi Karao0.065
116Sooper Se Ooper0.058
117Life Mein Hungama Hai0.057
118Calapor0.052
1192 Nights In Soul Valley0.051
120Khwaja Mere Khwaja0.050
121Paisa Potti Problem0.050
122Mahabharat Aur Barbaree0.043
123Shorts0.040
124Amdavad Junction0.039
125Chehra - The Unknown Mask0.038
126Wake Up India0.037
127Bin Phere Free Me Ttere0.037
128Four Two Ka One0.032
129The Dirty Relation0.025
130Tara … The Journey Of Love & Passion0.025
131Lakeer Ka Fakeer0.022
1322 Little Indians0.022
133The World of Fashion0.015
134Murder Plan0.013
135Ooops A Desi0.011
136A Journey Of Samyak Buddha0.010
137Tu Bewafa Hai0.010
138Teesra Shabd The Shadow Of A Women0.010
139Gangoobai0.010
140Pyaar Mein Aisa Hota Hai0.009
141Love King Murder0.006
142Haunted Child0.006
143Saawariya - Khatu Shyam Ji Ki Amar Gatha0.005
144Boyss To Boyss Hain0.005
145Dekha Jo Pehli Baar0.005
146The Unsound0.004
147Yeh Metro Zindagi…0.004
148Bas Ek Tamanna0.004
149Malegaon Me Gadbad Ghotala0.003
150Hai Golmaal In White House0.003
151Do Nawab Hyderabad Kay0.003
152Maut Ka Badla0.003
153Jai Mahalakshmi0.003
154Jai Maa Maihar Wali…0.003
155Inka Safar Shuru - Raghupati Raghav Raja Ram0.003
156Mokssh0.003
157Gunja - A Wonder Girl0.002
158Beehad - The Revine0.002
159Mai To Hu Hi Ulta0.002
160Mere Des Mein0.002
161Aakhri Deal0.002
162Thore Keep Distance0.002
163Zindagi Jalebi0.002
164Kahani Ek Devi Ki0.002
1653 In 10.002
166Resham Dunkkk0.002
167The Dirty MMS0.002
168Tera Junoon0.001
169Jalsa Ghar Ki Devi0.001
170Ab To Jaago0.001
171Us Disha Main0.001


(*) Films encore en exploitation.


[1] Vishwaroop a été laissé dans la liste considérant qu’il était également destiné à un public hindiphone. Ce n’est pas le cas du marathi Zapatlela 2 3D qui est sorti doublé, a posteriori.


[2] Aanna Films doit être remercié pour son courage et sa ténacité à distribuer des films hindi en France. C’est une joie de voir le logo de Fantastikindia affiché avant le film, mais le film lui-même fait encore plus plaisir. J’ai été moi-même à cinq séances cette année. La qualité de la présentation était telle que je regrette vraiment les films que j’ai ratés.


Mise à jour le 18/01 : Tous les chiffres correspondent aux version Hindi seules. Hansa a été retiré car il est sorti en 2012. Bhadaas a été rajouté car il avait été oublié. Il reste encore 9 films en cours d’exploitation en salle : Dhoom3, Krrish3, Ram-Leela , Jackpot, Singh Saab The Great, Gori Tere Pyaar Mein, Bhadaas, Mahabharat et Club 60.


Mise à jour le 27/01 : Il reste encore 4 films en cours d’exploitation en salle : Dhoom3, Krrish3, Jackpot et Club 60. R.. Rajkumar a visiblement été oublié 3 semaines. Il revient pour finir avec un score sensiblement supérieur.


Mise à jour le 08/02 : Krrish3 a fini par sortir, en dessous des 200 crores…


Mise à jour le 18/02 : Ils ne sont plus que deux encore en exploitation.


Mise à jour le 01/03 : Dhoom 3 a fini son formidable parcours. Il ne reste plus que Club 60 dans quelques salles.


Mise à jour le 26/04 : Club 60 n’est plus en salles. Il s’agissait du dernier film de 2013 encore présenté au public.

Commentaires
10 commentaires
En réponse à Noella - le 04/01/2014 à 16:45

Il faudrait peut-être arrêter avec cette conception bourgeoise et XIXème du "réalisme bourgeois" qui n’a jamais été "réaliste" mais a joué sur les représentations attendues de cette classe sociale !Et sur cette soit-disant attente ! Qui a été reprise ensuite au cinéma !

Le cinéma n’est pas un format de la réalité et les Indiens ont produit un cinéma plus réel car il a su jouer sur l’illusion de ce format et toutes les possibilités offertes aussi avec le son et l’image , dans des traditions diverses ,quand en Occident on produit des films tout aussi irréalistes mais dans cette croyance ridicule de recréer la réalité formellement et en étant alors plus mensongers et encore plus éloignés de cette soit-disant réalité .C’est l’adhésion des spectateurs qui rend réaliste le film mais pas le film en lui-même . L’adhésion d’une partie des spectateurs se fait sur la réalité émotionnelle représentée, comme lors de la tragédie , donc symbolique .. Quand une autre partie de l’adhésion se fait sur la forme , le décor réaliste représenté , ce qui correspond au drame bourgeois , une représentation littérale mais fausse car ordonnée selon des critères de narration qui n’existent pas d’une manière linéaire dans la vie . Les meilleurs films pour moi sont indiens ,car quand ils sont bons , ils sont capable d’utiliser ce format très spécifique du cinéma et pas seulement pour des films d’effets spéciaux mais pour des films avec des humains et ils donnent à voir la complexité humaine dans une narration qui n’est pas prisonnière de la narration littéraire ,comme le sont la plupart des films occidentaux . La complexité humaine passe par ses sens,son intériorité, le langage corporel et verbal,l’émotivité,l’affect ,être social et fantasmé aussi …Sa dimension réelle et symbolique .. Rien de tout ceci ne peut se voir avec une caméra objective et en croyant à la seule expression verbale. N’importe qui qui a aimé ,sait qu’à l’intérieur de soi , on danse et chante et on voudrait cette danse et ce chant à l’unisson avec la planète ; non seulement mais , il y alors une intensité émotionnelle qui n’est plus du tout sur la même échelle que ce que l’on éprouve autrement , mais qui ne se voit pas , même si on est "schotché" sourire et qu’on virevolte . Il en est de même pour la souffrance … Le réalisme a détruit la littérature en lui supprimant toutes ses dimensions , pour ne finir que sur la forme en destructurant le langage .. Et ce n’est pas un hasard si il faut aller vers les romans étrangers pour retrouver une littérature capable de lier réel et symbolique comme en Amérique du Sud, Orient etc …

Laissez un commentaire :

Marilé le 04/01/2014 à 19:24

Je suis d’accord avec Noella. Je trouve qu’Aamir fait des films plus ou moins comme les autres malgré son côté Premier de la classe. ;) En tout cas, je trouve que des gens comme John Abraham ou ShahRukh Khan n’ont rien à lui envier question prises de risque. Par contre, ce que je reproche à beaucoup de films Bolly, ce n’est pas leur manque de réalisme mais leur manque de réflexion. Dans beaucoup de films, les personnages ne sont pas travaillés, les situations et les relations humaines paraissent fausses et je trouve que les acteurs ont un jeu superficiel. Cela me frustre beaucoup. En plus, j’ai l’impression que les gros films bolly ont vraiment un monopole effrayant en Inde qui laisse peu de choix pour ceux qui veulent voir un autre film, à part les blockbusters made in USA. Je trouve les films tamouls bien meilleurs pour toutes ces raisons, alors que je suis plutôt intéressée par Bollywood à la base. Parce que paradoxalement, je suis pour la survie de Bollywood, car je trouve que c’est un genre unique, surtout avec les item songs.

Noella le 06/01/2014 à 19:36

C’est grâce à ce monopole qu’il continue à exister comme cinéma commercial :tous les autres pays ont perdu face au mastodonte que représente le commercial américain . Les petits films dit "artistiques" n’assurent pas une industrie :c’est un succès d’estime qui ne remplit pas les salles et qui n’a presque plus de diffusion :les allemands produisent autant de films que nous et pouvez -vous citer un film allemand ou une "star" allemande comme jusque dans les années 70 ?Et c’est le cas pour tous les pays :nous ne voyons qu’un nombre limité qui passe par le filtre "du goût des critiques" de ce type de film . Sinon nous avons les locomotives américaines, prévues pour cela ,car les USA produise 500 films par an et sûrement des films qui seraient pour nous plus que moyens comme sans doute des films différents et meilleurs que les locomotives. Lunchbox est "très français" dans le goût , mais je suis certaine que dans toute la production indienne artistique ,nous loupons des films encore meilleurs . Comme la diffusion n’est pas internationale , pour trouver les films indiens commerciaux qui pourraient nous plaire, cela suppose d’en voir même des plus que moyens . Grâce à Fantastikindia , on peut se faire une idée - et merci beaucoup pour cela - mais il y a aussi les goûts personnels qui entrent en jeu . Comme pour moi Aamir Khan :je n’ai -mis à part rang de basanti, que j’apprécie mais pas à cause de lui- jamais été convaincue et toujours déçue . Je peux comprendre que l’on aime Salman, comme auparavant , on allait voir un film pour la star et ce qu’il dégage :c’est aussi cela le film populaire et commercial .J’ai des copines qui sont éclatées peu importe le film et j’ai dans l’idée de le faire remboursé par la sécu , car il semble mieux agir que certains anti-dépresseurs ! Ce qui me gêne plus c’est le milieu "familial" qui donne peu de chance à de réels nouveaux acteurs ,actrices et je suis d’accord avec vous ,du coup on a des acteurs moyens ,voire mauvais en leader rôles ,quand on ne fait pas des films sur mesure pour eux . Ou des réalisateurs qui ne dirigent pas les acteurs ,ce qui amène à ce jeu superficiel ou absence de jeu ,en fait . C’est pour cela que j’ai été super contente de voir Danush avoir ce charisme,ce jeu ,cette vitalité qui ne tient pas à un physique , que l’on trouvait chez Shah Rukh Khan au même âge ; tout en étant différent . Les jeunes premiers fils de ,neveu de etc sont loin de cela mais supportés et encensés par leur propre milieu .Et rares sont ceux qui admettent qu’il faudrait que l’argent de papa ou de tonton servent à une réorientation professionnelle, comme Uday Chopra qui en a tiré des leçons assez vite . Bhaag Milka Bhaag pour moi en est un bon exemple :Nasureddine Shah a raison de critiquer le jeu de Fahran : il ne suffit pas de travailler son corps et son physique pour être acteur et le jeu de cet acteur est limité justement pour les émotions.Du coup ce film qui disposait de nombreux atouts ,est en deça de ce qu’il pourrait être . J’avais déjà eu cette impression dans lucky by chance :il était impossible de croire en son jeu pour ce personnage . Et Farhan n’est pas le pire . Malgré tout ,tous les ans , il y a de bons films ,et qui proposent quelque chose d’autre.

Noella le 07/01/2014 à 10:16

Oups ! Naseeruddin …

Mel le 04/01/2014 à 22:32

Je vous trouve un peu injuste avec Aamir Khan. Ses rôles dans ses deux films précédents (Talaash et Dhobi Ghat étaient plutôt intenses. Et la plupart de ses « collègues », à l’exception notable de Salman, s’essayent aussi à des choses différentes qui contribuent à la grande variété des propositions de cinéma en provenance de Bollywood.

Noella le 04/01/2014 à 16:45

Il faudrait peut-être arrêter avec cette conception bourgeoise et XIXème du "réalisme bourgeois" qui n’a jamais été "réaliste" mais a joué sur les représentations attendues de cette classe sociale !Et sur cette soit-disant attente ! Qui a été reprise ensuite au cinéma !

Le cinéma n’est pas un format de la réalité et les Indiens ont produit un cinéma plus réel car il a su jouer sur l’illusion de ce format et toutes les possibilités offertes aussi avec le son et l’image , dans des traditions diverses ,quand en Occident on produit des films tout aussi irréalistes mais dans cette croyance ridicule de recréer la réalité formellement et en étant alors plus mensongers et encore plus éloignés de cette soit-disant réalité .C’est l’adhésion des spectateurs qui rend réaliste le film mais pas le film en lui-même . L’adhésion d’une partie des spectateurs se fait sur la réalité émotionnelle représentée, comme lors de la tragédie , donc symbolique .. Quand une autre partie de l’adhésion se fait sur la forme , le décor réaliste représenté , ce qui correspond au drame bourgeois , une représentation littérale mais fausse car ordonnée selon des critères de narration qui n’existent pas d’une manière linéaire dans la vie . Les meilleurs films pour moi sont indiens ,car quand ils sont bons , ils sont capable d’utiliser ce format très spécifique du cinéma et pas seulement pour des films d’effets spéciaux mais pour des films avec des humains et ils donnent à voir la complexité humaine dans une narration qui n’est pas prisonnière de la narration littéraire ,comme le sont la plupart des films occidentaux . La complexité humaine passe par ses sens,son intériorité, le langage corporel et verbal,l’émotivité,l’affect ,être social et fantasmé aussi …Sa dimension réelle et symbolique .. Rien de tout ceci ne peut se voir avec une caméra objective et en croyant à la seule expression verbale. N’importe qui qui a aimé ,sait qu’à l’intérieur de soi , on danse et chante et on voudrait cette danse et ce chant à l’unisson avec la planète ; non seulement mais , il y alors une intensité émotionnelle qui n’est plus du tout sur la même échelle que ce que l’on éprouve autrement , mais qui ne se voit pas , même si on est "schotché" sourire et qu’on virevolte . Il en est de même pour la souffrance … Le réalisme a détruit la littérature en lui supprimant toutes ses dimensions , pour ne finir que sur la forme en destructurant le langage .. Et ce n’est pas un hasard si il faut aller vers les romans étrangers pour retrouver une littérature capable de lier réel et symbolique comme en Amérique du Sud, Orient etc …

Noella le 04/01/2014 à 16:10

Chennai express n’est pas un film décérébré ,bast ! Aamir est plus que surcôté :retient- on autre chose que son look travaillé pour chacun de ses films ? Si certains ne sont que des one time pass, les autres ont surtout gagné à être vus grâce à ses co-acteurs .C’est un très bon communicant qui fait croire à la classe moyenne que les films commerciaux qu’il fait "seraient" plus intelligents alors qu’ils ne sont que des films commerciaux très classiques et des reprises qui plus est !Ce qui leur donne l’excuse d’aller les voir ,ces films alors qu’ils ne se vantent pas d’aller voir un film de Salman , mais ils vont les voir tout de même , parce qu’au moins on en sort détendu ! L’avantage de Salman ,c’est qu’il ne prétend pas être plus que ce qu’il est :mais finalement Aamir qui dit que ce dernier est la véritable star -ce qui est vrai- n’a eu de cesse d’ exiber son torse comme lui et ses pectoraux ! C’était très bien vu de le mettre en "joker" car c’est ce qu’il est ,avec la grosse tête !Au sens propre et figuré !

Mel le 04/01/2014 à 21:45

Vous avez raison, j’ai été un peu rapide. Chennai Express n’est pas décérébré, mais il n’est pas vraiment cérébral non plus. Je vous accorde cependant qu’il vaut bien mieux que Dhoom 3 où Aamir Khan cabotine à l’envi.

Cette remarque sur les locomotives dans le texte est liée au fait qu’il y a eu finalement en 2013, beaucoup de films avec un contenu ou un traitement intéressant (à mes yeux). Et beaucoup d’entre-eux ont connu le succès, même s’il est largement plus modeste que celui des quatre gros blockbusters.

alma le 06/01/2014 à 09:06

Ah parce que Shahrukh ne cabotine pas dans Chennai Express ? :-))) Qu’on ne se méprenne pas, j’adore Srk, mais pas dans ses derniers films (hormis JTHJ) et pour moi le qualificatif de "décérébré" à propose de CE n’a rien d’exagéré.

Par contre, je suis d’accord avec ce que dit Marilé plus haut… manque de réflexion, personnages pas travaillés, situations paraissant fausses. Je regarde de moins en moins de bolly, je n’y retrouve plus ce qui me plaisait tant avant. On pouvait rire aux éclats et une demi-heure plus tard être cloué à son siège, les larmes aux yeux, par un regard et une réplique percutante.

Les deux films qui m’ont vraiment plu cette année sont Raanjhanaa et the Lunchbox.

Merci pour l’incroyable boulot de compilation de données, Mel.

Marine le 03/01/2014 à 18:43

Mais alors Hrithik n’a pas gonflé que ses muscles ! Il a gonflé les chiffres ? C’est moche ! Au passage, j’adore ton commentaire sur le soutient gorge d’Aamir XD

Sinon dans le top et parmi ceux que je n’ai pas encore vu, il y a Satyagraha qui me tente bien, mais on m’a dit qu’il était décevant. Ah, et R… Rajkumar, mais juste pour Shahid et parce qu’autrement, on le voit jamais.

Beaucoup plus loin dans le classement, Bullett Raja pour Saif mon amour et Gori Tere Pyaar Mein, même s’il n’a pas marché du tout.

Mel le 03/01/2014 à 22:50

Non il n’a pas gonflé que ses muscles. Le problème des producteurs réside dans le fait que la durée de vie des films en salle est de plus en plus courte. En général, en une semaine d’exploitation, l’affaire est pliée. Pour donner un exemple au hasard, Matru ki Biljee ka Mandola a fait 30.5cr en 1ère semaine et au total, au bout de 8 semaines, a fini à 38.1cr : 80% de son revenu en 1ère semaine.

Donc tout se joue dans les premières heures, voire avant avec les previews. Il faut donc annoncer la victoire tout de suite. Et comme le public est un peu sourd, il faut crier très fort que c’est le film du siècle qu’il faut absolument avoir vu sous peine d’être un ermite ringard auquel même les enfants jetteront des pierres.

Il est évident que les films de super-héros, même bien faits n’attireront pas les familles entières et que les gens ne vont pas se précipiter pour le revoir plusieurs fois de suite. C’était le cas pour Chennai Express (même réalisé par Rohit Shetty, le couple SRK/Deepika fait son petit effet sur toutes les couches de la population). par contre, un film copié du cinéma américain d’il y a 10 ans avec des effets spéciaux d’il y a 20 ans, c’est plus douteux. Certains analystes ont crié au loup très tôt, mais ça n’a pas empêché d’autres de publier des chiffres totalement fantaisistes.

Pour ce qui est de Dhoom 3, je suis sceptique aussi, même s’il est vrai qu’Aamir Khan a un vrai charme et qu’il n’a encore aujourd’hui aucun film qui le gêne au boxoffice. C’est malgré tout un film très moyen… Ma fille aînée a bien aimé même s’il n’y avait pas Priyanka, la petite n’a rien compris à l’histoire mais a bien aimé aussi. Comme quoi…