]]>

Parathas

Publié mercredi 15 avril 2009
Dernière modification samedi 22 janvier 2011
Article lu 2344 fois

Par Gandhi Tata, Lili

Dossier Accompagnement
◀ Riz jaune au citron
▶ Idlis et dosais

Les parathas sont des pains très répandus en Inde. Ils peuvent être fourrés (aux légumes, à la viande, etc.) et mangés tels quels ou natures en accompagnement de plats en sauce. Ne nécessitant pas de levage (juste un cours temps de repos), cette recette est très simple et rapide à réaliser.

Ingrédients :

Pour environ 8 parathas.


  • 115 g de farine blanche tamisée
  • 115 g de farine complète tamisée
  • Entre 125 et 150 ml d’eau tiède
  • 25 ml d’huile végétale
  • Une cuillerée à café de sel
  • Un peu de ghee

Mélanger les farines avec le sel dans un bol robot ménager muni d’un pétrin (ou dans un grand saladier si vous n’avez pas de robot ménager) avec une grande cuillère.


Ajouter l’huile et un peu d’eau, mélanger à la main puis mettre en route le robot en ajoutant progressivement de l’eau. La pâte doit être très souple (pour ne pas vous casser les poignets en étalant les parathas !) sans être trop collante.


Pétrir plusieurs minutes au robot (ou à défaut à la main).


Graisser la pâte et le bol et la couvrir d’un torchon humide.


Laisser reposer 30 min.

Partager la pâte en 8 boules égales.


Etaler chaque boule en forme de carré très fin.


Badigeonner ce carré de ghee et le plier en deux.


Etaler encore légèrement le rectangle et le badigeonner à nouveau de ghee.

Répéter l’opération une dernière fois : plier le rectangle en deux, l’étaler légèrement et le badigeonner de ghee.


Mettre le paratha dans une poêle chauffée et le faire cuire une minute à feu moyen.

Le retourner et badigeonner la partie cuite de ghee. Celle-ci doit être couverte de taches brunes.


Cuire l’autre côté une minute environ et le badigeonner de ghee.

C’est prêt ! Bon appétit !


Commentaires
7 commentaires
En réponse à kendra - le 06/12/2009 à 01:15

Petite rectification, il s’agit simplement de beurre clarifié, il n’est pas du tout parfumé, le beurre prend simplement un goût de noisette débarrassé du petit lait et des impuretés. Je ne peux pas dire que Marseille est une ville loin de tout, mais là-bas j’y trouve le ghee dans certaines épiceries orientales, peut-être en as-tu une pas loin de chez toi ?
Sinon, tu peux tout à fait le faire toi-même, il n’y a rien de plus simple. C’est plus facile à faire avec deux plaquettes de beurre. Tu les fais fondre à feux très doux, dans une casserole à fond épais, sans remuer. Un dépôt de mousse se forme sur le dessus qu’il faut retirer délicatement à la cuillère (attention à ne pas le mélanger avec le liquide ambré qui se forme). Tu peux retirer la casserole du feu quand le liquide est transparent et que tu peux voir le dépot de petit lait au fond. La prochaine étape, c’est de filtrer le ghee sans le remélanger au petit lait qu’il faut jeter !
Et te voilà en possession de ghee tout frais que tu pourras conserver assez longtemps en dehors du frigo !

Laissez un commentaire :

Bee le 05/12/2009 à 17:32

Ca a l’air bon ! Mais, help, c’est quoi le ghee ? On peut en trouver ailleurs que dans des epiceries indiennes (pour ceux qui habitent loin de tout ?) Merci ; j’ai hâte de me régaler.

Didi le 05/12/2009 à 22:25

Le Ghee est du beurre clarifié et parfumée. En revanche, je crois que c’est vraiment une spécialité indienne, donc difficile d’en trouver ailleurs que dans des épiceries spécialisées. En revanche, tu peux en commander chez Velan, cf. http://www.e-velan.com/PBSCProduct.asp?ItmID=1886923

kendra le 06/12/2009 à 01:15

Petite rectification, il s’agit simplement de beurre clarifié, il n’est pas du tout parfumé, le beurre prend simplement un goût de noisette débarrassé du petit lait et des impuretés. Je ne peux pas dire que Marseille est une ville loin de tout, mais là-bas j’y trouve le ghee dans certaines épiceries orientales, peut-être en as-tu une pas loin de chez toi ?
Sinon, tu peux tout à fait le faire toi-même, il n’y a rien de plus simple. C’est plus facile à faire avec deux plaquettes de beurre. Tu les fais fondre à feux très doux, dans une casserole à fond épais, sans remuer. Un dépôt de mousse se forme sur le dessus qu’il faut retirer délicatement à la cuillère (attention à ne pas le mélanger avec le liquide ambré qui se forme). Tu peux retirer la casserole du feu quand le liquide est transparent et que tu peux voir le dépot de petit lait au fond. La prochaine étape, c’est de filtrer le ghee sans le remélanger au petit lait qu’il faut jeter !
Et te voilà en possession de ghee tout frais que tu pourras conserver assez longtemps en dehors du frigo !

cham le 26/06/2009 à 11:20

si c’est pas des parathas, alors donnes nous la vrai recette, cher shuss. Merci

PAGE le 05/05/2009 à 10:20

Ce ne sont pas des paratha ! C’est des chapathi !!!

Pour des paratha, il faut plus qu’un malaxeur automatique Kenwood. Il faut des mains super agiles, beaucoup de temps et être prêt à rater les premières 2 ou 3 fois.

Schuss.

Laurent le 26/06/2009 à 15:36

J’aime bien le Schuss moi aussi ; ça a l’air très bon en tout cas ces choses-là (Tschüs !).

snake le 16/04/2009 à 13:08

excellent !!! merci pour la recette et les photos !!