]]>

Partner


Bande originale

Do You Wanna Partner
You’re My Love [Partner]
Dupatta Tera Nau Rang Da
Soni De Nakhre
Maria Maria
You’re My Love (Remix)
Do You Wanna Partner (Remix)

En savoir plus

Fiche IMDB
Page Wikipedia
La critique de Fantastikindia

Par Laurent - le 3 juin 2008

Note :
(5.5/10)

Article lu 1709 fois

Galerie

On croyait que les pitreries du comique Govinda sous la direction de son réalisateur fétiche David Dhawan étaient définitivement passées de mode. Après une décennie 90 jalonnée de succès, ces deux spécialistes de la série Z désinhibée avaient connu un sérieux bide en 2003 avec Ek Aur Ek Gyarah, le dernier film de la trilogie Govinda/Sanjay Dutt, une mini-réussite dans le genre régressif de la comédie d’action débile à la Jean-Marie Poiré tendance L’Opération Corned-Beef, dont la chanson-titre en dessin animé valait son pesant de cacahuètes. Devenu entre-temps député, Govinda rêvait pourtant d’un come-back au box-office, qu’il effectue fin 2006 avec Bhagam Bhag (un multistarrer de Priyadarshan, autre « expert » en comédie bollywoodienne), et surtout en 2007 avec Salaam-E-Ishq puis Partner, le film de la réconciliation avec Dhawan.

Remake du film hollywoodien Hitch-Expert En Séduction, cette pochade réunit pour la première fois dans les rôles principaux Govinda et Salman Khan, ce dernier reprenant le rôle tenu par Will Smith dans l’original. Avec un tel scénario, un autre réalisateur aurait pu réussir une bonne comédie romantique, la spécialité de Bollywood, mais le tâcheron Dhawan ne résiste pas à faire du remplissage en laissant Govinda en roue libre dans de nombreuses scènes burlesques, le personnage d’entremetteur de Salman faisant office de simple faire-valoir. Le personnage complètement gratuit mais pas déplaisant de Rajpal Yadav, qui parodie ici Shah Rukh Khan dans Don, tire également le film vers la comédie délirante décomplexée.

Cependant, en tant que comédie non romantique (un genre rarement très fin à Bollywood, à l’exception de quelques réussites comme Bluffmaster ou surtout les Munnabhai), la pantalonnade qu’est Partner est plutôt sympathique si l’on n’est pas allergique au torse de Salman et à l’hystérique Govinda, bien que le duo comique ne fonctionne pas vraiment (Salman ne joue pas assez au dur à cuire, et son personnage ne contraste pas suffisamment avec celui de Govinda pour susciter le rire).

Les personnages féminins sont moins caricaturaux, Katrina Kaif compose une jeune milliardaire attendrissante, la journaliste (Lara Dutta) est même plus présente et sympathique que dans Hitch. On ne s’ennuie pas trop, plusieurs des morceaux modernes composés par le duo Sajid-Wajid sont même très entraînants et bien « picturisés », comme la chanson-titre, ou bien « Maria Maria » avec ses quelques vers en espagnol. Govina n’a rien perdu de ses talents de danseur, il est même plus agile que Salman.

En bref, Partner est une petite comédie ‘nonsens’ un peu moins lourde que la moyenne, un plaisir coupable inavouable et pourtant relativement distrayant, dans la lignée des récents films du tandem Salman/Dhawan, qui ont une meilleure technique depuis Mujhse Shaadi Karogi, et donc de meilleurs clips. Mais on n’est pas obligé d’apprécier ce type de caleçonnade commerciale qui, malgré son énorme succès en salles, est loin de faire partie des dix films hindis majeurs de 2007. Il est en outre nettement inférieur à l’autre film de cette année-là réunissant Salman et Govinda, le all-star cast Salaam-E-Ishq.

Commentaires
6 commentaires