]]>

Poovukul

Publié mardi 20 septembre 2005
Dernière modification mardi 20 septembre 2005
Article lu 533 fois

Par Rédacteur invité

Dossier Jeans
◀ Ennake Ennaka

poovukkul olindhirukkum kanikkoottam adhisayam
Les insectes qui se cachent dans une fleur, un mystère

vannaththup poochchigalinmael oaviyangal adhisayam
les dessins sur les papillons, un mystère

thulaisellum kaatru mellisaiyaadhal adhisayam
le souffle de la flûte, un mystère

gurunaadhar illaadha kuyil paattu adhisayam
Les oiseaux qui chantent sans maître (guru), un mystère

adhisayamae asandhupoagum neeyendhan adhisayam
Tu es mon mystère, qui surprend tous les autres mystères

kalthoanri manthoanrik kadalthoanrum munnaalae
Avant l’age des temps

undaana kaadhal adhisayam
L’amour est toujours un mystère

padhinaaru vayadhaana paruvaththil elloarkkum padarginra kaadhal adhisayam
L’amour qu’ on éprouve à 16 ans est un mystère

(poovukkul)

oru vaasamillaak kilaiyin mael naruvaasamulla poovaippaar poovaasam adhisayamae
L’odeur de la fleur au milieu de ces feuilles inodores,un Mystère

alaikkadal thandha maegaththil thulikkooda uppillai mazhai neerum adhisayamae
La pluie qui vient des nuages, donnée par cet océan salé,un mystère

minsaaram illaamal midhakkinra dheebampoal maeni konda minminigal adhisayamae
Ces lucioles qui brillent comme des lanternes sans électricité,un mystère

udalukkul engae uyirulladhenbadhum uyirukkul kaadhal engulladhenbadhum
Où se trouve la vie dans notre corps, et où se trouve l’amour dans cette vie ?

ninaiththaal ninaiththaal adhisayamae
Quand on y pense, c’est un mystère

(kalthoanri)
(poovukkul)

penpaal konda sirutheevu uyir kaalkondu nadamaadum needhaan en adhisayamae
Un île qui ressemble a une femme,et qui prend vie,tu es ma merveille

ulagil aezhalla adhisayangal vaaypaesum needhaan ettaavadhadhisayamae
Il n y a pas que 7 merveilles dans ce monde,tu es,la fleur qui parle, la 8ème merveille.

vaan midhakkum un kangal thaen therikkum kannangal paal kudikkum adharangal adhisayamae
Tes yeux écrasent le ciel,les joues de miel, et le corps de lait, une merveille

nangaikonda viralgal adhisayamae nagam enra kireedamum adhisayamae asaiyum valaivugal adhisayamae
Les doigts de la belle, un mystère, les ongles , et ses gestes, que de merveilles………..

Gulabi
Commentaires
1 commentaire