]]>

Porchi mine, rassen shore

Publié samedi 15 novembre 2008
Dernière modification samedi 8 mars 2014
Article lu 1336 fois

Par Guiridja

Dossier Doubles recettes
◀ Bonda et chutney coco
▶ Idli et masala dosai

Le porchi mine (poisson frit) est un plat très répandu dans le sud de l’Inde et vraiment bon marché. Le rassen aussi est un accompagnement de riz que l’on retrouve avec pas mal de plats. Je vous propose la recette du rassen au citron car il se marie bien avec le poisson. Sachez qu’il en existe plusieurs sortes : au yaourt, à la tomate, au tamarin, etc.

Pour 8 personnes il faut :

Pour le riz :

pour le riz, reprendre les étapes "préparation du riz" présentées dans la recette du riz aux œufs et aux crevettes.

Pour le rassen :

  • ½ cuillère à café de curcuma en poudre
  • ½ cuillère à café de cumin en poudre
  • 1 cuillère à café de sel
  • 1 cuillère à café de graines de moutarde
  • 1 cuillère à café de gingembre frais coupé en petit morceaux (ou ½ cuillère à café de gingembre en poudre)
  • 2 gousses d’ail écrasées (ou ½ cuillère à café d’ail en poudre)
  • 7 à 8 feuilles de karipulu
  • 2 zestes de citron non traité
  • 1 citron non traité
  • 1 petit oignon coupé en petit
  • 2 piments verts coupés en petites rondelles
  • 2 cuillères à soupe d’huile de tournesol
  • 1/2 l d’eau

Pour le porchi mine :

  • 1 kg de filets de sardines frais
  • 1 cuillère à café de curcuma
  • 2 cuillères à café de garam massala
  • 3 cuillères à café de piment en poudre
  • 2 cuillères à café de sel
  • 1 petit oignon coupé grossièrement
  • 2 gousses d’ail
  • le jus d’un demi-citron

Ustensiles :

  • 1 mixer
  • 1 casserole de taille moyenne
  • 1 couteau
  • 1 fourchette
  • 1 saladier
  • 1 passoire
  • 1 écumoire
  • 2 poêles
  • 1 rouleau de papier essuie-tout
  • ¼ l d’huile de tournesol

Préparation du rassen :

Verser dans la casserole 2 cuillères à soupe d’huile et faire chauffer à feu plein.
Quand l’huile est chaude, verser les graines de moutarde et attendre qu’elles "éclatent" (le fait de faire éclater les graines de moutarde permet de rendre le rassen parfumé).
Ajouter les feuilles de karipulu puis mélanger jusqu’à ce que les feuilles deviennent légèrement transparentes.

Ajouter les oignons et les laisser cuire jusqu’à ce qu’ils deviennent transparents puis rajouter l’ail (bien faire revenir l’ail et les oignons jusqu’à ce qu’ils brunissent un peu).
Ajouter le gingembre et faire revenir quelques secondes.

Rajouter les épices et bien faire revenir le tout (bien mélanger lorsque vous ajoutez les épices afin qu’elles ne brûlent pas).

Ajouter les zestes de citron et le sel et mélanger le tout.
Éteindre le feu et rajouter le ½ l d’eau chaude ainsi que le jus de citron.

Mélanger le tout et réserver à température ambiante (si le citron n’a pas assez de jus, rectifier le rassen en rajoutant un deuxième jus de citron).

Préparation du porchi mine :

Rincer au besoin les filets de poissons puis les disposer sur du papier absorbant pour qu’ils ne soient pas trop humides.

Entre-temps, mettre dans le mixer les morceaux d’oignons, l’ail, le garam massala et le jus de citron.

Mixer le tout jusqu’à obtention d’une pâte.
Verser la préparation dans une assiette et y ajouter le sel et les poudres de curcuma et de piment.

Mélanger le tout jusqu’à obtention d’une pâte puis la mettre dans le saladier.

Ajouter un peu d’eau pour diluer la pâte obtenue et mélanger de nouveau.
Placer les filets de poisson côté chair vers le mélange.

Bien mélanger le tout et laisser mariner 10 min (mélanger délicatement les poissons afin de ne pas les casser).

Cuisson des poissons :

Faire chauffer dans 2 poêles de l’huile de tournesol à plein feu (il faut que les poissons soient presque recouverts d’huile lors de la cuisson, il faut donc prendre de l’huile en conséquence). Pour savoir si l’huile est assez chaude, verser une goutte de pâte dans l’huile, si elle remonte rapidement à la surface, c’est que l’huile est prête pour la cuisson (je vous conseille de prendre 2 poêles afin que les poissons cuisent plus vite et pour éviter que les épices ne brûlent).

Prendre avec la fourchette un filet de poisson puis le mettre dans la poêle côté chair vers le haut. (attention ! l’huile est très chaude et si vous faites "tomber" le poisson dans l’huile, vous allez vous éclabousser d’huile chaude. Je vous conseille de déposer le filet de poisson de "bas en haut" dans la poêle, c’est-à-dire en partant de vous vers le côté de la poêle qui se trouve en face, comme ça l’huile ne vous éclaboussera pas).

Le côté "peau" est cuit lorsque les bords du filet deviennent blancs.

Lorsque le côté "peau" est cuit, le mettre dans l’autre poêle du côté "chair".

Le poisson est cuit lorsque le côté "chair" prend une couleur bien dorée.

Quand le poisson est cuit, le retirer et le mettre dans une passoire recouvert de papier essuie-tout afin de retirer l’excédent d’huile, et manger bien chaud.

Dans une assiette, servir le riz et verser dessus une bonne louche de rassen. Manger ce plat chaud avec le porchi mine.

Variante :

Les feuilles de karpulu ne se trouvent que dans les épiceries indiennes et vous ne pouvez pas les remplacer par autre chose, ça n’aura pas du tout le goût du rassen sinon.

Le rassen est liquide, je vous conseille donc de servir ce plat dans des assiettes creuses.

Pour le porchi mine, vous pouvez le faire avec toutes sortes de poissons : maquereau, truite, saumon, ailes de raie, crevettes, etc. Le porchi mine se mange bien chaud et de préférence le jour même. Si vous le conservez pour plus tard, il faudra le refaire cuire. Vous pouvez rajouter quelques gouttes de jus de citron sur le porchi mine juste avant de le manger.

Vous pouvez accompagner ce plat de légumes, par exemple avec des haricots poril comme sur la photo de présentation de la recette (recette à venir).

Bon app’ !!


Le produit final a été goûté, et certifié conforme au goût escompté, par ma petite goûteuse : Tohru ^^

Commentaires
5 commentaires