]]>

Projections de Solo au Publicis

Publié jeudi 12 octobre 2017
Dernière modification samedi 14 octobre 2017
News lue 117 fois

Par Gandhi Tata

Rubrique News
◀ Le FFAST 2017 : le film de clôture
▶ L’Inde dans l’âme, de Scarboro et Vasuhan

Bejoy Nambiar est un véritable surdoué du cinéma indien, à la fois esthète, transgressif, audacieux et incroyablement inspiré. Assistant de l’immense Mani Ratnam sur Guru en 2007, puis lauréat du concours de Sony PIX’ s Gateway to Hollywood l’année suivante, devant un jury composé de personnalités comme Ashok Amritraj, Rajat Kapoor, Anurag Basu et Santosh Sivan, Bejoy Nambiar s’est rapidement fait un nom dans le milieu avec son premier film Shaitan et un style unique, avec une photo impeccable et une narration assez originale.

Cependant, même si la critique est souvent conquise, le succès public n’a pas toujours été au rendez-vous, même si ses films ont globalement été rentables pour ses producteurs. Après Wazir en 2016, où il a pu collaborer avec Big B Amitabh Bachchan et Farhan Akhtar, Bejoy Nambiar revient cette année à un genre qu’il affectionne particulièrement, l’anthologie. Après les 3 histoires de David (2013), le réalisateur vous propose de découvrir dans son dernier film Solo, les destins de 4 personnages : Shekhar, Trilok, Siva et Rudra, interprétés par l’excellent acteur du cinéma malayalam, Dulquer Salman.

Solo nous donne l’occasion de découvrir le talentueux Dulquer Salman, très connu au Kerala, mais en quête d’une reconnaissance globale dans le cinéma indien, puisqu’il n’a joué que dans 2 film tamouls jusque-là, et son premier film hindi , Karwaan, est en préparation. Solo a été tourné en tamoul et en malayalam, avec des personnages typiques du cinéma de Nambiar, puisqu’ils sont tous reliés, à la fois, par la nature et la religion. Shekhar, Trilok, Siva et Rudra, représentent les quatre éléments de la nature : la Terre, l’Eau, l’Air et le Feu, et ils ont chacun les traits de caractère des différentes facettes du dieu Shiva.

Notre partenaire Aanna Films, vous propose de découvrir ce film expérimental, à mi-chemin entre thriller, film de gangster, romance et comédie, à l’occasion de deux projections exceptionnelles au Publicis, les 14 & 15 octobre 2017.


Commentaires
Pas encore de commentaires