]]>

Qu’allons-nous retenir de Bollywood en 2013 ?

Publié mercredi 8 janvier 2014
Dernière modification mercredi 8 janvier 2014
News lue 443 fois

Par L’équipe Fantastikindia

Rubrique News
◀ Résultats du concours Veeram
▶ Un film d’action pour la Saint Valentin ?

Et s’il fallait résumer l’année 2013 de Bombay en quelques points ? Quels seraient-ils ? L’équipe de Fantastikindia a tenté l’aventure. Pour une fois, nous allons même faire dans le gossip !

Bonne année 2014 à tous !

Le cinéma indien

1_ Il n’y a pas eu un seul film de Salman Khan cette année au cinéma. Mais ce n’est pas grave, Fantastikindia est allé chercher dans les archives pour l’occasion et vous a ressorti Veer des cartons. Peut-être n’aurions-nous pas dû. Sinon, en janvier arrive Jai Ho, où Salman est dirigé par son frère Sohail.

2_ Le record de recettes pour un film a été battu par deux fois ! D’abord Chennai Express a dépassé 3 Idiots, puis c’est Krrish 3 qui a surpris en prenant la tête de ce classement. Le public aime le cuir semble-t-il… et les magiciens aussi, puisqu’à peine un mois plus tard, c’est Dhoom 3 qui est venu rebattre les cartes ou plutôt pulvériser les records…

3_ Après quelques années où les réalisateurs ne juraient presque que par ça, on assiste à la débâcle des remakes. A commencer par Himmatwala avec Ajay Devgan, que l’on attendait comme un carton et qui n’a fait que du vent. Mais pas autant que Zanjeer, le remake du film avec Amitabh Bachchan, où on retrouvait Priyanka Chopra reprenant le rôle de Jaya. On est loin du succès de la reprise d’Agneepath.

JPEG - 47.8 ko
En vrai, Ajay s’est fait manger en 2013

4_ Les coups de poing de mammouth et les ralentis à la Matrix sont, semble-t-il, en perte de vitesse en 2013. Bien sûr le voleur de Chicago, le vendeur de bonbons et le super-héros de Bombay y sont allés de bon cœur. Mais Boss, Policegiri, Bullett Raja et autres Singh Saab The Great n’ont pas convaincu. Et puis Ram n’a pas eu besoin de cogner pour séduire sa Leela. Un changement de tendance ?

5_ À coté des grosses machines commerciales, 2013 a vu un nombre important de films traitant de sujets sociétaux ou politiques. Prakash Jha nous a offert comme presque chaque année sa guerre contre les riches, les puissants et les corrompus avec Satyagraha. Mais Kai Po Che, Madras Cafe, Matru Ki Bijlee Ka Mandola, Jolly LLB, The Attacks Of 26/11 ou encore Shahid, ont aussi essayé de nous faire réfléchir.

JPEG - 77.6 ko
Des sujets sérieux en 2013. C’est déjà moins glamour

6_ Plusieurs films avaient mis des femmes en vedette en 2012. Nous avions ainsi eu le plaisir de voir Vidya Balan dans Kahani ou Sridevi dans English-Vinglish. Bien sûr, il n’y avait pas eu que des succès, mais on pouvait espérer que la tendance était amorcée et que l’ère des éternels dragueurs et autres machos cogneurs vivait son crépuscule. Erreur ! Il n’y a pas eu en 2013 de succès populaire porté par une femme. Ça ne veut pas dire qu’ils aient disparus, mais les frêles et délicates Gangoobai (72 ans) et Mai (80 ans) n’étaient pas de taille.

Les peoples bollywood

1_ Ça y est ! Toutes les femmes de la planète, ou presque, sont dans les starting-blocks pour réparer le cœur brisé de Hrithik Roshan que sa femme Sussanne a quitté alors qu’il signait le plus grand succès de sa vie au cinéma avec Krrish 3. Dire que cela aurait pu être une année parfaite pour lui…

2_ Deepika Padukone est devenue LA grande actrice de l’année. Avec Race 2, Yeh Jawaani Hai Deewani, Chennai Express et Ram Leela, quatre films ayant dépassé les 100 crores de recettes, elle obtient même un record. De quoi se venger quand on sait que son ex petit ami Ranbir Kapoor aurait déclaré que Katrina Kaif était plus belle qu’elle.

JPEG - 31.5 ko
Il a peut-être raison Ranbir. Non ? (ok, je suis démasqué…)

3_ Après une série d’affaires médiatisées de violences à l’encontre des femmes, les stars de Bollywood se sont manifestées à plusieurs reprises pour exprimer leur indignation.

4_ Végéta et San Goku sont furax depuis des mois car les sept boules de cristal ont disparu. Nous savons enfin pourquoi. En effet, le réalisateur Sanjay Leela Bhansali que certains avaient enterré après les échecs de Saawariya et de Guzaarish a ressuscité avec Ram Leela.

5_ Et le réalisateur n’est pas le seul, il se peut que Shah Rukh Khan ait été son complice. Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas connu un succès transcendant mais Chennai Express a renversé la donne. Les mauvaises langues iront-elles dire que cela n’est dû qu’à une absence de Salman ?

JPEG - 79.8 ko
C’est vrai ça. Qui porte qui dans Chennai Express ?

6_ L’année 2013 était-elle l’année officielle du léchage de bottes en bande de Khan organisée ? Entre Salman et Shah Rukh qui se réconcilient, Aamir qui déclare que l’acteur numéro 1 de Bollywood est Salman, etc. Khan dire de tout ça ?

7_ C’est aussi cette année que Sanjay Dutt est retourné en prison. Certes c’est avec pas loin de 20 ans de retard, et il est sorti au bout de quelques mois pour des problèmes de santé (les siens et ceux de sa femme). À quand le tour de Salman ?

8_ Enfin, une nouvelle a fait l’effet d’une bombe au matin du dernier jour de 2013 : Rani et Aditya vont se marier le 10 février prochain ! Il est vrai que la rumeur a souvent couru. Depuis des années, la moindre bague au doigt de Rani est interprétée par les mariageologues les plus éminents. Mais ce pourrait bien être la bonne cette fois-ci… Qui-sait ?

9_ Par contre pour John John, il semblerait que le pas ait été franchi. John Abraham aurait effectivement épousé sa compagne Priya. Pauvre Bipasha.

Et en France ?

1_ Avec plusieurs distributeurs pour vous servir, de nombreux films ont été distribués cette année en France. Nous ferons bientôt un article bilan à ce sujet. Mais il est intéressant de noter que les films ayant fait le plus de chiffres en Inde ont presque tous été distribués chez nous.

2_ Pour rendre hommage aux 100 ans du cinéma indien, les festivals et rétrospectives se sont multipliés dans toute la France. On retiendra en particulier l’été indien au musée Guimet, le festival Extravagant’India, la spéciale Raj Kapoor à la Cinémathèque Française et une petite attention du Festival de Cannes.

Commentaires
9 commentaires