]]>

Ra.One


Année2011
LangueHindi
GenreFilm de science-fiction
RéalisateurAnubhav Sinha
Dir. PhotoV. Manikandan, Nicola Pecorini
ScénaristesKanika Dhillon, Mushtaq Sheikh
ActeursShah Rukh Khan, Sanjay Dutt, Priyanka Chopra, Arjun Rampal, Rajinikanth, Kareena Kapoor, Shahana Goswami, Tom Wu, Armaan Verma
Dir. MusicalVishal-Shekar
ParoliersAnvita Dutt Guptan, Vishal Dadlani, Kumaar, Atahar Panchi, Anubhav Sinha
ChanteursVishal Dadlani, Hamsika Iyer, Sukhwinder Singh, Shekhar Ravjiani, Shruti Pathak, Shafqat Amanat Ali, Clinton Cerejo, Nandini Srikar, Akon, Siddharth Coutto
ChorégrapheGanesh Hegde
ProducteurGauri Khan
Durée156 mn

Bande originale

Chammak Challo
Dildaara (Stand By Me)
Criminal
Bhare Naina
Right By Your Side
Raftaarein
Jiya Mora Ghabraaye (The Chase)
Chammak Challo (Punjabi Mix)
Comes The Light (Theme)
I’m On (Theme)
Song of the End (Theme)
Chammak Challo (Club Mix)
Criminal (Club Mix)
Chammak Challo (International)
Chammak Challo (Remix)

En savoir plus

Fiche IMDB
Page Wikipedia
La critique de Fantastikindia

Par Guiridja, Claire-Mahi
Publié le 11 novembre 2011

Note :
(7/10)

Article lu 5489 fois

Galerie

Cet article nous a été proposé par Claire-Mahi, un grand merci à elle.

Fan de SRK, je ne pouvais laisser passer la chance de pouvoir le voir sur grand écran dans un film qui s’est fait tant attendre, a fait couler tant d’encre, entretenu tant de rumeurs, lui tient tant à cœur et bat des records depuis sa sortie en Inde. Quand en plus, cette projection est organisée en quasi-simultané avec la sortie indienne, que demande le peuple ?! C’est donc confortablement installée dans un cinéma de Munich où une des deux copies circulant en Allemagne était exceptionnellement projetée, que j’ai pu voir Ra.One avec une centaine d’autres personnes.
Oui il y avait de nombreuses raisons à mon envie de découvrir ce film, mais sûrement pas celle de voir un film de super-héros. Et ce n’est pas ce film-là qui me fera changer d’avis. Et pourtant je suis sortie avec le sourire aux lèvres après avoir vu un film qui m’a apporté une très bonne surprise avec un SRK en grande forme !

L’histoire :

Pour faire plaisir à son fils qui préfère les méchants aux bons, Shekhar Subramanium, Shah Rukh Khan, concepteur de jeux vidéo vivant à Londres, conçoit un nouveau jeu dans lequel le méchant Ra.One est le plus fort. Il ne peut être détruit qu’avec une seule balle, seulement lorsque le plus haut niveau du jeu est atteint.
En parallèle à Ra.One, Shekhar crée l’adversaire "bon" : G.One. Pour ce faire, il s’inspire de son visage et de sa manière de parler pour créer le personnage. Ainsi, G.One parle comme lui.
Très vite, à l’insu de tous, Ra.One n’obéit plus à ses créateurs et devient autonome. Or, pendant que tous dans l’entreprise fêtent l’achèvement du nouveau jeu, Prateek (Armaan Verma), le fils de Shekhar, se rend dans la salle de jeux et commence à jouer. Malheureusement, obligé, à la fin de la fête, de suivre ses parents qui rentrent chez eux, il doit laisser le jeu en stand-by sur une défaite momentanée de Ra.One.
Celui-ci ne pouvant accepter cette défaite, décide alors, sous les traits de Akashi (Tom Wu), co-concepteur du jeu, de poursuivre son adversaire dans le monde réel et de le tuer. Voulant protéger son fils, Shekhar se sacrifie et meurt.
Pour contrer Ra.One, évoluant désormais dans le monde réel, les autres concepteurs du jeu réussissent à faire "vivre" G.One , afin de l’envoyer protéger Prateek, cible de Ra.One. G.One devient alors l’ange gardien de Prateek et de sa mère Sonia (Kareena Kapoor).
Celle-ci décide de repartir en Inde. G.One accompagne ses deux protégés. Ra.One, incarné alors par Arjun Rampal, les y poursuit.

Le film Ra.One se divise très clairement en deux films : un film basé sur l’esthétique et la scénographie d’un jeu vidéo avec le méchant contre le gentil, et une comédie qui pour moi est le vrai intérêt du film. Le problème très net est que la fusion de ces deux parties n’est pas toujours harmonieuse, souvent le film passe de l’une à l’autre d’une manière un peu abrupte. Le scénario peine à assembler réellement les deux histoires. L’histoire en elle-même n’a rien d’extraordinaire, et c’est à mes yeux la grande faiblesse du film, le scénario de la partie "action/super-héros" est parfois très léger.

La comédie masala tient une place prépondérante après l’entracte, alors qu’avant, c’est plus la partie "jeu vidéo" qui est développée. N’étant fan ni de jeux vidéo, ni de films de super-héros, je ne suis pas la mieux placée pour faire la critique de cette partie, ni dire en quoi elle apporte des nouveautés. Les effets spéciaux y sont évidemment omniprésents, de bonne qualité, impressionnants mais répétitifs à mon goût, avec parfois des longueurs. La créature de Ra.One dans sa forme "brute" non-incarnée m’a impressionnée mais il m’en faut sans doute peu.

Les confrontations entre G.One et Ra.One sont l’occasion de très nombreux combats et scènes de poursuites plus spectaculaires les unes que les autres, en voiture ou en train. La qualité de la réalisation est là, il y a de très belles images de SRK courant sur le côté du wagon pendant que le train traverse des gares bondées, mais là aussi, il m’a semblé qu’à trop vouloir montrer de belles cascades, le rythme de l’histoire en prend un coup.

Car oui, toute la partie "action/jeu vidéo" du film souffre d’un manque de rythme et de scénario dans la première partie, à tel point qu’en arrivant à l’entracte je me suis demandée sur quelle base une autre moitié du film pouvait encore avoir été créée et si j’avais envie de voir la suite.

Mais heureusement, par la suite, la comédie prend le dessus, et c’est cet aspect du film qui est de loin le meilleur. On y rit quasiment tout le temps. Dans la première partie, SRK, en Shekhar, est gaffeur à répétition, sorte de Mr. Bean en plus tendre ou de Pierre Richard des années 70. Il rappelle alors Raj de Rab Ne Bana Di Jodi, moins cabotin, plus gaffeur.

Après l’entracte il est G.One, être virtuel avec une apparence humaine mais incapable de ressentir des émotions. Bien sûr, ce personnage rappelle par certains côtés Rizvan Khan, l’autiste de My Name Is Khan. Cependant, contrairement à MNIK, le scénario de Ra.One utilise sans complexe ce décalage pour faire rire, et ça marche parfaitement ! L’humour n’est pas forcément le plus fin, mais il fonctionne à tous les coups. La scène où G.One trouve un truc pour ne pas être détecté au portillon de sécurité avant de prendre l’avion en est un exemple parfait, et SRK prend visiblement un grand plaisir à jouer ce personnage sous toutes ces facettes, de la plus ridicule à la plus "super-héros" possible.

Car que ce soit dans la première ou la deuxième partie, SRK tient le film de bout en bout, et prouve une fois de plus l’immense acteur qu’il est. Il est quasiment omniprésent à l’écran, ses fans ne seront pas déçus. Pas de grande histoire d’amour, même si l’émotion est parfois au rendez-vous. Ce n’est pas le SRK séducteur que l’on retrouve le plus, mais celui qui a un vrai talent comique, sans peur du ridicule, sans utiliser son registre de mimiques qu’on aime ou pas. En tant que G.One, purement en super-héros combattant, il m’a moins convaincue, mais cela tient aussi sans doute à la faiblesse du scénario dans ce contexte, et à mes goûts personnels.

Et si on prend tant de plaisir, c’est également grâce aux acteurs qui complètent le trio, Kareena Kapoor et Arjun Rampal.

Dans son rôle de mère de famille, Kareena Kapoor est loin de l’écervelée tête à claques qu’elle a pu parfois incarner, tout en restant toujours aussi belle. Cependant, même si elle est souvent à l’écran, son personnage ne tient pas une grande place dans l’histoire et elle n’a que peu de possibilité de déployer son talent. La maturité des personnages lui va bien selon moi, ainsi qu’elle l’avait montré dans la deuxième partie de Jab We Met.

Mention spéciale à Arjun Rampal. Pour une raison qui m’est totalement passée au-dessus, il n’incarne Ra.One qu’après l’entracte, lors de la poursuite en Inde. Il est magistral dans son rôle de méchant, et on regrette de ne pas l’y avoir vu dès le début du film.

Tom Wu, qui incarne Ra.One dans la première partie, lui donne une tonalité de fou psychopathe, alors qu’Arjun Rampal semble incarner le Mal pur et sans âme, ce qui correspond mieux au scénario. En réalité, vers la fin du film, au moment d’une accélération dans l’histoire et grâce à Arjun Rampal, on entrevoit un très bon film d’action. Malheureusement, ceci n’est qu’une petite partie du film.

Pour le reste de la distribution, l’enfant joué par Armaan Varma est très convaincant et j’ai beaucoup aimé le naturel de Shahana Goswami, qui joue une collègue de Shekhar.

Les clips s’intègrent bien à l’histoire. Chorégraphies et musiques sont de haute qualité. Le couple Kareena Kapoor - SRK donne évidemment un vrai plaisir à les regarder danser. Chammak Challo m’est restée en mémoire, ainsi que la belle ballade toute simple que "chante" Sonia (Kareena Kapoor) après son retour en Inde, submergée par les souvenirs de son mari. La musique d’Akon est un vrai plus.

Et pour finir, quelques petits détails pour le plaisir. Comme cette scène d’introduction, première scène (rêvée) du film, où le réalisateur a très clairement joué avec l’image du SRK séducteur et super-héros, combattant sans difficulté tous les obstacles de pacotille pour délivrer la belle Priyanka Chopra.
Ou la première réplique de SRK dans le film, clin d’œil à toutes ses fans féminines qui attendaient son retour, le tout accompagné de quelques notes de Kuch Kuch Hota Hai pour augmenter le plaisir. Je rassure les non-fans, ce sera la seule référence à des films antérieurs de SRK.

Le film nous réserve aussi une scène-hommage à Rajinikanth, qui apparaît sous les traits de Chitti, son personnage d’Endhiran-The Robot. Egalement une toute petite scène avec Mustash Sheikh, scénariste ayant participé à ce film et ami de SRK. Toujours aussi mauvais acteur mais sa présence m’est sympathique. Amitabh Bachchan est également présent en voix off.

En conclusion, Ra.One est un bon film de divertissement, mais avec de vraies longueurs, surtout dans la première partie, dans les scènes d’action, et des faiblesses scénaristiques. Cependant, il tient sa promesse de nous divertir et nous permet de nous régaler en voyant SRK. Dans la salle où je l’ai vu, il y a eu beaucoup de rires, la comédie a fonctionné à fond.
Difficile de prendre la responsabilité de mettre une note qui semble tellement trancher le débat. Je me lance, et donne un 7 / 10.

Enfin, dernier point qui a son importance… la perruque ! Je dois dire que dans certaines scènes, SRK parvient presque à nous faire oublier qu’il a sur la tête une telle toison de caniche qui aurait raté son brushing. C’est LA preuve définitive de son talent exceptionnel, non ?

Commentaires
43 commentaires
En réponse à anonyme - le 16/11/2011 à 23:54

Dis donc vous savez tout vous ? ; ) Pour info, le distributeur en question n’a rien décliné du tout et continue d’envisager bien au contraire très sérieusement les propositions qui lui sont faites depuis mai dernier, pardon mais il fallait que je rectifie. Ensuite, l’effet de surprise ou de curiosité escompté n’a jamais rien empêché, du moins en ce qui concerne le succès d’un film en salle visionné dans des conditions optimales. Enfin par coquetterie orthographique, vous semblez confondre le souffl-ET- :(instrument à vent par ex destiné au contraire à entretenir un feu donc un contre-sens, avec le souffl-E- qui peut retomber tel le soufflé au fromage).

Laissez un commentaire :

noella le 07/04/2012 à 13:24

Testé sur 27 enfants entre 11 et 12 ans ! Un vrai succès ! Pourtant les sous-titrages en français étant trop mauvais, ils l’ont vu en vo sans sous-titres ! Rires à chaque blague ; silences plein d’émotions et masti extraordinnaire lors des danses ! D’ailleurs cela s’est fini par des danses avec chammak challo en boucle parce que assassin était plus difficile à danser ! Le 10/10, ils l’auraient mis parce que jamais ils n’avaient vu un film avec de telles scènes d’action - bus ;aéroport ;train et combat final toutes appréciées !- combinées avec un humour qui les a conquis intégralement sans compter les danses .. Ils partaient pourtant avec un préjugé sur le cinéma indien qu’ils pensaient "cheap" et ont trouvé les effets spéciaux top et leur première question a été "il y aura une suite ?" suivie de "Est-ce qu’il va sortir en France au cinéma ?" C’est donc une réussite totale car ce film leur est principalement destiné ! IL est dommage que les préjugés adultes constituent un frein dans cet objectif .

Marine le 07/04/2012 à 13:35

C’est amusant comme test. Mais les enfants comprenaient/parlaient le hindi ? Ca aide aussi. J’aurai plus de mal à le montrer à des enfants qui ne comprennent que le français (sauf s’ils le doublaient). Pourtant j’aimerai bien faire le test.

Anne le 30/01/2012 à 11:42

Ca y est je l’ai enfin vu !=) Je trouve que Ra.One est loin d’être un mauvais film (je lui mettrais sans doute 6,5), mais ce qui m’a le plus déplu - voire parfois choqué - c’est le nombre d’allusions à caractère sexuel dans un film avant tout destiné aux enfants et à un très jeune public. Une ou deux blagues passent encore, mais là il y en avait beaucoup trop, on était presque à l’overdose (en exagérant un peu). Prenez par exemple la vidéo de "Criminal" : outre la chanson fort sympathique, le clip est d’une de ces vulgarités ! Jamais on ne verrait ce genre d’images dans un film pour enfants made in Hollywood, les indiens ont décidément beaucoup de progrès à faire… Ou regardez encore la robe que porte Bebo dans cette séquence : n’a-t-on même jamais vu une certaine Katrina porter une robe aussi sexy et aussi courte ? Bref, ils auraient franchement pu choisir un autre film et un autre contexte pour essayer de battre un tel record… A part ça je vous rejoins assez sur votre critique, j’ai aussi été déçue par le manque d’harmonie entre les 2 parties du film…

noella le 26/01/2012 à 19:52

Ce film n’a rien d’un navet :le public visé est jeune mais offrant la possibilité à des adultes de le voir , c’était cela sa démarche . Quant à l’argument laissons aux américains etc , c’est n’importe quoi ! Il prend justement la démarche inverse des films de super héros ,car c’est un désir d’enfant qui préfère les méchants dans un jeu vidéo et qui présente les limites de ce "désir" ,de cette attirance et en cela , il n’est pas américain ,car c’est l’enfant en référence à son père réel qui met fin au combat .. De nouveau , il y a cette dimension métaphorique propre au cinéma indien , même si la technique est utilisée . Ce que le réalisateur et SKR n’ont pas cessé de dire , c’est une relation père /fils et la distorsion entre ce père et la représentation idéelle du fils . Ce qui est très bien vu car les "hommes doux" comme les appelle la psychanalyste E. Badinter , sont ressentis autant par certaines femmes ou enfants comme "émasculés" , trop proches de l’enfance et rejetés , celles-ci ou ceux-ci préférant des modèles plus "machos" , plus virils par désir de protection et tout cela est très bien traité d’une manière symbolique dans la première partie . Tout comme l’ambiguïté du personnage de G.One dans la seconde ,qui n’est qu’un substitut qui permet à l’enfant et ensuite à la mère de tenir , mais son aspect est bien réalisé car ce n’est pas un "super-héros" , c’est un avatar de jeu vidéo , très lisse . C’est un sacré travail, très personnel et peu importe si les scènes d’actions ont d’autres origines , tout est retravaillé dans un ensemble très cohérent . Ra.one aussi est bien conçu car il n’a aucune dimension autre que de détruire pour détruire , vaincre pour vaincre,il est à l’opposé du père . Du père qui est la vie et ce leitmotiv est essentiel. Une étude a démontré que le mot le plus entendu par un adolescent à la télé, etc est le mot "mort" et bien ici , c’est le mot vie .Et l’humanité, l’espoir etc qui vont avec .. Sans compter que c’est drôle avec un sens de l’auto-dérision très grand . C’est un film très personnel et loin des clichés .

snake le 03/01/2012 à 21:49

7/10 ???? ……..°_°

c’est plus que subjectif là ?…

Mel le 30/12/2011 à 00:20

Moi aussi j’ai passé un bon moment. Il y a pourtant bien longtemps que je ne suis plus le jeune adolescent auquel ce film est destiné.

J’ai été un peu déconcerté par certains effets spéciaux car la physique est parfois un peu approximative, ce qui retire du naturel aux mouvements et donne un coté "film de combat chinois" que je trouve un peu désagréable. Mais bon, c’est de loin les meilleurs SFX que j’ai pu voir dans un Bollywood, et l’effort est très méritoire.

Le plus gênant à mes yeux, c’est le nombre extravagant de références à des films d’action américains : la course poursuite (Matrix 2), la multiplication du méchant (Matrix 2-3), l’explosion lumineuse de l’intérieur (Matrix 1-3), le re-assemblage du méchant (Terminator 2), la vision du méchant (Terminator 2), le retourné de tête une fois collé au mur (Terminator 2) , le guet en haut d’un bâtiment (Spiderman, the Crow et d’autres), l’oeil au bout du stylo (Juge Dredd ?), l’entrée du train en gare (Train Streak/Spiderman), le coeur (Iron Man) etc. il y en a des dizaines.

Mais les acteurs, en particulier SRK, ont beaucoup d’enthousiasme et le mélange de l’action avec du pur Bollywood fait plaisir à voir et renouvelle (un peu) le genre. Par exemple, Ra.One est infiniment moins soporifique que Tron 1 et 2 si on parle de l’inspiration du jeu vidéo.

Et puis c’est loin d’être le plus mauvais film de SRK (tiens, Duplicate par exemple). Dans l’époque récente, je m’étais beaucoup ennuyé avec Paheli ou même Swades, notés respectivement 7.5 et 8. Donc le 7 n’est peut-être pas immérité.

Enfin, Ra.One est tellement meilleur que Bodyguard que je ne sais plus bien quoi penser des chiffres du box-office indien…

Alma le 03/01/2012 à 15:55

Moi je trouve ça aussi mauvais que Duplicate.

Edina le 30/11/2011 à 22:39

Je n’ai rien à dire sur la critique car si on lit entre les lignes, on voit bien que le film n’est pas un chef d’oeuvre, mais je suis surprise qu’un film dont on dit "en arrivant à l’entracte je me suis demandée sur quelle base une autre moitié du film pouvait encore avoir été créée et si j’avais envie de voir la suite." puisse obtenir une note de 7. Sans vouloir être vexante, je trouve que les notes de Fantastikindia ces derniers temps manquent un peu de cohérence. Il me semble qu’avant, vous étiez plus "critiques"…

Ex : Salaam Namasté : 7,5 - MNIK : 7,5 - Chak de India : 7 - Billu : 7 - Aaja Nachle : 7 - Dulha mil gaya : 7 - RA.one : 7

Billu et Aaja Nachle sont des films sympathiques mais moyens. Et je pense qu’on sera nombreux à penser que DMG et Ra.one sont des navets….

Ce n’est que mon avis, désolée si je heurte quelqu’un mais …

Laurent le 30/11/2011 à 23:30

Je laisserai répondre l’auteur de cet article, mais pour les notes sur Fantastikindia, chaque rédacteur a toujours donné sa propre note subjective à chacun de ses articles (ou une moyenne des notes pour un article collectif), qui peut varier beaucoup d’un rédacteur à l’autre, il n’y a pas de hiérarchie stricte entre les 10 points qu’on peut donner pour une note. Moi aussi quand j’écoute des critiques à la radio, je suis plus souvent d’accord avec certains qu’avec d’autres, une question de goût personnel…

le 28/11/2011 à 21:09

Film qui m’a fait passé un bon moment et qui peut concurrencer avec les films de super-héros américains…

le 26/11/2011 à 11:55

on préfèrera Krrish ^^

Maya le 25/11/2011 à 21:17

Merci Claire-Mahi pour ta critique qui explore bien tous les aspects, et nous fait bien sentir que c’est pas le film du siècle, loin de là, mais que dans l’ensemble c’est plutôt sympathique.

C’est en tout cas ce que j’ai ressenti pendant le film, rien d’exceptionnel, parfois même on frôle la drôlerie invonlontaire, mais il y a une sorte de naïveté rafraîchissante dans Ra.One.

Un petit truc qui m’est sauté aux oreilles, quand les acteurs prononcent Ra.One, on entend Raavan, le démon en hindi… Et quand ils disent G.One, on entend Jiivan, la vie. Même s’il y a des tonnes d’effets spéciaux, les valeurs sont toujours là. Et c’est le film de super héros le plus tendre que j’aie jamais vu…

Sameeya le 17/11/2011 à 18:08

Merci à Claire-Mahi pour cette critique que je trouve très bien faite (on a un point de vue sur plein d’aspects du film, ce qui permet de s’en faire une bonne idée). Si le film passe en France au ciné, j’irai le voir, ne serait-ce que pour me faire ma propre idée et pour voir SRK sur grand écran.

Alma le 17/11/2011 à 16:36

Je suis d’accord avec ceux qui disent que c’est le pire film de la carrière de Srk ! Je l’ai vu à Londres et ce film est navrant à tous points de vue (hormis les effets spéciaux peut-être, et encore…le déraillement du train de "Super8" était largement plus spectaculaire que tout ce que j’ai pu voir dans Ra.one). Je suis une très grande fan de Shahrukh mais là, c’est la déception totale…Ce n’est pas drôle, sauf en début de deuxième partie, le scénario est pitoyable, les dialogues indigents, beaucoup de scènes sont ridicules. Srk joue mal, le méchant n’est que moyennement méchant, G.one n’a pas de "consistance", il n’y a pas grand chose à sauver dans ce film qui est pour moi lamentable et affligeant.

Nonra le 17/11/2011 à 23:45

C’est bizzare de voir des avis aussi divergeant, tu vois moi la scène du train j’ai toruver que c’était la plus réussi

Alma le 22/11/2011 à 20:36

Oui, c’est réussi du point de vue des effets spéciaux, et oui c’est assez divertissant. On cesse de s’ennuyer, c’est déjà pas si mal. Mais elle est trop longue…Si tu regardes Super8, tu verras que c’est vraiment spectaculaire ! (mais c’est un déraillement, ce n’est pas la même chose non plus).

Shahrukh s’est planté dans les grandes largeurs avec ce film…C’est quand même dommage pour lui et pour nous. Je l’adore mais là, il a tout faux. Au moins il faut lui reconnaitre une chose : quand il se plante, il le fait à fond ! LOOOL

Kayla le 16/11/2011 à 20:31

Le film de m’avait pas attirée, pour moi ça sentait la soupe commerciale pas crédible pour une seconde … Je ne sais toujours pas si j’ai réellement envie de le voir, je réserve toute mon attention à Don 2 qui sera sûrement à la hauteur du premier !

Mais Ra.One me laisse assez dubitative.

kajol le 15/11/2011 à 23:09

Bon j’ai vu le film de SRK mais quel navet ! Terriblement deçus je m’attendais a mieux

Moi je donne 3/10 trop naze le film

lilipaule44 le 16/11/2011 à 15:31

Je ne verrai jamais ce film mais je me suis faite une opinion à travers les différents coms. Je suis d’accord avec toi … qu’il (Sharukh) laisse les super héros aux américains car ils sont vraiment les meilleurs pour ça !

Nonra le 16/11/2011 à 15:42

Ha ba bravo toi tu fais une opinion a travers des com…Je voudrais rajouter que certe vous pouvez trouver que l’histoire ne tient pas la route ( ce que je ne comprend pas ) mais dire que c’est un navet , je trouve sa vraiment abusé..les effets spéciaux sont magnifiques ya rien a redire sur sa et je vois très peu de personne qui le souligne. Et a la fin de ce film je me suis dit qu’il pourrait rivaliser avc les supermans et compagnie !!

Vous critiqué juste pour critiqué !!!

clem le 16/11/2011 à 18:04

je suis d’accord avec toi, on juge pas un film sans l’avoir vu, en plus celui ci est génial !

lilipaule44 le 16/11/2011 à 19:15

C’est vrai que ce film ne m’attire pas, et ce dès le début du projet, rien n’a fait que j’ai eu envie de le voir, et désolée de me " redire " mais certains coms et critiques m’en ont dissuadés ! Pourtant j’aime beaucoup Sharuk khan ( qui ne l’aime pas ? ) mais perso j’ attend d’avantage de Don 2 … Et habitant à 500 kms de Paris, vous comprendrez je pense pourquoi je n’irais pas voir Ra One :)

Didi le 16/11/2011 à 19:35

Mais, rassure-toi, il ne sera pas projeté à Paris puisque Eros, le distributeur a décliné les propositions (ou plutôt ne les a même pas étudiées) de distribution en France. Maintenant, l’effet de surprise et de curiosité étant retombé comme un soufflet, ça m’étonnerait qu’on se risque à une distribution en France. D’ailleurs, le nombre d’écrans a considérablement été réduit, du moins, au Royaume Uni, m’a dit ma fille.

le 16/11/2011 à 23:54

Dis donc vous savez tout vous ? ; ) Pour info, le distributeur en question n’a rien décliné du tout et continue d’envisager bien au contraire très sérieusement les propositions qui lui sont faites depuis mai dernier, pardon mais il fallait que je rectifie. Ensuite, l’effet de surprise ou de curiosité escompté n’a jamais rien empêché, du moins en ce qui concerne le succès d’un film en salle visionné dans des conditions optimales. Enfin par coquetterie orthographique, vous semblez confondre le souffl-ET- :(instrument à vent par ex destiné au contraire à entretenir un feu donc un contre-sens, avec le souffl-E- qui peut retomber tel le soufflé au fromage).

Didi le 17/11/2011 à 10:27

Vous semblez bien informé vous aussi… De surcroît, vous ne signez même pas votre commentaire, même par un pseudonyme ! Je peux citer mes sources : le distributeur Aanna films, à qui l’on doit les derniers films indiens projetés au Gaumont Saint-Denis, avait laissé entendre, sur un commentaire (un article relatif à la projection de 7am arivu) qu’il avait fait une proposition à Eros, le distributeur de Ra.one, et que ce dernier ne l’avait pas retenue, préférant ne pas sortir le film en France (laquelle, en matière de projection de films indiens, se limite, ces derniers temps, à Saint-Denis). Quelles sont vos sources ?

lilipaule44 le 16/11/2011 à 20:18

Je ne suis pas " rassurée " qu’il ne passe pas à Paris, je comprend très bien les gens qui auraient aimé sa difusion en France, chacun ses goûts. Ceci est mon opinion et je respecte les avis de chacun :)

snake le 15/11/2011 à 07:00

les chiffres viennent de tomber… le film s’écroule sous la barre des 120Cr, score qu’avait précédemment réalisé Ready (remake de "Utthama puthiran" ) avec Salman khan*

*source : indiaglitz

lalita le 14/11/2011 à 16:20

La dernière photo d’SRK avec ses boucles est devenue la photo de mon profil sur facebook, c’est pour dire si elle est (ridiculement) culte !

Plus sérieusement, le 7 m’a l’air un peu généreux vu la critique. L’auteur a aimé certes, mais apparemment comme tout le monde, s’est un peu perdue entre tous les styles qu’essaient de brasser le film. Bref

Quant au box office indien, je lis tellement de débat sur le manque de fiabilité des chiffres que même le mot "officiel" me semble suspect.

Didine le 13/11/2011 à 00:32

Mon dieu que ce film a l’air nul…

Même SRK (dieu en somme ^^) ne me trainera pas devant ce probable navet. J’irais jusqu’à dire que j ai la sensation d’avoir vu ce film avant même de l’avoir vu (Production à la chaine -Red Chillies- oblige !)

Pour en revenir aux chiffres, n’oublions pas qu’il s’agit d’un des continents les plus peuplés dont le film a couvert un nombre de salles régionales maximal sans compter les anglo-saxons qui font office de bonus d’entrées ; que l’attente d’un public aussi fidèle à une personnalité est au moins à la hauteur de l’évènement (annoncé déjà depuis 3 ans - pour info, le dernier Bhansali par ex avait été programmé il y a deux ans pour être sorti un an plus tard) et forcé de se déplacer pour ce dernier. Et malgré un hypothétique pourcentage non négligeable de personnes adhérant fortement au film, je doute que dans les mois à venir, le film ne retombe tel un soufflé…

snake le 12/11/2011 à 15:41

ce que je trouve dommage, c’est que Ra-one bénéficie d’un style esthétique vraiment super ! mais que l’histoire soit si…abracadabrante…

surtout à une époque où les films de super héros ne manque plus à Hollywood ! il y en a 1 quasiment à toutes les saisons maintenant !

quand je pense qu’à l’époque on était heureux parce que tim burton avait "osé" faire un batman avec des acteurs, pareil pour les tortues ninjas… tout ça ne me rajeunit guère..

et dire qu’on attend déjà le remake de spiderman…j’ai l’impression qu’il est sorti hier !

°_°

Timoon le 12/11/2011 à 20:30

Sans l’avoir vu difficile de se faire une opinion lol.. Alors j’attends de voir…

Timoon le 12/11/2011 à 14:35

Merci pour ta réponse SNAKE.. En fait une chose est certaine pour moi depuis le début.. je reste persuadée qu’il aurait fallu un autre réalisateur derrière ce film…

clem le 12/11/2011 à 15:41

RA.one est un super-hit à l’étranger et un hit en Inde (sources indiafm.com ; times of india et wiki)

snake le 12/11/2011 à 15:43

"hit" certes… mais à quelle échelle ?….

clem le 12/11/2011 à 16:18

ben pour un budget de 130 crores en gagner 230 (box office mondial) sur 15 jours c’est plutôt pas mal non ?!

Timoon le 12/11/2011 à 20:19

Perso.. C’est ce que je pense et ces chiffres reviennent dans les sources officielles internationales…

snake le 12/11/2011 à 16:34

chacun balance un peu les chiffres qu’il veut.. :s donc je ne sais pas.

Timoon le 12/11/2011 à 12:45

Bonjour,

J’ai essayé de survoler un petit peu les passages où tu relates l’histoire car je me suis promise de garder le mystère de la découverte au cas où.. Mais c’est difficile quand on ne sait pas si la FRANCE comme ses voisins daignera le sortir sur grand écran… Des rumeurs parlent de l’année prochaine… Mais rien d’officiel donc.. En tout cas, j’ai largement apprécié ta critique très intéressante…

Et sinon j’ai une question pour Snake : est-ce qu’on peut parler d’un mauvais résultat au box office mondial quand on engrange 221 crores soit 44 millions d’euros en seulement 15 jours .. ? (les chiffres sont tombés hier).

snake le 12/11/2011 à 13:29

et donc pour répondre a ta question, oui les résultat sont mauvais. surtout quand il s’agit d’un film de srk, qui a profité d’une campagne publicitaire colossale, d’un budget dantesque, avec une apparition de Rajini, plus la voix de Akon… tout ça pour retomber a peu pres sur ces pattes… c’est moyen…

il ne faut pas oublier de prendre en compte le budget du film…

je cite : ’Ra. One’ - An ’above average’ success"*

indiaglitz source*

le 12/11/2011 à 13:24

il s’agit d’un film de SRK… et non d’un clampin sorti de je ne sais où, avec une énorme campagne publicitaire et un budget colossal…

=> j’ai déjà fais la moitié de ma réponse.

alors bien sure il ne faut pas croire à toutes les infos sur le net. SRK est un businessman avant tout. il s’arrangera pour qu’on en dise que du bien…

le film est sorti le 26 octobre il me semble… et a profité du long weekend de la toussaint. en 9 jours il a atteint 99crores, ce que Bodyguard a réalisé en seulement 5 jours. une réduction de 30 a 40% des projections en salles est prévu ce qui n’aidera pas le film a atteindre ses attentes.

une chose est certaine, le rêve de dépasser les 200crores totaux établit par 3 idiots ou 140Cr réalisé par bodyguard s’acheve bien vite.

sans parler du fait que le film est boudé par le public dans le sud de l’inde.

le reste c’est de la connerie. le public a le dernier mot. en dépit de mon avis, c’est tout une parti des spectateurs qui n’ont pas été convaincu par ce film…suffit de voir leur opinion a la sorti de la salle…

sur ce,

snake le 12/11/2011 à 09:36

j’ai pas du tout accroché à l’humour "Mr. Bean", et à l’histoire "larger than life"…quand on sait ce que sont les indiens au jeux-vidéos… et que dire de l’apparition de Rajini ? un hommage ? c’est plutôt une parodie. c’est tellement risible qu’on se demande si c’est vraiment lui.

que de déception en cette periode de Diwali….

avis très mitigé par le public, on aime ou pas.

c’est peut-être le pire film de sa carrière…et les résultat au box-office me rejoignent là-dessus.

le 12/11/2011 à 00:02

7/10 vraiment ? Je pense que tu aurais du aussi mettre une note pour la qualité des effets spéciaux qui je pense vont révolutionner le cinéma indien….Pour moi ce film n’a aucun defaut je n’ai pas vu passer le tps et j’attend impatiemment la suite

Claire-Mahi le 12/11/2011 à 09:44

Comme je le dis dans mon texte, je ne suis pas fan des films de super-héros. je suis peut-être passée à côté de cet aspect. J’ai exprimé mon ressenti, et j’ai ressenti des longueurs. Mais c’est intéressant de lire un avis différent, merci.