]]>

Retour sur le salon Bollywood On Light 2014

Publié vendredi 29 août 2014
Dernière modification mardi 26 août 2014
Article lu 236 fois

Par Charlène, Samantha

Dossier Bollywood On Light 2014
◀ Stands et animations
▶ Mannequin Bollywood : le rêve d’une journée

Préparation du stand

Samedi 22 février 2014, veille du très attendu salon Bollywood on Light. Nous nous rendons à l’Espace Lumière d’Épinay-sur-Seine, qui sera dédié le temps d’une journée à l’Inde et sa culture. Nous rejoignons les quelques intervenants déjà présents afin de préparer et installer leurs stands. Avec peu de temps devant nous pour tout installer, notre mannequin en herbe, Marine, nous quitte et part répéter pour le défilé Narkis Fashion. Armées de nos posters, la décoration du stand Fantastikindia devient la mission de la journée. Ficelle, scotch ou Patafix ? Telle est la question afin de tout faire tenir sans risque d’écroulement !

JPEG - 119.6 ko
Comment oublier l’affiche du gigantesque succès Chennai Express !

La bande-originale du film Gunday est diffusée, et nous continuons l’installation dans la bonne humeur. Pendant ce temps-là, les différents groupes de danse sont en pleine répétition, ce qui nous permet d’avoir un petit aperçu du grand show qui nous attend le lendemain.

Dimanche 23 février : le jour-J est arrivé !

Il est 9h30 quand nous arrivons au salon. Heureusement pour nous, l’Espace Lumière n’est pas très loin de chez nous et nous avons pu profiter de quelques heures de sommeil supplémentaires pour nous préparer à cette longue journée. Notre beau stand étant installé depuis la veille, nous attendons Marine qui doit nous remettre nos badges et les flyers qui habilleront notre table nappée de blanc et de vert.

En avance, nous profitons du calme avant la tempête afin d’aller dire bonjour à nos confrères et découvrir les autres stands en avant-première ! Retentit alors la voix de l’organisateur, Nihal Mougamadou, qui annonce l’ouverture des portes au public. Cette fois ça y est, Bollywood on Light commence enfin !

Les stands

Le salon, divisé en trois allées, nous en met plein la vue avec ses stands colorés aussi variés les uns que les autres. On y trouve de tout, que ce soit de la nourriture, des bijoux, du maquillage, des livres, des produits bien-être, de la maroquinerie, des jeux, des objets décoratifs ou encore des vêtements.

JPEG - 183.7 ko
Les stands aux mille couleurs de Bollywood On Light !

Sont présents artistes, auteurs, associations, entreprises, agences de voyage, boutiques et organismes humanitaires. Faire partie d’un tel regroupement d’acteurs réunis dans le but commun de promouvoir la culture indienne est une sensation grisante et nous emplit de fierté !

JPEG - 142 ko
Premiers arrivés, premiers servis ! Dans l’allée centrale, il n’y a pas (encore) foule !

La matinée est plutôt calme, ce qui n’est pas pour nous déplaire. En effet, c’est notre premier salon en tant que représentantes de Fantastikindia, une petite pression qui ne gâche en rien notre plaisir d’être présentes. Notre voisin de stand, l’Inde-en-ligne, vient nous dire bonjour, et plus tard, c’est avec d’autres exposants que nous faisons connaissance, notamment l’équipe de Radio Tentaal ou encore Rashmi Kant qui nous a offert durant la journée une performance singulière, celle d’un chant indien en français.

JPEG - 199.4 ko
Petite photo souvenir avec Rashmi Kant

Quand nos deux camarades, Señorita et Gandhi Tata, nous rejoignent en début d’après-midi, nous nous autorisons une petite ballade dans le salon. La foule s’est multipliée en quelques heures, mais il reste assez facile de se déplacer entre les stands.

Dans notre allée, nous pouvons admirer les bijoux-capsules de NOM qui deviennent des pendentifs très originaux avec les photos des plus belles actrices indiennes imprimées dessus. Nous continuons notre petit tour, et cette fois, nous pouvons revivre la venue de Shah Rukh Khan en France, à l’occasion de l’inauguration de sa statue de cire au musée Grévin, vidéo présentée sur ordinateur par Inde-en-ligne. S’en suit une dégustation de pâtisseries au melon, mélange atypique mais très bon, ainsi qu’une petite portion de riz basmati, stand qui a d’ailleurs beaucoup de succès !

Enfin, après avoir longuement hésité au stand des bijoux tenu par Rozenn de Roze Création, nous passons voir Aanna Films qui diffuse des bandes annonces et des clips sur leur écran. Nous apprenons à notre plus grand regret que certains albums, notamment celui de la magnifique bande-originale de Ram-Leela, étaient offerts mais de nombreux visiteurs ayant profité de l’offre avant nous, nous repartons bredouille.

JPEG - 123.8 ko
Le stand Aanna Films, l’un des plus visités

L’heure tourne, nous nous dirigeons vers notre stand quand on aperçoit un photoshoot qui commence juste derrière. C’est en effet ce que proposait Frame Production, stand positionné juste en face de celui de Narkis Fashion. Ce sont d’ailleurs ces derniers qui ont la gentillesse de prêter certains de leurs somptueux saris, ainsi que du maquillage et des bijoux, pour les jeunes femmes souhaitant passer à la postérité, vêtues comme des princesses.

Du côté de chez Fantastikindia, beaucoup s’arrêtent à notre stand, intrigués par nos posters. C’est celui de Veer-Zaara, un poster géant format cinéma, plutôt rare à trouver et qui fait notre petite fierté, qui rencontre le plus de succès. Certains reconnaissent aussi les plus grandes stars telles que Shah Rukh Khan, Deepika Padukone, Aishwarya Rai, Hrithik Roshan ou encore Dhanush et Vijay côté Kollywood. Chez les plus petits, les super-héros ont la côte avec Krrish et Ra.One, tandis que Ram-Leela attire plutôt le regard de la gent féminine. Nous ne comptons d’ailleurs plus le nombre d’intéressés par l’achat de l’un d’eux, malheureusement pas à vendre. Voilà qui était surtout l’occasion de parler cinéma avec quelques connaisseurs particulièrement enthousiastes, ou de présenter Fantastikindia à ceux qui n’y connaissaient pas grand chose et de leur présenter plus en profondeur le cinéma indien. Après cette journée, nous espérons vous avoir donné l’envie de vous plonger dans ce monde fantastique qu’est Bollywood !

Les animations

La journée se déroule au rythme des danses et des chants. Après une introduction des organisateurs, Au Paradis Indien, le salon est inauguré par une danse de Shanmidra. S’ensuivent des démonstrations des RC New Boys & Girls que l’on reverra d’ailleurs à plusieurs reprises un peu plus tard dans la journée.

JPEG - 153.7 ko
Shanmidra a inauguré le salon Bollywood On Light

Pour les stands situés sur les côtés (c’est-à-dire là où nous étions), il était impossible de voir la scène. Bien heureusement, des écrans géants étaient installés et nous permettaient de profiter du spectacle tout en vous accueillant sur le stand.

JPEG - 86.9 ko
Tout était prévu pour que chaque recoin du salon puisse garder un oeil sur ce qu’il se passait sur scène grâce aux écrans géants

En début d’après-midi, nos estomacs commencent à crier famine, et une pause déjeuner s’impose. Nous nous rendons donc à l’espace restauration duquel part une longue queue quelque peu démotivante. Il nous aura fallu trente minutes pour comprendre qu’il existait une autre file propre au staff. Au temps pour nous ! Une fois rassasiées de nos délicieux lassis à la mangue et nos byrianis, la journée poursuit sereinement son cours et cette fois, c’est les Waris Punjab Di et Indian Ocean qui entrent en scène. Le salon est à son apogée, la foule se masse dans l’allée centrale et certains n’hésitent d’ailleurs pas à danser et chanter (nous plaidons coupables).

JPEG - 107.7 ko
S’approcher de la scène n’était pas tâche aisée !

Les animations proposées mélangent avec brio tradition et modernité, le tout dans une ambiance très festive. Ce que nous avons préféré ce sont les troupes RC New Boys & Girls, Adaiyalaam et Indian Ocean. Ces groupes réunissant des dizaines de talents nous ont fait bouger sur les chansons les plus célèbres, et, immanquablement, nous nous organisons un petit duel de "qui reconnaîtra en premier le film dont la chanson est tirée ?".



Le défilé "Bollywood Dreams"

Nous arrivons enfin au moment tant attendu par le public, le défilé des collections Narkis Fashion. Tout comme son nom « Bollywood Dreams » pouvait le laisser présager, cette prestation nous fait rêver avec ses tenues toutes plus somptueuses les unes que les autres, où strass et paillettes font scintiller les tissus colorés des saris et autres lehenga cholie. Les jolies mannequins, certaines amatrices, d’autres habituées des rampes, font tourner les têtes avec grâce et beauté. Digne d’une fashion week, chaque tableau présente une actrice indienne, icône de mode : Deepika Padukone, Aishwarya Rai, Priyanka Chopra ou encore Katrina Kaif, à chacun sa petite préférence. Les tableaux débutent par une petite danse des Indian Ocean sur l’une des musiques les plus connues de l’actrice en question, puis les mannequins défilent par trois et nous présentent les créations Narkis Fashion.

Le clou du spectacle !

Malgré ce moment de toute beauté, le salon nous réservait encore une surprise avec un invité de marque ; le salon prend alors une tournure plus solennelle. Les Waris Punjab Di font leur entrée en grande pompe et escortent le premier secrétaire de l’Ambassade de l’Inde accompagné du maire d’Épinay jusqu’à la scène. Et si cette fois on pouvait penser que ce salon était terminé, Bollywood On Light n’avait pas encore abattu toutes ses cartes. Les Indian Ocean nous offrent en guise d’au-revoir un medley endiablé des musiques du Baadshah de Bollywood lui-même : Shah Rukh Khan ! "Marjaani", "Say Shava Shava", aucune chanson n’était inconnue au public. Et même chez la Fanta-team, nous avons créé notre petit flash mob personnel sur le rythme endiablé de "Deewangi Deewangi", la chanson culte aux trente stars tirée de l’excellent Om Shanti Om

JPEG - 102 ko
Sur le rythme de Deewangi Deewangi (Om Shanti Om), impossible de rester de marbre !

C’est des images plein les yeux, et sur le rythme d’un flash mob organisé avec le public, que nous quittons, presque à regret, ce salon à l’ambiance chaleureuse et où nous avons pu faire de nouvelles rencontres très enrichissantes. En tout cas l’année prochaine, nous serons là !

Making off de la journée en vidéo !

Commentaires
Pas encore de commentaires
Galerie