]]>

Sanam Re


Bande originale

Sanam Re
Gazab Ka Hai Yeh Din
Hua Hain Aaj Pehli Baar
Humne Pee Rakhi Hai
Kya Tujhe Ab Ye Dil Bataye
Tum Bin
Tere Liye
Chhote Chhote Tamashe

En savoir plus

Fiche IMDB
Page Wikipedia
La critique de Fantastikindia

Par Nady - le

Note :
(3/10)

Article lu 482 fois

Galerie

Rishi Kapoor est parfait dans le rôle cliché du grand-père affectueux, un brin facétieux avec la sagesse de son âge mais gardant le cœur d’un enfant (un peu comme dans Kapoor & Sons mais en moins bien). La complicité qu’il partage avec le petit-fils qu’il accompagne dans ses jeux d’enfant se regarde d’un œil tendre. On le voit guider le petit garçon et répondre aux questionnements candides et innocents sur l’amour. C’est mignon, plein de bons sentiments, il incarne le grand-père qu’on aimerait bien avoir.

Pulkit Samrat, l’acteur principal est énervant à souhait. Je ne saurai dire si c’est son rôle ou bien son jeu — certainement un mélange des deux —, mais le personnage est des plus antipathique ; il subit les événements, se laisse porter par l’action plutôt que de la faire… si ce n’est dans le twist final où il sert enfin à quelque chose.

Le triangle amoureux est d’une inutilité monumentale, c’est censé être l’obstacle, l’épreuve qui vient corser l’histoire, mais c’est surtout le prétexte pour insérer des scènes artificielles, aguichantes, et exposer la plastique d’Urvashi Rautela qui souffre d’un amour à sens unique pour un héros tout sauf appréciable.

Yami Gautam, loin d’être exceptionnelle, est celle qui sauve les meubles. Elle apporte un peu de fraîcheur et elle est la seule actrice à communiquer un semblant d’émotion. C’est bien dommage que l’on ignore tout de ses années loin du héros (en fait tout le film tourne autour du héros, comment ne pas avoir l’impression d’avoir un personnage principal égocentrique et égoïste ?), elle réapparaît de nulle part, pleine de vie et de légèreté, mais pour combien de temps ?

Sanam Re, loin des promesses du film romantique, est un long-métrage où les personnages passent leur temps à se fuir sans donner aucune explication, puis se courir après. Le réalisateur joue beaucoup trop sur le mélodrame et l’artificiel. Les ficelles du scénario sont grotesques, absolument pas crédibles, avec de nombreuses scènes peu utiles qui s’étirent en longueur et qui ennuient le spectateur. Seules les mélodies et l’esthétisme des séquences musicales sont plaisantes, il faut l’admettre. L’air de Sanam Re, la chanson titre, vous reste en tête et est plutôt agréable à l’oreille.

Commentaires
1 commentaire