]]>

Sanjay Leela Bhansali reprend du service

Publié jeudi 31 janvier 2013
Dernière modification jeudi 31 janvier 2013
News lue 403 fois

Par Gandhi Tata

Rubrique News
◀ Vijay sera le Thalaivaa
▶ Auditorium au Musée Guimet : Danses et Musiques 2013

Quand on évoque le cinéma de Sanjay Leela Bhansali, les deux mots qui viennent à l’esprit sont : étincelant et unique. Le réalisateur est considéré, en premier lieu, comme un esthète inspiré, capable de créer un univers original autour de son récit. Mais Sanjay Leela Bhansali ne se résume pas à Devdas ou Saawariya, son cinéma ne manque pas d’émotions et il l’a prouvé avec des films comme Khamoshi : The Musical et Black.

Le cinéaste nous revient après 3 ans d’absence, avec Ram Leela, qui sortira le 29 novembre 2013 et dont le visuel a été récemment dévoilé.


Longtemps promis à Kareena Kapoor, le rôle de Leela est finalement revenu à Deepika Padukone, qui collaborera pour la première fois avec le réalisateur. Leela aura pour Ram, Ranveer Singh, l’un des jeunes acteurs les plus prometteurs de sa génération, qui s’est fait un nom en seulement deux films : Band Baaja Baaraat et Ladies vs Ricky Bahl. On n’avait pas revu un casting aussi frais chez le cinéaste depuis Saawariya et ce couple, déjà très en vue, sera accompagné à l’écran de Richa Chadda qui a remporté le prix des critiques de la meilleure actrice en 2012, pour son excellente performance dans Gangs of Wasseypur.


Sanjay Leela Bhansali s’inspire souvent d’œuvres littéraires pour ses films et il en est de même pour Ram Leela, qui sera une énième relecture du classique de Shakespeare, Roméo et Juliette. Le visuel, ainsi que les premiers échos qui situent l’action du film au Gujarat, nous promettent une romance qui n’en oubliera pas d’être un masala, avec des scènes de bravoure, d’émotions, de violence, des séquences musicales et des chorégraphies endiablées. Pour Ram Leela, le cinéma de Sanjay Leela Bhansali semble lorgner du côté de Vishal Bhardwaj et de son Omkara, qui était l’adaptation d’Othello, une autre œuvre de Shakespeare. Le récent succès de Gangs of Wasseypur a du aussi l’influencer pour situer l’action de son film dans un milieu plus régional, voire rural.


Le réalisateur a beaucoup changé depuis Guzaarish qui fut un échec cuisant au BOX OFFICE, malgré les louanges des critiques. Sanjay Leela Bhansali s’est ensuite consacré à la production, avec notamment Rowdy Rathore, un masala bien bourrin, qui est tout simplement devenu le 3ième plus gros carton de l’année 2012. Riche de cet enseignement, il revient en 2013, avec un film plus populaire qui, on l’espère, redorera son blason.

Le visuel du film a été accueilli avec beaucoup d’enthousiasme et de nombreux journalistes y voyaient même la patte artistique du réalisateur. Mais il est amusant de constater que ce premier poster est étrangement similaire à celui de la série Revenge d’ABC, avec Emily VanCamp.



Commentaires
2 commentaires