]]>

Santosh Sivan

Fonctions : réalisateur, scénariste, directeur photo
Né le : 8 février 1964 (54 ans)
à : Trivandrum (Kerala)
Famille : marié, deux enfants, frère du réalisateur Sangeeth Sivan

En savoir plus

Fiche IMDB
Page Wikipedia
Liens : ici
La biographie de Fantastikindia

Par Ganesh - le 14 janvier 2006

Dernière mise à jour le 26 août 2014

Article lu 2087 fois

Galerie

Santosh Sivan est un grand nom du cinéma indien d’aujourd’hui et pas seulement en raison de ses associations avec de grands réalisateurs. Sa capacité à amplifier l’impact émotionnel d’un film par son travail de caméra lui a valu de nombreux prix.

Santosh Sivan est né à Chennai (Tamil Nadu). Son père, chef-opérateur et réalisateur de documentaires réputé, lui transmet très tôt le goût du cinéma et l’initie à la photographie. Santosh Sivan est encore au collège lorsqu’il réalise son premier film en super 8 mm. A l’âge de treize ans, il intègre l’Institut du Cinéma et de la Télévision Indien de Pune et réalise parallèlement plusieurs documentaires. En 1988, il réalise son premier court-métrage Story of Tiblu (60 minutes), film documentaire sur une tribu de l’Arunuchal Pradesh qui remporte le National Award (l’équivalent des Césars) du meilleur court-métrage de fiction.

En 1989 Santosh Sivan débute à Bollywood en tant que directeur de la photographie du film Raakh, ce qui lui vaut la reconnaissance critique. Il devient alors l’un des chef-opérateurs indiens les plus réputés et les plus courtisés, s’occupant dans les années 90 de la photographie de plus de quarante films (malayalam, tamoul ou hindi), dont cinq avec son réalisateur de prédilection Mani Ratnam : Dalapathi (1991), Kaalapani, Roja (1992), Iruvar (1997) et Dil se (1998). Une carrière couronnée de récompenses pour Perumthachan (1990), Kaalapani, Iruvar (National Awards) et Dil se. En 1992, Santosh Sivan réalise avec son frère Sangeet Sivan son premier film Yodha, remake du film d’Eddy Murphy Golden Boy, qui sera un énorme succès au sud de l’Inde.
Halo, son premier film en Hindi, qui raconte l’histoire d’une fillette de 7 ans à la recherche de sa poupée, lui vaut le Prix National du Meilleur Film pour enfants, en 1997. C’est avec la réalisation l’année suivante de Malli, le combat d’une vie (The Terrorist), inspiré de l’assassinat de Rajiv Gandhi par une femme kamikaze, qu’il obtient la reconnaissance internationale. L’histoire de cette terroriste de 19 ans est couronnée par les Prix Nationaux du Meilleur Film Tamoul et du Meilleur Montage ainsi que par de nombreux prix internationaux. L’acteur américain John Malkovitch qui a découvert le long métrage au Festival du Caire, littéralement emporté par l’ambiance et la force du film, a décidé de le parrainer et de participer à sa distribution dans les circuits Arts et Essais aux Etats-Unis, où le film a reçu un très bon accueil.

En 2001, Santosh Sivan met en scène son troisième film, Asoka, produit et interprété par la star Shah Rukh Khan. Le film raconte la vie - un peu romancée - du célèbre empereur bouddhiste Asoka qui fut le premier à unifier l’Inde.
Il officie en tant que chef-opérateur à l’échelle internationale sur le film Bride & Prejudice, réalisé par Gurinder Chadha dans la foulée du succès mondial de Bend It Like Beckham ainsi que sur le film Mistress of Spices réalisé le mari de cette drnière, Paul Mayeda Berges.
2005 est une année intéressante pour lui, artistiquement parlant, puisqu’il y réalise deux films qui ont été acclamés par la critique. Le premier, Ananthabhadram, tourné en malayalam, est un film ambitieux et très intéressant sur un sorcier pratiquant la magie noire et l’influence qu’il exerce sur les habitants d’un petit village du Kerala. Son second film la même année, dans un format plus court, est Navarasa. Plus social mais tout aussi peu conventionnel, il s’intéresse aux travestis dans l’Inde actuelle, à travers les yeux d’un petit enfant qui accompagne son oncle à un pélerinage où on célèbre un épisode de la mythologie hindoue où le dieu Rama s’était travesti. Le film est assez mal perçu en Inde mais remporte un joli succès dans les festivals internationaux, notamment celui de Lyon.

Santosh Sivan semble avoir pris le parti du cinéma d’auteur, et se concentre sur la réalisation, avec Before the Rains en 2007 et Tahaan en 2008, qui ont remporté un bon succès d’estime. Son dernier film est Urumi, un film d’époque en tamoul et malayalam se déroulant au 15ème siècle sur un complot visant l’assassinat de Vasco de Gama, avec Prithviraj et Genelia D’Souza.

Commentaires
Pas encore de commentaires
Filmographie

Réalisateur :

2011 - Urumi avec Prithviraj, Prabhu Deva, Genelia D’Souza,

2008 - Tahaan avec Rahul Bose, Victor Banerjee et Anupam Kher

2007 - Before The Rains avec Rahul Bose, Nandita Das

2005 - Ananthabhadram avec Prithviraj, Kavya Madhavan, Riya Sen et Manoj K. Jayan - Musique de M.G. Radhakrishnan

2004 - Navarasa avec Swetha, Ejji K Umamahesh, Apeksha Bhat, Khushbu, Bobby Darling

2003 - Asoka avec Shah Rukh Khan, Kareena Kapoor - Musique d’Anu Malik

1999 - The Terrorist avec Ayesha Dharker

1998 - Malli, le combat d’une vie avec Ayesha Dharkar - Musique de Rajamani

Directeur de la photographie :

2010 - Raavanan (tamoul) - Mani Ratnam - Aishwarya Rai, Vikram, Prithviraj

2010 - Raavan (hindi) - Mani Ratnam - Aishwarya Rai, Abhishek Bachchan, Vikram

2005 - Mistress of Spices - Paul Mayeda Berges - Aishwarya Rai, Dylan McDermott - Craig Pruess

2004 - Bride and Prejudice (Coups de Foudre à Bollywood) - Gurindher Chadha - Aishwarya Rai, Martin Henderson - Musique d’Anu Malik

2003 - Meenaxi - M.F.Hussain - Tabu, Kunal Kapoor- Musique de AR Rahman

2003 - Tehzeeb - Khalid Mohammed - Urmila Mantdokar, Shabana Azmi, Arjun Rampal - Musique de AR Rahman

2000 - Phir Bhi Dil Hai Hindustani - Aziz Mirza - Shahrukh Khan, Juhi Chawla - Musique de Jatin Lalit

2000 - Fiza - Khalid Mohammad - Hritikh Roshan, Karisma Kapoor - Musique de Ranjit Barot

2000 - Pukar - Rajkumar Santoshi - Anil Kapoor, Madhuri Dixit - Musique de AR Rahman

1998 - Dil se - Mani Ratnam - Shahrukh Khan, Manisha Koirala - Musique de AR Rahman

1997 - Iruvar - Mani Ratnam - Mohanlal, Prakash Raj, Aishwarya Rai - Musique de AR Rahman

1992 - Roja - Mani Ratnam - Arvind Swamy, Madhubala - Musique de AR Rahman

1991 - Thalapaty - Mani Ratnam - Rajni Kanth, Mammooty - Musique d’Ilayraja