]]>

Shah Rukh Khan n’est pas Ra.One !

Publié mardi 18 janvier 2011
Dernière modification mardi 25 janvier 2011
News lue 1247 fois

Par Gandhi Tata

Rubrique News
◀ Soirée de prestige aux couleurs de l’Inde le 23 janvier
▶ Abhay Deol dans Z

Pas de panique ! Le film-événement d’Anubhav Sinha est toujours d’actualité, mais le premier visuel a été dévoilé avec un Shah Rukh présenté comme G.One.


Le poster du film génère beaucoup de questions et entretient le buzz autour de cette grosse production attendue pour octobre 2011.

Shah Rukh est G.One, Arjun Rampal est Ra.One et leur affrontement sera arbitré par un duo de charme : Kareena Kapoor et Shahana Goswami.

Ra.One, à l’intar de Endhiran, verra des techniciens, cascadeurs et artistes hollywoodiens officier pour les effets spéciaux, les chorégraphies martiales ou encore la musique.


C’est justement le compositeur oscarisé, Hans Zimmer, qu’on a récemment vu à l’œuvre dans Inception, qui se chargera de la bande originale. Côté musique, les hostilités ne s’arrêteront pas là, car on aura droit à un monstrueux trio de compositeurs hindi-tamoul : Vishal-Shekar et Ilaiyaraja. On ne sait pas trop ce que ça donnera, mais le duo Vishal-Shekar a toujours été efficace avec un style éclectique dans des B.O. devenues incontournables : Om Shanti Om, Zinda ou encore le cultissime Musafir. Enfin, Ilaiyaraja est sans aucun doute l’une des légendes de la scène musicale indienne à l’instar d’un R.D. Burman et, pour beaucoup, supérieur à A.R. Rahman. La présence du chanteur Akon sur cette bande son n’est pas anodine et en dit long sur les prétentions internationales de Ra.One.


Tout cela paraît parfait, mais il y a tout de même des ombres au tableau. A commencer par le réalisateur, Anubhav Sinha, qui n’est ni plus ni moins qu’un des pires tâcherons du cinéma hindi. Souvenez-vous, les bouses affligeantes comme Cash ou Dus, c’était lui ! Vu la médiocrité du technicien, on se demande si Shah Rukh Khan n’avait pas besoin d’un pantin ou d’un assistant-réalisateur pour faire ses propres débuts de metteur en scène.

Pour finir, Ra.One semble grossièrement s’inspirer d’un super-héros de DC Comics nommé Black Lightning (L’éclair noir). Black Lightning alias Jefferson Pierce, est un des premiers super-héros noirs qui fit son apparition chez DC, à la fin des années 70. Athlète de haut niveau, il a la faculté de manipuler l’électricité, voler et maîtriser les arts martiaux. Visez l’éclair noir et G.One, la ressemblance est frappante.


Commentaires
8 commentaires