]]>

Shah Rukh Khan n’est pas Ra.One !

Publié mardi 18 janvier 2011
Dernière modification mardi 25 janvier 2011
News lue 1299 fois

Par Gandhi Tata

Rubrique News
◀ Soirée de prestige aux couleurs de l’Inde le 23 janvier
▶ Abhay Deol dans Z

Pas de panique ! Le film-événement d’Anubhav Sinha est toujours d’actualité, mais le premier visuel a été dévoilé avec un Shah Rukh présenté comme G.One.


Le poster du film génère beaucoup de questions et entretient le buzz autour de cette grosse production attendue pour octobre 2011.

Shah Rukh est G.One, Arjun Rampal est Ra.One et leur affrontement sera arbitré par un duo de charme : Kareena Kapoor et Shahana Goswami.

Ra.One, à l’intar de Endhiran, verra des techniciens, cascadeurs et artistes hollywoodiens officier pour les effets spéciaux, les chorégraphies martiales ou encore la musique.


C’est justement le compositeur oscarisé, Hans Zimmer, qu’on a récemment vu à l’œuvre dans Inception, qui se chargera de la bande originale. Côté musique, les hostilités ne s’arrêteront pas là, car on aura droit à un monstrueux trio de compositeurs hindi-tamoul : Vishal-Shekar et Ilaiyaraja. On ne sait pas trop ce que ça donnera, mais le duo Vishal-Shekar a toujours été efficace avec un style éclectique dans des B.O. devenues incontournables : Om Shanti Om, Zinda ou encore le cultissime Musafir. Enfin, Ilaiyaraja est sans aucun doute l’une des légendes de la scène musicale indienne à l’instar d’un R.D. Burman et, pour beaucoup, supérieur à A.R. Rahman. La présence du chanteur Akon sur cette bande son n’est pas anodine et en dit long sur les prétentions internationales de Ra.One.


Tout cela paraît parfait, mais il y a tout de même des ombres au tableau. A commencer par le réalisateur, Anubhav Sinha, qui n’est ni plus ni moins qu’un des pires tâcherons du cinéma hindi. Souvenez-vous, les bouses affligeantes comme Cash ou Dus, c’était lui ! Vu la médiocrité du technicien, on se demande si Shah Rukh Khan n’avait pas besoin d’un pantin ou d’un assistant-réalisateur pour faire ses propres débuts de metteur en scène.

Pour finir, Ra.One semble grossièrement s’inspirer d’un super-héros de DC Comics nommé Black Lightning (L’éclair noir). Black Lightning alias Jefferson Pierce, est un des premiers super-héros noirs qui fit son apparition chez DC, à la fin des années 70. Athlète de haut niveau, il a la faculté de manipuler l’électricité, voler et maîtriser les arts martiaux. Visez l’éclair noir et G.One, la ressemblance est frappante.


Commentaires
8 commentaires
En réponse à noella - le 21/01/2011 à 14:46

le film traite d’un superhéros type superman , spiderman etc issu des comics américains … le fait d’avoir choisi un super héros black est une première !Le but n’était pas d’en créer un : et comme pour certains tout ce qui n’est pas "blanc" est "noir" , ce qui met dans un même sac toute personne "mat" de peau ? Bref cette première d’un film d’un héros de type comics "black" mais produit et réalisé en Inde est un choix judicieux et ironique comme le témoigne aussi les yeux bleus.Un humour à la Takeshi Kitano comme dans Zatoichi avec les yeux bleus pour l’image finale !On ne parlerait jamais des "prétentions " à l’internationale d’un film d’hollywood, parce que pour tout le monde cet internationalisme va de soit, même si c’est autant une stratégie politique et économique qui s’est mise en place progressivement ,pourtant que le premier pays producteur de films pense "international" c’est "une prétention" … alors que cela semble plus que logique . Wait and see , d’autant plus que Shah Rukh Khan a surtout une idée très précise et une ambition très personnelle sur le public visé .Et qu’effectivement il porte ce film avec "enthousiasme" !

Laissez un commentaire :

le 24/03/2011 à 15:06

Euh je me souviens qu’un certains Hrithik Roshan avait aussi des prétentions internationales … qui se sont présentées sous le forme d’un film foireux et d’une certaine Barabara Mori alias Rubi (héroïne de télénovelas) au festival de Cannes. Donc faut se méfier des ambitions Hollywoodiennes de B-wood… même si le 1er trailer de Ra-One n’est pas merdique…

noella le 21/01/2011 à 14:46

le film traite d’un superhéros type superman , spiderman etc issu des comics américains … le fait d’avoir choisi un super héros black est une première !Le but n’était pas d’en créer un : et comme pour certains tout ce qui n’est pas "blanc" est "noir" , ce qui met dans un même sac toute personne "mat" de peau ? Bref cette première d’un film d’un héros de type comics "black" mais produit et réalisé en Inde est un choix judicieux et ironique comme le témoigne aussi les yeux bleus.Un humour à la Takeshi Kitano comme dans Zatoichi avec les yeux bleus pour l’image finale !On ne parlerait jamais des "prétentions " à l’internationale d’un film d’hollywood, parce que pour tout le monde cet internationalisme va de soit, même si c’est autant une stratégie politique et économique qui s’est mise en place progressivement ,pourtant que le premier pays producteur de films pense "international" c’est "une prétention" … alors que cela semble plus que logique . Wait and see , d’autant plus que Shah Rukh Khan a surtout une idée très précise et une ambition très personnelle sur le public visé .Et qu’effectivement il porte ce film avec "enthousiasme" !

Madhurifan le 21/01/2011 à 15:45

"On ne parlerait jamais des "prétentions " à l’internationale d’un film d’hollywood, parce que pour tout le monde cet internationalisme va de soit,"

A mon avis, à Hollywood, ils se foutent de l’international. Les mentalités européenne, australienne et d’autres contrées qui peuvent rapporter du fric sont tellement formatées par le ciné US que tout film américain est international par essence. Donc, il n’y a aucune "prétention", il y a une facilité.

Pour moi c’est un peu comme s’il y avait une "prétention" à parler anglais. On peut aller partout dans le monde, si on parle anglais on se fait comprendre. Aucun effort à faire. Par contre si tu ne parles que français, là il faut faire des efforts.

Et ces efforts sont ceux que fait le ciné hindi (mais pas celui du sud) pour aller piquer des ronds dans les pays sons "influence" US. Quitte à perdre son originalité. Heureusement, pour l’instant, ça ne donne pas grand chose.

Maya le 19/01/2011 à 09:37

Super la news digne d’un détective, GT ! moi ça me plaît bien la référence au 1er super héros noir, il fallait la trouver, et visuellement - en tout cas sur l’affiche, c’est très réussi.

Madhurifan le 18/01/2011 à 11:19

"La présence du chanteur Akon sur cette bande son n’est pas anodine et en dit long sur les prétentions internationales de Ra.One ."

Tu as résumé. On peut donc s’attendre au pire. Et je ne parle pas du jeu de mots "chanteur Akon"…

Candice le 19/01/2011 à 02:27

Akon c’est quand même un des rares rappeurs US qui sache chanter et qui ait une belle voix lorsqu’il chante !

Ses chansons ne sont d’ailleurs pas toutes si mauvaises, moi c’est plutôt son personnage qui me rebute profondément ( polygame, qui donne une vision extrêmement machiste de l’islam et de l’Afrique, se prend pour un gangster… )

Bolly fever le 18/01/2011 à 13:08

Pareil, je m’attend au pire, même avec SRK…

PAGE le 18/01/2011 à 09:44

WOuaw !!! Hans Zimmer ! ? Ilayaraja ?!! Srk ?!!! Ca va déchirerrrrrrrr !!!!!!!!!!!!!!!!