]]>

Sharmila Tagore

Fonction : actrice
Née le : 8 décembre 1944 (73 ans)
à : Hyderabad (Inde britannique)
Nationalité : indienne
Famille : arrière-petite-fille du poète Rabindranath Tagore, mariée au nawab de Pataudi, Mansur Ali Khan. Mère de Saif Ali Khan et Soha Ali Khan, acteurs, et de Saba Ali Khan, styliste en joaillerie.

En savoir plus

Fiche IMDB
Page Wikipedia
Liens : rediff.com
La biographie de Fantastikindia

Par Maya - le 6 mai 2009

Dernière mise à jour le 26 novembre 2014

Article lu 5476 fois

Galerie

L’histoire de Sharmila ressemble à un conte de fée : elle commence sa carrière à l’âge de 12 ans et demi avec le cinéaste indien le plus connu au monde, Satyajit Ray, puis se tourne vers le cinéma hindi et devient une icône des années 1960 et 70, toujours adulée cinquante ans plus tard, symbole d’une féminité à la fois exacerbée et moderne.
Au sommet de sa carrière, elle épouse en 1969 un champion de cricket, "Tiger" Mansoor Ali Khan, également prince de la principauté de Pataudi. Bien que devenue princesse et mère de trois enfants, nés entre 1970 et 1978, Sharmila continue à tourner. Même si bien sûr elle tourne moins souvent qu’à la "grande époque", elle était encore récemment la reine d’Eklavya. Sa fille Soha Ali Khan poursuit une carrière honorable d’actrice, et son fils Saif Ali Khan est devenu à son tour une star. Un bel itinéraire, qui se poursuit puisqu’elle est ambassadrice de l’Unicef, et en 2009 membre du jury du Festival de Cannes.

JPEG - 34.7 ko
An Evening in Paris

Sa carrière commence avec Le Monde d’Apu puis Devi de Satyajit Ray, où à 13 ans à peine elle interprète le rôle-titre d’une jeune fille que la ferveur populaire prend pour l’incarnation d’une déesse. Elle tournera trois autres films avec ce grand réalisateur. A 18 ans Sharmila se tourne vers le cinéma hindi et tourne Kashmir Ki Kali, où on admire plus sa beauté que son talent. Mais elle gagne l’estime du grand public avec le rôle-titre d’Anupama de Hrishikesh Mukherjee en 1966, puis avec An Evening in Paris en 1967, avec Shammi Kapoor.

JPEG - 31.4 ko
An Evening in Paris

Ce film, et notamment la chanson Akele akele kahan ja rahe ho, la propulse icône glamour, statut qu’elle partage avec Mumtaz.
Ses cils immenses, son eye-liner appuyé, ses costumes occidentaux, ses coiffures choucroutées, ses fossettes, sa gestuelle même, deviennent un véritable courant de mode. Elle pose pour un magazine en bikini, sans se poser trop de questions, contente d’être une fois de plus à la pointe de la mode, et constate alors les limites de la popularité : trop c’est trop, l’Inde traditionnelle la couvre de reproches (le mot est faible), cette jeune actrice a un tel ascendant sur les jeunes filles de son époque que l’on craint l’épidémie de bikinis sur les plages…

JPEG - 33.2 ko
Le bikini qui fit scandale, en 1966

Cet épisode est symbolique de l’attitude non conventionnelle de Sharmila Tagore, qui se préoccupe très peu de ce qui se fait ou pas, et poursuit son chemin. Elle y gagne cependant le qualificatif de sex-symbol, qui ne reflète pas les qualités d’actrice de la jeune femme, et ne plaît pas vraiment à la descendante de Rabindranath Tagore, poète mondialement connu.

JPEG - 7.1 ko
Aradhana

Heureusement en 1969 elle remporte le filmfare award de la meilleure actrice avec Aradhana, un vrai beau rôle dans un vrai beau film, aux antipodes du sex-symbol, où elle incarne une femme de 17 à 60 ans (la chanson Mere sapnon ki rani kab aayegi tu est devenue un classique). Elle se marie la même année, après s’être convertie à la religion musulmane. Elle prend alors le nom d’Ayesha Sultana et donne naissance en 1970 à Saif Ali Khan.
Mais elle n’arrête pas pour autant sa carrière. Le couple qu’elle forme à l’écran avec Rajesh Khanna a un grand succès et elle tourne avec lui dix films, dont Amar Prem (71), aussi atypique que romantique, et le très réputé Aavishkar (73) où, peu maquillée, elle incarne une femme qui essaie de sauver son mariage.

Elle joue également beaucoup avec Shashi Kapoor : sept films communs, dont Waqt et Aa Gale Lag Jaa, resté un classique.

Le milieu des années 70 amène un changement de style : Amitabh Bachchan remplace Rajesh Khanna à la tête du box-office, et le glamour s’appelle maintenant Zeenat Aman ou Parveen Babi. Sharmila Tagore tourne trois films avec Amitabh, sans grand succès. Sharmila a 30 ans, l’âge fatidique ! Après Mausam de Gulzar et un national award de la meilleure actrice, en 1975, elle repart dans sa principauté de Pataudi près de Delhi, et donne naissance à ses deux filles.

JPEG - 17 ko
Sharmila et son époux

L’essentiel de sa carrière est derrière elle, mais Sharmila Tagore ne quitte jamais complètement la scène. On la voit en 2007 dans Eklavya, en 2009 dans 8x10 Tasveer, en 2010 dans Break Ke Baad.
Elle soutient de nombreuses causes, elle est également présidente de la commission de censure du cinéma depuis plusieurs années, et n’a pas perdu son indépendance d’esprit : à un ministre qui demandait qu’on s’abstienne d’utiliser des scènes d’ébriété comme élément comique à l’écran, elle a répondu "qu’il ferait mieux de s’occuper des problèmes réels".

JPEG - 38.4 ko
Sharmila et sa fille Soha
Commentaires
4 commentaires
Filmographie sélective

2010 - Break Ke Baad de Danish Aslam avec Imran Khan et Deepika Padukone. Musique de Vishal-Shekhar

2009 - 8x10 Tasveer de Nagesh Kukunoor avec Akshay Kumar et Ayesha Takia. Musique de Salim-Sulaiman

2007 - Eklavya de Vidhu Vinod Chopra, avec Amitabh Bachchan, Saif Ali Khan, Vidya Balan, Sanjay Dutt. Musique de Shantanu Moira

2005 - Viruddh de Mahesh Manjrekar, avec Amitabh Bachchan, John Abraham, Sanjay Dutt. Musique d’Ajay Atul

2003 - Shubho Mahura de Rituparno Ghosh, avec Rakhee Gulzar et Nandita Das

2000 - Dhadkan de Dharmesh Darshan, avec Akshay Kumar, Shilpa Shetty, Mahima Chaudhry. Musique de Nadeem Shravan

1999 - Mann de Indra Kumar, avec Aamir Khan et Manisha Koirala. Musique de Sanjeev Darshan

1991 - Mississippi Masala de Mira Nair, avec Denzel Washington, Roshan Seth et Mohan Agashe. Musique de L. Subramaniam

1975 - Mausam de Gulzar, avec Sanjeev Kumar. Musique de Salil Chouwdhury et Madan Mohan

1975 - Khushboo de Gulzar avec Waheeda Rehman, Hema Malini, Farida Jalal, Jeetendra. Musique de RD Burman

1975 - Chupke Chupke de Hrishikesh Mukherjee, avec Dharmendra et Amitabh Bachchan. Musique de SD Burman

1973 - Aa Gale Lag Jaa de Manmohan Desai, avec Shashi Kapoor. Musique de RD Burman

1973 - Daag : A Poem of Love de Yash Chopra, avec Rajesh Khanna, Rakhee Gulzar. Musique de Laxmikant-Pyarelal

1972 - Dastaan de BR Chopra, avec Dilip Kumar, Prem Chopra.

1971 - Amar Prem de Shakti Samanta, avec Rajesh Khanna. Musique de RD Burman

1969 - Aradhana de Shakti Samanta, avec Rajesh Khanna, Farida Jalal. Musique de RD Burman

1967 - An Evening in Paris de Shakti Samanta, avec Shammi Kapoor. Musique de Laxmikant-Pyarelal

1966 - Nayak de Satyajit Ray, avec Uttam Kumar. Musique de Satyajit Ray

1966 - Anupama de Hrishikesh Mukherjee, avec Dharmendra, Shashikala. Musique de Hemant Kumar

1965 - Waqt de Yash Chopra avec Sunil Dutt, Shashi Kapoor, Raaj Kumar. Musique de Ravi

1964 - Kashmir ki Kali de Shakti Samanta, avec Shammi Kapoor. Musique de OP Nayyar

1960 - Devi de Satyajit Ray, avec Chaabi Biswas, Soumitra Chatterjee. Musique d’Ali Akbhar Khan

1959 - Apur Sansar/Le Monde d’Apu de Satyajit Ray, avec Soumitra Chatterjee. Musique de Ravi Shankar