]]>

Six films de Satyajit Ray à l’Institut Lumière de Lyon

Publié samedi 22 novembre 2014
Dernière modification samedi 22 novembre 2014
News lue 189 fois

Par Alineji

Rubrique News
◀ Guru Dutt à Amiens
▶ [Edit 23/11] Sortie de Vanmham - Vengeance

Du 12 novembre au 7 janvier 2015, l’Institut Lumière rend hommage à Satyajit Ray, figure du cinéma indien mondialement célébrée. A travers une œuvre nourrie par la littérature et la musique, il a exploré la culture de son pays et ses mutations, et parcouru avec passion le visage de ses acteurs…

Ce sont, au total, six films superbement restaurés de Satyajit Ray, qui sont projetés en alternance :

La Grande ville (Mahanagar), de 1963
(2h11, Noir & Blanc, avec Anil Chatterjee, Madhabi Mukherjee, Jaya Bhaduri)

Subrata, modeste employé, peine à subvenir aux besoins de sa famille. Afin d’améliorer le quotidien, sa femme Arati part en ville chercher du travail, malgré la réprobation de son beau-père, professeur retraité… Considéré comme le premier film contemporain de Satyajit Ray, une œuvre charnière sur le travail et la vie de famille d’une femme indienne.
Me 3/12 à 16h30 - Je 4/12 à 16h15 - Ve 5/12 à 16h45 - Sa 6/12 à 18h30

Charulata, de 1964
(1h57, Noir & Blanc, avec Soumitra Chatterjee, Madhabi Mukherjee, Sailen Mukherjee)

Bhupati, jeune éditeur, délaisse son épouse Charulata. Il demande à son cousin Amal d’aider Charulata pour stimuler ses talents artistiques. Petit à petit, Charulata est bouleversée par l’irruption de nouveaux sentiments… Œuvre sensuelle et lyrique, Charulata est un magnifique portrait de femme, se débattant entre aliénation et émancipation.
Je 13/11 à 19h (la soirée d’ouverture a été présentée par Mokhtar Maouaz) - Ve 14/11 à 14h30 - Sa 15/11 à 16h - Me 19/11 à 19h

Le Lâche (Kapurush) de 1965
(1h14, Noir & Blanc, avec Soumitra Chatterjee, Madhabi Mukherjee, Haradhan Banerjee)

Amithab, scénariste, tombe en panne de voiture dans la campagne. Il est hébergé par un planteur de thé dont l’épouse est Karuna, une femme qu’il a autrefois aimée, mais qu’il n’a pas su ou pas voulu garder… Loin de l’humanisme récurrent des films de Ray, cette œuvre plus sombre traite avec émotion de l’espoir menteur des retrouvailles des amours perdues.
Ma 18/11 à 19h (Salle 2) - Je 20/11 à 17h - Ve 21/11 à 14h30 - Sa 22/11 à 16h30

Le Saint (Mahapurush), de 1965
(1h05, Noir & Blanc, avec Charuprakash Ghosh, Robi Ghosh, Prasad Mukherjee)

Un faux saint abuse de la crédulité d’un père et de sa fille, Buchki. Satya, fiancé de Buchki, va tout faire pour récupérer sa bien-aimée et confondre l’imposteur… A travers une comédie racontant les efforts surhumains d’un charlatan pour trouver de nouvelles supercheries, Satyajit Ray se moque ici des croyances populaires indiennes.
Je 18/12 à 19h - Ve 19/12 à 19h - Sa 20/12 à 16h30 - Ma 23/12 à 16h30 - Ma 23/12 à 17h45

Le Héros (Nayak), de 1966
(2h, Noir & Blanc, avec Uttam Kumar, Sharmila Tagore, Bireswar Sen)

Une star de cinéma voyage jusqu’à Dehli pour recevoir un prix couronnant sa carrière. En prise à des angoisses existentielles, il rencontre une jeune journaliste, qui ne partage pas l’enthousiasme de l’opinion publique sur son travail… Portrait d’une célébrité dont le succès lui est monté à la tête. Le film, qui réunit deux grandes vedettes, fut récompensé en Inde et à Berlin.
Ma 9/12 à 21h - Je 11/12 à 17h - Ve 12/12 à 14h30 - Ma 16/12 à 16h45

Le Dieu éléphant (Joli Baba Felunath), de 1978
(1h52, couleur, avec Soumitra Chatterjee, Siddharta Chatterjee, Santosh Dutta)

Le détective Feluda, accompagné d’un jeune assistant et d’un ami auteur de polars, doit retrouver une statue de Ganesh de grande valeur disparue à Bénarès. Ses soupçons se portent rapidement sur un dangereux gangster… Un polar humoristique et attachant, jalonné de nombreux rebondissements. Une autre facette de l’œuvre prolixe et protéiforme de Satyajit Ray.
Me 26/11 à 17h - Je 27/11 à 19h - Ve 28/11 à 21h30 - Ma 2/12 à 17h30

Tous ces films sont réédités et distribués par la société Acacias films. Un petit regret et une suggestion à l’attention de cette dynamique maison qui rend de nouveau disponibles de nombreux chefs-d’œuvre du cinéma : qu’elle édite enfin en DVD l’autre comédie de Satyajit Ray, Goopy et Bagha (Goopy gyne Bagha byne), visible uniquement à l’occasion de quelques rares festivals.

Pour plus de renseignements, RDV sur le site de l’Institut Lumière. Vous pouvez aussi vous y rendre directement :

Institut Lumière
25 rue du Premier - Film
BP 8051
69352 - Lyon Cedex 08
Tél. 04 78 78 18 95 / Fax. 04 78 78 18 94

Commentaires
Pas encore de commentaires