]]>

Sonam Kapoor

Fonction : actrice
Née le : 9 juin 1985 (32 ans)
à : Bombay
Nationalité : indienne
Famille : Fille de l’acteur Anil Kapoor et cousine d’Arjun Kapoor. Célibataire.

En savoir plus

Fiche IMDB
Page Wikipedia

Films notables

Raanjhanaa
Delhi-6
Mausam
Khoobsurat
Neerja
La biographie de Fantastikindia

Par Surya - le 5 mai 2016

Dernière mise à jour le 9 janvier 2017

Article lu 412 fois

Galerie

Si certains ne sont pas prédestinés à devenir acteurs, ou plus simplement à travailler dans un monde aussi vaste que celui du cinéma, d’autres en revanche n’ont aucune autre vocation.

En effet, quand on est issue d’une famille qui n’est composée que de grands noms du cinéma indien son chemin est tout tracé dès sa naissance. On peut dire que de ce côté-là Sonam Kapoor est plutôt bien tombée. A sa naissance, le 9 juin à Bombay, qui aurait imaginé qu’elle suivrait les traces de son père, l’acteur Anil Kapoor ? Mais elle grandit baignée dans le monde du cinéma, auprès de ses oncles, le célèbre producteur Boney Kapoor (qui épousera l’actrice Sridevi en 1996), l’acteur Sanjay Kapoor et le producteur Sandeep Marwah ; sans oublier son cousin, l’acteur Arjun Kapoor, avec qui elle a passé toute son enfance.

D’une famille de trois enfants, Sonam est l’aînée. Elle a une petite sœur, Rhéa, et un petit frère, Harshvardhan. Lorsqu’elle a grandi, c’est à l’école Arya Vidya Mandir à Juhu, Bombay, qu’elle a fait une partie de ses études, puis elle a rejoint le United World College of South East Asia où elle a étudié le théâtre et l’histoire chinoise, en plus d’avoir reçu une formation en danse indienne classique (appelée khathak) et latino-américaine. Elle a également un excellent bagage linguistique puisqu’elle parle l’anglais, le hindi et le pendjabi. Enfin, à l’université de Bombay, elle obtient un diplôme en sciences politiques et économiques. Malgré ces réussites, Sonam souhaite devenir actrice. Ce choix, qui n’est pas pour déplaire à son père, n’est pourtant pas approuvé par sa mère qui préférerait que sa fille se plie plus aux traditions et, par conséquent, qu’elle se marie et qu’elle calme ses ardeurs surdimensionnées. Mais Sonam persiste et signe.

Ses premiers pas dans le cinéma indien se sont faits en tant qu’assistante au côté de celui qui lui donnera, deux ans plus tard, son premier rôle dans un film : Sanjay Leela Bhansali. C’est, en effet, sur le tournage de Black, sorti en 2005, que notre jeune novice découvre le milieu.

En 2007, elle entame donc officiellement sa carrière d’actrice dans le film Saawariya avec, comme partenaire, Ranbir Kapoor, débutant également. Pour parfaire son rôle et sa performance, elle est allée jusqu’à perdre 30 kilos ! Même si le film lui-même ne déferle pas la chronique, le jeu de la jeune femme est remarqué par les critiques… et la conduira, en 2009, à donner la réplique à Abhishek Bachchan, dont la famille n’est pas moins célèbre, dans Delhi 6 de Rakeysh Omprakash. Elle y tient le personnage de Bittu Sharma, une jeune delhiite à l’esprit indépendant et volontaire. La presse et le public jugent ce film très moyen, mais là encore la performance de la jeune femme est plus qu’appréciée. Rajeev Masand, critique, va même jusqu’à dire : « Sonam Kapoor est la révélation de Delhi 6. Elle est une interprète dynamique, instinctive et sans complexes, ce qui n’est pas conventionnel pour un premier rôle féminin. »

L’année suivante, elle tourne le premier film de sa jeune carrière qui connaît un franc succès au box-office : I Hate Luv Storys de Punit Malhotra avec Imran Khan. Elle enchaîne, la même année, avec un film produit par son père : Aisha, une adaptation du mémorable roman de Jane Austen Emma. Elle y partage l’affiche avec Abhay Deol.

En 2011, elle tourne Mausam de Pankaj Kapoor avec Shahid Kapoor. Malheureusement, le film ne parvient à convaincre ni les critiques ni les spectateurs. Elle ne se décourage pas pour autant et poursuit avec Thank You, d’Anees Bazmee, qui connaîtra un énorme succès. Elle y retrouve Akshay Khumar avec lequel elle avait déjà joué, en 2009, dans Come on Pappu dirigé par David Dhawan, mais pour des raisons inconnues le film n’avait pas abouti.

2012 marque, pour elle un nouvel échec critique et commercial avec le film Players de Mustan Burmawalla dans lequel jouent notamment Bipasha Basu et Abhishek Bachchan. Cependant, Sonam Kapoor ne désespère pas car les deux années suivantes sont un tournant dans sa carrière. En 2013, le succès est au rendez-vous grâce au film d’Anand L. Rai Raanjhnaa où elle partage l’affiche avec Dhanush et où elle retrouve Abhay Deol.

Un an plus tard, le film Khoobsurat, de Shashanka Ghosh, avec Fawad Afzal Khan, connaît lui aussi un énorme succès.

En cette même année 2014, en plus d’être une actrice reconnue de tous, elle devient l’une des égéries de L’Oréal et, à ce titre défile sur le célébrissime tapis rouge du Festival de Cannes. Ce sera également le cas en 2015 et nous l’attendons pour une troisième participation cette année. Elle poursuit avec encore un excellent film, à savoir Prem Ratan Dhan Payo dont le titre français est « Un trésor appelé amour » de Sooraj Barjatya et avec son compagnon de Saawariya, Salman Khan.

Considérée à la fois comme une artiste établie et comme une icône de la mode, Sonam Kapoor sait surprendre en alternant à la fois dynamisme et candeur. Elle nous reviendra bientôt dans une adaptation du livre d’Anuja Chauhan Battle for Bittora. En attendant, nous avons pu la voir cette année dans Neerja de Ram Madhwani avec, entre autre, Shabana Azmi. Le film a été à la fois un succès critique et commercial.

Commentaires
Pas encore de commentaires
Filmographie

2016 - Battle for Bittora de Ram Madhwani, avec Fawad Khan et Farhan Akhtar

2016 - Neerja de Ram Madhvani, avec Shabana Azmi

2015 - Prem Ratan Dhan Payo de Sooraj Barjatya, avec Salman Khan

2015 - Dolly Ki Doli d’Abhishek Dogra, avec Rajkummar Rao et Pulkit Samrat

2014 - Khoobsurat de Shashanka Ghosh, avec Fawad Afzal Khan

2014 - Bewakoofiyaan de Nupur Asthana, avec Rishi Kapoor et Ayushmann Khurrana

2013 - Raanjhanaa d’Anand L. Rai, avec Abhay Deol

2012 - Players de Mustan Burmawalla, avec Bipasha Basu et Abhishek Bachchan

2011 - Mausam de Pankaj Kapoor, avec Shahid Kapoor

2011 - Thank You d’Anees Bazmee, avec Akshay Khumar

2010 - I Hate Luv Storys de Punit Malhotra, avec Imran Khan

2010 - Aisha de Rajshree Ojha, avec Abhay Deol

2009 - Delhi 6 de Rakeysh Omprakash, avec Abhishek Bachchan

2007 - Saawariya de Sanjay Leela Bhansali, avec Ranbir Kapoor