]]>

[Edit 26/01] Sortie de Bairavaa en France

Publié mardi 31 janvier 2017
Dernière modification mardi 31 janvier 2017
News lue 357 fois

Par Gandhi Tata

Rubrique News
◀ Fantastikindia au musée français de la carte à jouer
▶ Sortie de Bogan en France !

[Edit 31/01] Quatrième semaine pour le roi du box-office indien en France.


[Edit 26/01] : Vijay est encore dans les salles avec Bairavaa. C’est sa troisième semaine.


[Edit 17/01] : Comme toujours, Vijay, avec Bairavaa, a passé la barre des 10 000 entrées. Voici les horaires de la deuxième semaine.


[Edit 12/01] : Voici les horaires de la première semaine de Bairavaa.


Bonne année ! Bonne santé et très joyeux Pongal ! Après Nanban et Jilla, sortis en 2012 et 2014 à la même période festive, Ilayathalapathy Vijay revient à nouveau pour Pongal (célébration des récoltes au Tamil Nadu) avec Bairavaa, l’un des films les plus attendus de l’année. Comme vous le savez, Pongal est crucial pour les sorties de films et annonce la grande rentrée de l’industrie du cinéma tamoul.

Aanna Films frappe fort en proposant ce film évènement dans de nombreux cinémas en France, mais surtout en avant-première exceptionnelle au MEGARAMA de Villeneuve la Garenne, le mercredi 11 janvier 2017 à 20h.


Voici la liste des salles :


D’ordinaire, le synopsis n’est qu’accessoire dans un film de Vijay et les habitudes ne devraient pas être bousculées pour Bairavaa. Conçu comme un one-man-show autour de la star, le long-métrage réalisé par Bharathan parlera de la croisade de Bairavaa contre le système, corrompu et gangréné par des politiciens et hommes d’affaires véreux. Au menu des méchants, on a deux acteurs parfaitement rompus à cet exercice : le super vilain du cinéma telugu, Jagapathi Babu, et l’effrayant Daniel Balaji, très souvent vu chez Gautham Menon.

Si les 2h30 du film ne se résumaient qu’à des passes d’armes et autres joutes verbales, faites de punch lines, ça ne serait pas très marrant. Il faut donc des interludes comiques et romantiques pour le repos du guerrier, ainsi la production a dépêché les très en vogue Sathish et Keerthy Suresh, en seconds-couteaux de Vijay. Pour la première fois de sa carrière, le compositeur Santhosh Narayanan signe la bande son d’un film d’Ilayathalapathy.

Le véritable enjeu de Bairavaa, c’est de rompre la malédiction qui empêche l’acteur, depuis 2012, d’enchaîner deux succès de suite. On souvient du coup du chapeau entre 2011-2012, où Vijay avait répété trois succès de suite avec Kaavalan, Velayudham et Nanban. Si on était superstitieux, on aurait plutôt peur pour Bairavaa puisqu’il est réalisé par le poisseux Bharathan, auteur d’un des pires Vijay de ces 10 dernières années, Azhagiya Tamil Magan (la palme ou le razzie revenant à l’inimitable et « nanardesque » Sura, presque détrôné par Puli).

Mais ces comptes d’apothicaires n’ont pas le moindre intérêt pour les fans et les familles qui répondront présents à l’appel du Vijay ! Car comme tout bon fan de cinéma tamoul le sait, un film de Vijay, c’est comme un concert de rock, on y va pour l’ambiance électrique et pour communier avec le public autour de la plus grande star de Kollywood.

Commentaires
Pas encore de commentaires