]]>

Sortie de Bangalore Naatkal

Publié jeudi 4 février 2016
Dernière modification jeudi 4 février 2016
News lue 84 fois

Par Gandhi Tata

Rubrique News
◀ Sunny Deol débarque en France
▶ [Edit 10/02] Irudhi Suttru - Le dernier round, en France

Bangalore Days sorti en 2014 au Kérala, est bien plus qu’une comédie ou un simple divertissement familial, c’est un véritable feelgood movie qui fait du bien et assume totalement sa positive attitude ! Instantanément devenu un classique du cinéma malayalam, Bangalore Days est pour beaucoup, un film culte et parler de remake est quasiment blasphématoire. Cependant, l’idée était tellement tentante que le projet fut lancé, avec du très lourd, devant et derrière la caméra. Ça s’appelle Bangalore Naatkal et le film sera distribué en France à partir du 5 février, par notre partenaire Night ED Films.

La bande-annonce

Fidélité, c’est le maitre mot de cette nouvelle adaptation, et à l’image du titre, resté inchangé, à l’exception du terme Days traduit en tamoul par Naatkal, Bangalore Naatkal est un clone de Bangalore Days, avec des acteurs différents. Le réalisateur Bommarillu Bhaskar a opté pour cette approche, sans oser l’audace, car on est en face d’un authentique phénomène qui a marqué plusieurs générations de spectateurs qui se sont reconnus dans chacun de ces personnages, à la fois humains et attachants.

Conscient de proposer le même plat, avec les même ingrédients scénaristiques, Bommarillu Bhaskar s’est attelé à embellir son entreprise, avec un casting séduisant, avec ses valeurs sures et sa surprise. Bangalore Naatkal ne commet pas le crime de lèse-majesté envers l’original, en proposant une constellation de stars, pour avoir une affiche bling-bling. Les fans n’oublieront jamais l’excellent trio de Bangalore Days, composé de Dulquer Salmaan, Nivin Pauly et Nazriya Nazim, et Bangalore Naatkal propose le sien, avec Arya, Bobby Simha et Sri Divya qui ont l’immense responsabilité de succéder à leurs camarades du Kérala.

Si Arya est le candidat naturel pour incarner Aju, le mécano au grand cœur, devenu le clown-triste de la bande, depuis le divorce de ses parents, le choix de Bobby Simha pour Kutty est un contre-pied, par rapport à l’original, où Nivin Pauly jouait à merveille ce personnage (nommé Kuttan), très attaché à sa famille, en manque de confiance et un peu dans la lune. L’acteur Bobby Simha, récent lauréat du prix national d’interprétation masculine dans un second rôle, pour Jigarthanda , est un véritable caméléon capable de jouer n’importe quel rôle, car on l’a déjà vu en comique, escroc, parrain de la mafia et même en héros de film d’action ; mais ne serait-il pas un peu surqualifié pour un rôle, dans lequel on ne l’aurait pas franchement imaginé… Coup de poker ou erreur de casting, on verra si Bobby endosse ce costume à la perfection, ou s’il se fera tailler un costard par les spectateurs. Enfin, la grande surprise de cette distribution, est incontestablement la présence de la toute jeune Sri Divya, assez inexpérimentée pour ce genre de rôle qui nécessite d’avoir une belle présence et un charme ravageur pour se mettre le public dans la poche. Sri Divya est mignonnette, mais elle est loin d’avoir le magnétisme de Nazriya Nazim, qui fait partie de ces actrices qu’on ne peut qu’aimer, à l’instar d’une Kajol. Bangalore Naatkal sera sa chance de casser son image de potiche pour se muer en interprète inspirée.

Quel est le secret du succès de Bangalore Days ? L’alchimie entre les personnages et la formidable histoire d’amitié de ces trois cousins, faisant face à la vie, avec le sourire, la solidarité et la détermination de préserver ce lien quasi fraternel qui les unit. Sans forcément tomber dans le buddy movie, avec beaucoup de déconnes, Bangalore Days explore la vie de chaque protagoniste, individuellement, pour nous montrer l’importance de cette amitié dans leur manière d’affronter leurs défis respectifs. Drôle, touchant, transcendant, riche, mais également léger dans le ton, Bangalore Days est un des meilleurs films indiens de ces dernières années. Bangalore Naatkal devra conjuguer tous les éléments ayant fait le succès de son illustre aîné, pour trouver son public et lui faire du bien, comme Bangalore Days à sa sortie.

La distribution de Bangalore Naatkal est complétée par des stars comme Rana Daggubati, Parvathy, Raai Laxmi, Samantha et Prakash Raj. La musique est composée par Gopi Sunder, ayant déjà officié dans l’original et c’est K. V. Guhan, chef opérateur chevronné du sud ayant travaillé dans des succès comme Seethamma Vakitlo Sirimalle Chettu ou Mozhi qui se charge de la photo.

Les salles et horaires

Commentaires
Pas encore de commentaires