]]>

[Edit 27/01] Sortie de Lingaa en France

Publié mardi 27 janvier 2015
Dernière modification mardi 27 janvier 2015
News lue 823 fois

Par Gandhi Tata

Rubrique News
◀ Happy New Year Cambrai !
▶ Calendrier des sorties de février

[Edit 20/01] : 8e semaine pour Linga.


[Edit 20/01] : Rajini est inusable. Le voilà pour une septième semaine à La Courneuve.


[Edit 07/01] : Séance de rattrapage pour Lingga ce weekend au Publicis.


[Edit 23/12] : Troisième semaine en France pour Lingaa.


[Edit 17/12] : Lingaa ce n’est pas terminé. Voici une deuxième semaine en salle pour le dernier film de la Superstar. Vos congés de Noël sont là ? Il pleut trop pour se promener ? Les salles sombres vous attendent.


Fans de Rajinikanth réjouissez-vous. Après avoir pu voir la superstar dans Kochadaaiyaan il y a quelques mois, voici qu’elle revient en France avec Lingaa.


Lingaa marque les retrouvailles de Rajinikanth avec son réalisateur fétiche, K.S.Ravikumar. Les deux hommes s’apprécient beaucoup et pour cause, leurs deux dernières collaborations ont donné Muthu et Padaiyappa, considérés comme des sommets du divertissement d’action des années 90. Si on ajoute le nom d’A.R.Rahman à cette formule, on ne peut s’attendre qu’à une chose : un résultat magique.


K.S.Ravikumar semble avoir mis les petits plats dans les grands, pour ce projet, car en plus d’une équipe de techniciens expérimentés, on aura droit à une double dose de Rajni ! Pour la énième fois de sa carrière, l’acteur apparaitra dans un double rôle de père/fils, dans une histoire qui se déroule entre la période de la pré-indépendance et notre époque. On imagine bien, Rajni père se soulever contre l’oppresseur anglais et son fils reprendre le flambeau pour l’émancipation de son peuple, contre un autre fléau : la corruption des autorités locales.


Le casting mise à la fois, sur le charme, la comédie et l’antagonisme, pour flatter et entourer au mieux la Superstar. C’est simple, la seule façon de faire face à deux Rajni, est de doubler les postes. On a ainsi, deux héroïnes (Anushka Shetty/Sonakshi Sinha), un duo de comiques (Santhanam/Bramanandam) et une paire de méchants (Karunakaran/Dev Gill).

La mise en image est assurée par le chef opérateur de Endhiran - The robot, R.Rathnavelu qui avait fait un somptueux travail, tant sur les clips musicaux que les scènes d’action du film fantastique de Shankar. Enfin, on l’a évoqué plus haut, mais il est important de préciser qu’il s’agit de la 7e BO d’A.R.Rahman pour un film de Rajinikanth.


Si les chiffres impressionnants et le glorieux passé, laissent présager le meilleur pour toute l’équipe du film, on ne peut s’empêcher de se poser quelques questions, après les premières images de Lingaa. Tout d’abord, les 63 ans de Rajini pèsent beaucoup sur son visage buriné et le maquillage ne parvient plus à réduire son âge. Il en est de même pour son look et sa gestuelle qui sont totalement en décalage avec son physique de vieil homme. Bien sûr, son énergie et son charisme sont intacts, mais on peut craindre que Lingaa soit le film de trop. La boucle aurait dû être bouclée avec le succès monstre de Endhiran - The robot, où l’on pouvait déjà noter, les premiers signes de sénilité de l’acteur. On peut reprocher aux réalisateurs et producteurs, de vouloir trop tirer sur la corde, alors qu’il serait temps de penser à la prochaine phase de sa carrière, en lui confiant des rôles de son âge. Du coup, le couple que Rajni forme avec Sonakshi Sinha, fait un peu grimacer, alors que Anushka Shetty, visiblement en surpoids, n’est plus que l’ombre d’elle-même, en terme de sex-appeal. Espérons juste que les moyens de production, la réalisation et les interprétations seront justes et suffisantes, pour assurer le succès.

LINGAA - BA VOSTFR - RAJNI dans un film de K.S. RAVIKUMAR from NIGHT ED FILMS on Vimeo.

C’est le distributeur Night ED Film qui a acquis les droits du films et vous en avez peut-être vu la bande-annonce sur grand écran, juste avant Kaaviya Thalaivan. Pour fêter l’acteur comme il se doit, le distributeur a vu les choses en grand et des séances sont déjà prévues dans plus de 50 villes en France. Rendez-vous dans les salles à partir de vendredi 12 décembre 2014.

Commentaires
2 commentaires