]]>

[Edit 27/10] Sortie de Naanum Rowdy Dhaan en France

Publié mardi 27 octobre 2015
Dernière modification mardi 27 octobre 2015
News lue 137 fois

Par Gandhi Tata

Rubrique News
◀ [Edit 19/10] Sortie de Puli en France
▶ [Edit 27/10] Je compte jusqu’à 10 - 10 Endrathukulla

[Edit 27/10] Vous avez été nombreux à vous déplacer pour Naanum Rowdy Dhaan pour sa première semaine en salle. Le voici prolongé pour une séance par jour au Mega CGR d’Epinay-sur-Seine. Toujours en vosta.


La comédie mafieuse est un genre qui est malheureusement sous exploité dans le cinéma indien. Pourtant, les indiens affectionnent ce type de films et un exemple comme Munna Bhai M.B.B.S est là pour montrer que la figure du gangster ne se prête pas uniquement à l’action, mais aussi au rire. Réalisateur du surprenant Podaa Podi en 2012, Vignesh Shivan aime s’approprier les sujets éculés pour faire du neuf. Après l’histoire d’amour compliquée de Podaa Podi, où le mari cherche à faire un bébé à sa femme pour briser ses aspirations de danseuse, il dépoussière le personnage du caïd qui … refuse la violence, résout les conflits à l’amiable et aspire à l’amour. Naanum Rowdy Dhaan (Je suis un gangster aussi) porte un regard léger sur un gangster au grand cœur, qui joue les redresseurs de torts non-violents, un peu gauche et attendrissant.

Ce film est proposé par notre partenaire Ayngaran France, en VOSTA (anglais), à partir du 21 octobre 2015, avec des séances qui se tiendront au Mega CGR d’Évry, Torcy, Epinay et au cinéma Publicis.



En plus de son génial réalisateur, Naanum Rowdy Dhaan peut compter sur un casting inattendu, composé d’une étoile montante, une diva, de vieux briscards et d’un revenant. Tout d’abord, il y a Vijay Sethupathi, l’acteur qui monte et compte désormais à Kollywood. Venant du théâtre, et plus précisément, du célèbre collectif Koothu-P-Pattarai, véritable nid à talents qui fournit le cinéma tamoul depuis quelques années, Vijay est un excellent acteur, qu’on aime suivre, pour ses choix intéressants et courageux. Vient ensuite Nayanthara qui mate la concurrence avec 7 sorties cette année, dont 5 films tamouls. Du côté des vétérans, on retrouve avec grand plaisir, deux gueules du cinéma des années 80 et 90, Parthiban et Anandaraj, respectivement acteur-réalisateur et super-vilain d’antan. Enfin, ce film sera aussi l’occasion de revoir Jeevan, l’interprète du mémorable Pandya de Kaakha Kaakha où il faisait face à Surya.


Enfin, sachez que le film est produit par l’acteur Dhanush et la musique est signée Anirudh Ravichander. Le moins qu’on puisse dire, c’est que le compositeur nous livre l’un des meilleurs albums de l’année, avec des titres mémorables, chose qu’on n’attendait plus de la part de l’auteur de Why this kolaveri ?

Naanum Rowdy Dhaan fait partie de ses rares films originaux qui tentent de renouveler le genre et on peut faire confiance à son réalisateur Vignesh Shivan, pour nous surprendre et nous faire rire.

Commentaires
Pas encore de commentaires