]]>

[Edit 29/09] Sortie de Thodari

Publié jeudi 29 septembre 2016
Dernière modification jeudi 29 septembre 2016
News lue 148 fois

Par Gandhi Tata

Rubrique News
◀ Indian Summers by Arte
▶ M.S. Dhoni – The untold story, en France

[Edit 29/09] : Deuxième semaine en France pour Thodari, au CGR Epinay.


Vous vous souvenez du train sans conducteur de Runaway Train ? Ou de celui détourné dans Piège à grande vitesse avec l’excellent Steven Seagal ! Et bien Kollywood propose son film de train où Dhanush et Keerthi Suresh vont devoir s’aimer et se tirer d’une délicate situation… Ça s’appelle Thodari et c’est un thriller romantico-ferroviaire qui promet de magnifiques images et de belles chansons. Notre partenaire Aanna Films vous propose donc de découvrir en salle, Thodari (Le train), le dernier film du réalisateur Prabhu Solomon, à partir du 22 septembre dans les Mega CGR Epinay, Torcy et Evry, au Cinéma Le Brady et de quelques autres cinémas en France, en vostfr.


Réalisé par Prabhu Solomon, Thodari s’inscrit dans une série de films romantiques débutée avec Kumki et Kayal où la nature occupe une place essentielle. Forêt dense, végétation luxuriante, animaux sauvages, populations et traditions tribales, sont devenus quelques-uns des leitmotivs du cinéma de Prabhu Solomon et on ne s’en plaint pas. L’œil du réalisateur, ou plutôt sa caméra sait parfaitement filmer et magnifier cette nature. Dans les films de Solomon, l’apaisant son d’une chute d’eau et l’immensité d’un paysage vert, nous font presque oublier le temps et apprécier la musique, la beauté de ses héroïnes, véritables incarnations de la nature et enfin, cette atmosphère particulière, à la fois moite et sensuelle, où les cœurs des personnages s’embrasent, et le notre aussi. Bref vous l’aurez compris Prabhu Solomon filme avec talent, l’amour et le rapport de l’homme à la nature, et la façon dont ce dernier se libère des tourments de la société pour renouer avec sa propre nature humaine.

Le casting du film, offre un très beau duo composé par Dhanush et Keerthi Suresh. Si Dhanush n’a plus besoin de prouver quoi que ce soit en tant qu’acteur, il sera tout de même intéressant de le voir chez Prabhu Solomon, car ses personnages masculins sont souvent très sensibles et complémentaires avec leur partenaire féminine. Inutile de préciser, que c’est un fait rare dans le monde testostéroné du cinéma commercial tamoul, où l’homme est une icône phallique, alors que la femme est une demoiselle en détresse qu’on évoque pour se trémousser sur les clips musicaux. Enfin, Keerthi Suresh est très attendue dans Thodari, car d’une part, son rôle est central et l’intrigue s’articule autour d’elle et d’autre part, la jeune actrice a d’ordinaire un charme fou et une présence énigmatique dans les quelques films qu’elle a fait (pas forcément des chefs d’œuvres) et une question se pose : quelle prestation peut-elle livrer chez un bon réalisateur ? On a notre petite idée et on est prêt à mettre une pièce sur elle !

Thodari se déroule dans un train, le DC Express, où la jeune Saroja trouve refuge. Elle semble fuir une situation désespérée, mais au même moment le convoi est détourné par un groupe de terroristes. Les médias ne tardent pas à s’emparer de l’affaire et à mettre le visage de Saroja sur cette prise d’otages. Désignée comme le cerveau de l’opération, sa tête est mise à prix par les autorités et tout le monde craint Saroja, à l’exception de Poochiyappan qui est amoureux d’elle. Va-t’il réussir à la sauver et à prouver son innocence ? Et quel sort attend les passagers de ce train qui s’enfonce peu à peu dans la forêt ?

La musique est composée par D. Imman, fidèle acolyte de Prabhu Solomon et rien que la bande son qui habille les magnifiques images du chef opérateur Vetrivel Mahendran, vaut largement le détour sur grand écran.

Commentaires
Pas encore de commentaires