]]>

Stereo Nation, le bilan

Publié mardi 4 janvier 2011
Dernière modification mardi 4 janvier 2011
Article lu 995 fois

Par Amanpreet, Gandhi Tata, Lili

Dossier Stereo Nation en concert
◀ Stereo Nation en concert

Bilan, côté spectateurs

Le 12 décembre, nous étions conviés au concert de Stereo Nation.


Nous nous rendons donc à l’espace Reuilly à l’avance afin de pouvoir interviewer Taz du groupe Stereo Nation. Nous patientons et nous nous rendons dans la loge de l’artiste. Celui-ci répond à nos questions avec beaucoup d’amabilité.

La vidéo de l’interview :


l’interview en version PDF

L’interview terminée, nous attendons le début dans le hall aménagé hors de la salle en compagnie d’autres spectateurs. Le déroulement de la soirée prend du retard, les boissons et petits gâteaux servis par les organisateurs nous aident à patienter durant deux heures.

Vers 20h30, la première partie du concert peut enfin commencer. Le spectacle est ponctué par les présentations et interventions d’un animateur. La première partie donne l’opportunité à de jeunes artistes - chanteurs, rappeurs, danseurs -, de se faire connaître du public et, pour certains, de monter sur scène pour la première fois.


En guise d’introduction, DJ Aly nous propose un mix mêlant sonorités occidentales et indiennes. S’ensuit la prestation d’un groupe de jeunes danseuses, TSN (Tout Simplement Nous, à ne pas confondre avec le groupe de rap TSN), influencé par la danse hip-hop, moderne et indienne.



La soirée continue en musique avec Sat Sandhu, qui nous interprète son titre Dil Dhak Dhak. Si le titre n’est pas désagréable à écouter, nous pouvons néanmoins regretter le fait qu’il soit en play-back.


D’autres chanteurs, rappeurs et danseurs se produisent : les rappeurs Desi Boome (sur une instru de DJ Quik) accompagnés par DJ Veekash, Mister Paradise et Pakii’z.


La troupe de Bhangra Desicrew ponctue la soirée d’intermèdes dansants agréables et bien réalisés.


Pour la deuxième partie de cette soirée, Stereo Nation entre en scène, accompagné par le rappeur canadien Roach Killa.


Pendant plus d’une heure, Stereo Nation enchaîne les titres. Les Desicrew ainsi qu’une troupe de jeunes danseuses britanniques assurent la partie dansée du spectacle. Bien que la salle ne soit pas comble, Stereo Nation sait se montrer énergique, impliqué et très avenant.


Il est donc d’autant plus regrettable que la plupart de ses chansons soient chantées à moitié en play-back, alors qu’on voit qu’il chante réellement par dessus et qu’il n’hésite pas à chanter a capella à la fin de chaque morceau. Les chansons sont en majorité tirées de son propre répertoire durant cette deuxième partie, excepté à la fin du spectacle où l’artiste interprète plusieurs chansons de films hindis.


Le concert se conclut après plus de deux heures et Stereo Nation, accompagné de tous les artistes sur scène, invite le public à clôturer cette soirée en dansant dans une ambiance festive.



Bilan, côté organisateurs

Dans le but d’avoir le bilan le plus complet qui soit, nous avons proposé à l’organisateur du concert, l’association T-Events, de nous fournir un témoignage "backstage" de l’organisation de cet événement. Merci à Hamza de T-Events pour son témoignage !


“T-Events a organisé, le 12 décembre 2010, le concert exceptionnel de Stereo Nation à Paris. Ce concert est le fruit d’un travail d’équipe exceptionnel qui a mobilisé, près de 8 personnes en production, 11 techniciens, 18 agents et hôtesses, près de 28 artistes, sans compter les nombreux partenaires, sponsors, et intermédiaires divers, ayant également contribué à la réussite de cet événement…


La préparation de ce concert a nécessité plusieurs mois de travail tant pour la production que les artistes s’étant produit sur scène…

Stereo Nation (Taz), et Roach Killa, en compagnie de leurs staffs respectifs arrivent à Roissy CDG le 11 décembre 2010, à 18h. Une équipe mandatée par T-Events les y accueille, puis les emmène à leur hôtel afin qu’ils se détendent et se remettent du voyage.

Après le dîner, T-Events organise une visite de Paris "by night", illuminé à cette période de l’année de multiples décorations, et jeux de lumières.

12 décembre 2010, "Jour J", en fin de matinée Stereo Nation et Roach Killa sont les premiers avec leurs danseurs à répéter le show sur la scène de l’espace Reuilly. Ils terminent ceci en début d’après-midi puis sont conduits à leur hôtel pour déjeuner, se détendre, et se préparer pour le concert.


Les multiples artistes de premières parties, à savoir DJ Aly, TSN, Desicrew, Pakii’z, Mister Paradise, DJ Veekash, Desi Boome, et le phénomène Sat Sandhu, démarrent leurs dernières répétitions sur la scène de l’espace Reuilly aux environs de 14h et s’y succèdent ainsi jusqu’à 17h. Les répétitions ont lieu dans une atmosphère conviviale et bon enfant, rythmée par de franches rigolades.

Puis les techniciens procèdent aux derniers réglages… Eclairage, sono, décors, tout doit être parfait.

A 18h, le public est accueilli dans une ambiance chaleureuse, un cocktail de bienvenue lui est offert.

En backstage, les artistes se préparent maquillage, tenues, dernières mises au point…

Voilà le moment tant attendu de l’ouverture des rideaux… Et c’est parti pour près de 2h de show !


T-Events remercie ses collaborateurs, techniciens, intervenants, pour leur dévouement.

T-Events remercie ses partenaires, et sponsors, pour leur implication.

T-Events remercie les artistes : DJ Aly, TSN, Desicrew, Mister Paradise, DJ Veekash, Desi Boome, Shaan punjab di, Sat Sandhu, Bollywood scop dancers, Roach Killa, et Stereo Nation pour leur magnifiques prestations.

T-Events remercie le public, sans qui nous ne serions pas là.

T-Events vous donnent prochainement rendez-vous pour d’autres événements.

A bientôt !

Commentaires
2 commentaires
Galerie