]]>

Sundari

Publié lundi 19 septembre 2005
Dernière modification lundi 19 septembre 2005
Article lu 545 fois

Par Rédacteur invité

Dossier Thalapaty
◀ Raakkammaa kaiyththattu
▶ Kattukkuyilu manasukkulla

Sundhari kannaal oru saedhi solladi innaal nalla thaedhi
Ma belle,dis moi des nouvelles avec ton regard aujourd’hui est un bon jour.

ennaiyae thandhaen unakkaaga jenmamae kondaen adharkaaga
je me suis donné à toi,j’ai pris toute une vie pour ca

naanunai neengamaattaen neenginaal thoongamaattaen
Je ne m’éloignerai jamais de toi,et si je m’éloigne je ne dormirai point.

saerndhadhae nam jeevanae
Nos vies se sont unies.

sundhari…

vaay mozhindha vaarththai yaavum kaatril poanaal niyaayamaa
Est ce juste que les paroles qui s’échappent, s’envolent avec le vent ?

paay viriththup paavai paarththa kaadhal inbam maayamaa
La belle que j ai vu sur le paay(latte en osier),etait ce un mirage ?

a a a vaalpidiththu ninraal kooda nenjil undhan oorvalam
ah ah ah Meme de bout avec mon épée, tu te promène dans mon coeur

poarkkalaththil saayndhaal kooda jeevan unnaich chaerndhidum
Meme si je meurs dans cette guerre,mon âme te rejoindra

thaenilavu naan vaada aenindha soadhanai
Moi ,la Lune de miel je souffre,pourquoi une telle épreuve ?

vaan nilavai nee kaelu koorum en vaedhanai
Demande à la pleine Lune ,elle te contera mon grief.

enaith thaan anbae marandhaayoa
M’as tu oublié ,mon amour ?

marappaen enrae ninaiththaayoa
Pensais tu que je pouvais oublier ?

(sundhari)

soalaiyilum mutkal thoanrum naanum neeyum neenginaal
On trouvera des Perle dans un coquillage,si toi et moi ,on se cotoyait

paalayilum pookkal pookum naan un maarbil thoonginaal
des fleurs fleuriront dans le désert,si je dort sur ton torse

a a a Maathangalum vaaram aagum naanum neeyum koodinaal
Les mois se transformeraient en semaine ,si toi et moi on s’unissait

Vaarangalum maatham aagum paadhai maari oadinaal
Les semaines se tranformeraient en mois, si nos pas se séparaient

koadi sugam vaaraadhoa nee enaith theendinaal
N’aurais-je pas beaucoup de plaisir ,si tu m’eflleurais ?

kaayangalum aaraadhoa nee edhir thoanrinaal
Mes plaies se cicatriseront -ils pas ,si tu te trouvais en face de moi ?

udanae vandhaal uyir vaazhum
Si tu viens tout de suite ,je vivrais

varuvaen annaal varakkoodum
Ce jour là viendra.

(sundhari)

Gulabi
Commentaires
Pas encore de commentaires