]]>

Tahaan récompensé à Stuttgart

Publié mardi 28 juillet 2009
Dernière modification mardi 28 juillet 2009
News lue 247 fois

Par Laurent

Rubrique News
◀ Shah Rukh Khan du côté de Park Lane
▶ Bipasha Basu dans un film bengali

Le 19 juillet dernier, le film hindi Tahaan de Santosh Sivan (The Terrorist, Asoka) a reçu la plus haute récompense du festival du cinéma Bollywood de Stuttgart, le seul festival annuel de ce type en Allemagne.

Le chef-opérateur devenu réalisateur était cependant absent, occupé par le tournage de Raavan de Mani Ratnam dans une région inaccessible du Kerala, et n’a appris la bonne nouvelle que plusieurs jours plus tard.

Cette histoire d’un petit garçon et de son âne au Cachemire a visiblement touché le jury, qui a préféré ce film à d’autres productions hindi de qualité comme A Wednesday ! et Mumbai Meri Jaan notamment.

Source : bollywoodhungama

Commentaires
2 commentaires
En réponse à Claire - le 28/07/2009 à 21:26

Génial ! Ce film est effectivement une petite merveille, une trame très fine (un enfant veut récupérer son âne) et une toile de fond très riche (la région du Cachemire, le conflit) sans aucun pathos, aucune violence montrée mais une énorme quantité d’energie, positive ou négative, que l’on ressent dans chaque personnage. On est capté du début à la fin sans du tout voir passer le temps. La musique est rare mais accompagne et renforce parfaitrement l’histoire, bref, un film que j’ai adoré. PS (preoccupation perso) : Tout public, ce film peut également captiver des enfants de moins de 10 ans. Film familial de grande qualité ;-)

Laissez un commentaire :

Jawad le 29/07/2009 à 09:46

Excellente nouvelle Laurent !

"Cette histoire d’un petit garçon et de son âne au Cachemire a visiblement touché le jury, qui a préféré ce film à d’autres productions hindi de qualité comme A Wednesday ! et Mumbai Meri Jaan notamment."

Faut dire qu’il est dix fois mieux que ces deux films aussi ^^

Claire le 28/07/2009 à 21:26

Génial ! Ce film est effectivement une petite merveille, une trame très fine (un enfant veut récupérer son âne) et une toile de fond très riche (la région du Cachemire, le conflit) sans aucun pathos, aucune violence montrée mais une énorme quantité d’energie, positive ou négative, que l’on ressent dans chaque personnage. On est capté du début à la fin sans du tout voir passer le temps. La musique est rare mais accompagne et renforce parfaitrement l’histoire, bref, un film que j’ai adoré. PS (preoccupation perso) : Tout public, ce film peut également captiver des enfants de moins de 10 ans. Film familial de grande qualité ;-)