]]>

Tees Maar Khan

Publié vendredi 24 décembre 2010
Dernière modification samedi 8 mars 2014
Article lu 981 fois

Par Jawadsoprano

Rubrique Albums
◀ Aisha
▶ Band Baaja Baaraat

Après une collaboration superbe pour Om Shanti Om en 2007, la réalisatrice Farah Khan et le duo Vishal-Shekar unissent leurs forces à nouveau pour composer la musique du film Tees Maar Khan. Les attentes sont énormes et le résultat doit être à la hauteur.

La bande originale commence par Badey Dilwala, un titre rural remixé à la mode urbaine. D’étranges similitudes avec Dhoom Tanaa (Om Shanti Om) sonnent agréablement à l’oreille, mais une basse énorme dynamite le titre et gâche l’effet rural de la chanson. Pourtant Sukhwinder Singh et Shreya Goshal sont en pleine forme et comme toujours font merveille.

Le deuxième titre, Happy Ending, est une sorte de suite à la chanson Deewangi Deewangi présente dans Om Shanti Om. Elle s’inscrit dans la tendance électronique actuelle qui touche les musiques hindi actuellement. Mais cette fois-ci, le duo Vishal-Shekar nous sort de la cornemuse, des mélodies de sitcom et on se remet à penser à cette époque où les Vengaboys enchaînaient les tubes. Si l’Inde concourrait à l’Eurovision, cette chanson ne serait peut-être même pas sélectionnée.

Sheila Ki Jawani n’est pas une ode à la jeunesse de la chanteuse Sheila mais plutôt un item number très sexy aux paroles très explicites. La chanteuse Sunidhi Chauchan, experte de ce genre de chansons, se lâche et a l’air de s’éclater à chanter. La composition musicale est classique et ne révolutionne pas le style mais les percussions très présentes dynamisent la rythmique et permettent au refrain entêtant de faire mouche. Une chanson à fort potentiel "chartistique"….

Tees Maar Khan est sans doute la chanson la plus déjantée de l’album. Sonu Nigam s’amuse à emprunter différentes voix tout en gardant son style inimitable pour chanter la plupart de la composition. Une basse répétitive proche de Main Hoon Don et un refrain facile à retenir font de Tees Maar Khan un tube certain. Par contre, le titre est quand même très répétitif et pourra lasser à force d’écoutes.

Wallah Re Wallah est un qawalli sur rythmique dance spécialement taillé pour les pistes. Pas de réelle nouveauté par rapport à un Mast Kalander du film Heyy Babyy, d’autant plus que la rythmique est calquée encore une fois sur la chanson Deewangi Deewangi. Soit Vishal-Shekar souhaitent rendre hommage à leur propre musique, soit ils peinent à se renouveler.

Je ne parlerai pas des 4 remixes qui n’apportent rien si ce n’est des basses qui feraient plaisir à Helmut Fritz ou David Guetta.

Tees Maar Khan n’est pas le successeur attendu de Om Shanti Om, et la comparaison est très dure pour la dernière production du duo Vishal-Shekar. Malgré tout, deux chansons sortent leur épingle du lot et devraient s’imposer dans les charts indiens. Les autres chansons seront sans doute bien mises en valeur par la reine des chorégraphes, il faudra bien ça pour ne pas s’endormir à leur écoute.

Décevant !


Tees Maar Khan

2010

Direction musicale : Vishal-Shekar

Commentaires
1 commentaire